Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rien ne présage la tournure d'un accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 454 lectures | ratingStar_28578_1ratingStar_28578_2ratingStar_28578_3ratingStar_28578_4

J'ai deux petits garçons de 5 ans et de 4 mois, et je suis à nouveau enceinte de 2 mois (oui j'ai fait trés trés vite, mais pas exprès).

Bon comme tu peux le remarquer il y a un certain écart entre le premier et le second. C'est à dire près de 5 ans. Et si il est exact que ce n'est pas à cause des mêmes soucis que toi, (en fait j'ai divorcé du papa de mon aîné, et donc il s'est écoulé un certain temps avant que je rencontre l'homme qui me comble aujourd'hui) il est aussi exact que j'ai vécu les derniers mois de ma seconde grossesse dans la terreur. Pourquoi ? Parce que comme toi mon premier accouchement a été cauchemardesque. Je n'ai pas eu les mêmes problèmes exactement mais en gros je suis tombée dans une clinique nulle, où personne n'a été foutu d'estimer le poids de mon bébé, et au bout de 12heures de travail, quand il s'est avéré qu'il était trop gros et qu'il ne descendait plus, la sage femme de service a décidé qu'elle ne ferait pas une troisième césarienne ds la journée, et m'a donc collé les forceps. Résultat j'ai accouché (sous péridurale certes) , d'un bébé de 57cm et de 4kg560 (tu as bien lu, c'était un bébé de 3 mois niveau taille) aux forceps ce qui m'a déformé le col de l'utérus de façon définitive et qui m'oblige désormais à avoir des cerclages à chacune de mes grossesses sous peine de fausse couche au 5ème mois. Sans compter les innombrables problèmes de dos et de vertèbres dus à la traction terrible qu'elle a du appliquer pour tirer mon bébé hors de moi. J'arrête là dans l'horreur, je ne vais pas tout te détailler. Là où je veux t'apporter mon témoignage c'est que j'en suis la preuve vivante les accouchements se suivent et ne se ressemblent pas. Mon premier donc est venu au monde au terme de 14h de travail, et je me sentais pire qu'une bonne à rien parce que pauvre de moi au bout de tout ce temps les jambes levées sur les étriers, je ne les sentais plus et je n'avais plus de force pour pousser.

Pour le second donc, j'ai commencé à paniquer vers le 7ème mois, mon mari ne comprenait pas vu qu'il n'était pas là pour le premier et que c'était son premier enfant. Je faisais des cauchemars, je harcelais mon gynéco de demandes de péridurales, et lui le pauvre me répondait qu'il ne pouvait pas me la garantir puisque que tout dépendait de la rapidité des choses. Au 8ème mois, après la dernière écho, mon second a été estimé comme devant faire la même taille que le premier à la naissance et donc on m'a dit que j'aurais un déclenchement 15 jours avant le terme s'il n'était toujours pas là, pour éviter les complications dûes à un deuxième bébé si grand. Effectivement, j'ai été admise à l'hôpital le 23 octobre 2001 pour le déclenchement puisque bébé ne venait toujours pas. Inutile de dire que j'avais choisi une autre maternité, l'hôpital public précisément, parce qu'on ne m'en a dit que du bien et je ne l'ai pas regretté. Voulant amener le col à maturation en douceur on a commencé par me poser du gel de prostaglandine à 5 reprises, le col s'assouplissait mais les vraies contractions ne venaient pas. Le 25 octobre après midi on m'a donc posé une perfusion d'ocytocine, pour activer les contractions. Là catastrophe, les anesthésistes n'ont pas réussi, malgré deux médecins différents et 8 tentatives, à trouver le passage entre mes vertèbres et on m'a donc annoncé que je n'aurais pas de péridurale. J'ai complètement paniqué parce que dans ma tête vu le cauchemar que j'avais vécu la première fois avec la péridurale, je me disais que sans elle, ce serait l'horreur complète. Et je me suis lourdement trompée. Une fois la terreur calmée par les murmures de mon mari et les attentions des sages femmes, leur gentillesse extraordinaire que je salue d'ailleurs parce que celles du service public n'ont pas toujours une bonne image, j'ai recommencé à souffler, à respirer calmement, en rythme avec mon mari, et Arno a montré sa frimousse 5 heures seulement après la pose de la perfusion d'ocytocine. Je ne te dirais pas que ça ne fait pas mal, je mentirais, d'autant que j'accouche "par les reins" chaque fois, mais une fois bébé engagé, je n'ai plus eu mal du tout, juste une formidable envie de pousser. La preuve ? Je ne demanderais pas la péri pour le troisième qui doit naitre en septembre. J'ai vécu mon accouchement mal parce que j'étais terrorisée par le souvenir du premier, mais je suis fière d'avoir réussi à surmonter cette épreuve et surtout je me suis remise 2 fois plus vite qu'avec la péridurale. Je suis restée hospitalisée 10 jours la première fois, et là je suis sortie le 5ème jour avec la pêche, malgré l'épisio qui heureusement n'était pas du tout douloureuse, là encore contrairement à la première fois où selon mon gynécologue, on m'a recousue "à la hussarde".

Bref tout ça pour dire que rien ne peut te laisser présager de la tournure de ton deuxième accouchement, de la même manière que je ne peux en aucun cas prévoir comment se passera mon troisième, mais ce que je sais, c'est que de l'avoir vécu "en direct" et de m'être colletée avec la douleur m'a rendue plus forte dans la tête, et que quoi qu'il arrive, je sais que je peux le surmonter. Et quand je regarde mes deux adorables garçons, je me dis que celui qui pousse en moi ne sera sûrement pas le dernier. Bon courage Nefer, et n'hésites pas à m'écrire si tu le souhaites.

Bises.

Sam.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


28578
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages