Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Péridurale      (2638 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se préparer à l'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 560 lectures | ratingStar_10090_1ratingStar_10090_2ratingStar_10090_3ratingStar_10090_4

Bonjour tany62,

Surtout ne panique pas !!!! Pourquoi ton accouchement se passerait mal ? De toutes façons, si vraiment il y avait un problème, tu aurais une anesthésie générale (ce n'est pas les mêmes produits que pour la péridurale). Et puis la grande majorité des accouchements se passent bien. En plus ton col est déjà ouvert, avec un peu de chance la dilatation va se faire super vite !

Prends ton traitement homéo, ça va te détendre. Reste chez toi le plus longtemps possible quand tu auras les contractions, tu seras plus à l'aise pour marcher, bouger, t'accroupir, faire ce qui te soulage le mieux pendant la contraction (fais tout ce qui te passe par la tête ! ).

L'idéal serait que tu puisses prendre un bain environ 1h-1h30 AVANT d'aller à la maternité (sur place, c'est pas sûr qu'ils aient une baignoire disponible). Un bain ça détend, et ça facilite la dilatation du col (minimum 1h pour un effet efficace, mais moins de 2 heures sinon c'est effet inverse). N'hésite pas à rajouter de l'eau chaude pour être bien, et des produits relaxants ou moussants. En plus, tu seras toute propre et belle pour accoucher ! Un conseil : met un réveil à porter de vue dans la salle de bain, pour voir à quel rythme seront tes contractions. Si elles sont toutes les 5 minutes, c'est l'heure d'aller à la maternité…

C'est ce que j'avais fait, mais j'ai dû sortir du bain au bout d'1h15 car j'ai senti un flux entre mes jambes et une odeur de bébé… je me demandais si c'était pas ça, perdre les eaux, et en sortant du bain, c'est carrément une tasse de liquide qui est tombé par terre. Le doute n'était plus permis, et je suis arrivée à la maternité à presque 6 cm de dilataton. Ma fille est née 5 heures après.

Gérer les douleurs une fois à la maternité dépend beaucoup de l'équipe sur qui tu tomberas, mais aussi beaucoup de toi et de la personne qui t'accompagnera ! Perso, j'avais perdu toute inhibition : j'étais nue et parfois à 4 pattes, parfois à genoux, et mon mari m'a massé le dos pendant 3 heures. Je respirais profondément en imaginant une petite flamme de bougie que je devais faire vaciller sans éteindre. Le temps s'arrête, alors que ce soit 1h ou 3 h de douleurs fortes, c'est pareil (dans mon cas, une autre femme te dira autre chose, et une autre te dira qu'elle n'a pas eu mal dans le dos, bref, autant d'accouchements que de bébés). L'avantage sans péri si tu arrives à bien te détendre (bain, homéo, et toute autre chose que tu as envie de faire) , c'est que ça peut aller assez vite. Il faut penser à bouger, changer de position : debout, accroupie, assise, à 4 pattes, à genoux, contre un mur,… une position qui ne te convenait pas 2 heures avant pourra te convenir après. La respiration est primordiale : reste bien concentrée dessus. Ne pense pas à la contraction suivante, de toutes façons tu ne pourras pas l'éviter ! Accompagne (et j'insiste sur ce mot) , accompagne chaque contraction, ne va pas contre. Aide-les à étirer le col en te laissant aller complètement, lâche prise avec ton corps et tout ce qui t'entoure. C'est assez instinctif en fait. Comme tu as comme moi la chance d'avoir une contre-indication à la péridurale, tu n'y penseras même pas à cette baguette magique, alors tu iras vraiment au bout.

Important : même avec une perf et un monitoring, tu peux bouger. Bouger, ce n'est pas forcément marcher. J'avais apporté mon coussin d'allaitement pour être plus confortable dans les différentes positions, c'était bien.

A un moment les contractions seront différentes, moins intenses. L'expulsion se préparera. Ca fait beaucoup moins mal que le travail (enfin, pour moi : chacune est différente). Alors que pendant le travail j'étais incapable de parler, je me suis bien rattrapée pendant l'expulsion et je rigolais avec les sages-femmes ! Par contre, ça demande beaucoup de concentration pour bien pousser fort. Mais là tu ne seras pas seule, les sages-femmes t'aideront et te guideront.

C'est important aussi de choisir une position d'expulsion qui te conviennent, pas forcément allongée sur le dos : allongée sur le côté gauche une jambe en l'air, assise au bord de la table, accroupie par terre, à 4 pattes,… Cherche toujours la position la plus confortable pour toi à l'instant présent.

Tu verras, ce sera un moment très fort, très intense. La douleur passera vraiment au second plan après. C'est plutôt sur le plan émotionnel que c'est violent. Je garde un très très bon souvenir de mon accouchement sans péridurale (même si par les reins) , alors qu'au début de ma grossesse je n'étais pas spécialement opposée à la péri. Maintenant, pour un prochain, même si ma contre-indication disparaît, je referai sans péri !

Détends-toi, reste sereine, laisse-toi aller, respire profondément, écoute ton corps, accompagne chaque contraction, fais tous les mouvements que tu veux faire, crie ou chante si ça te fais du bien mais ne le fais pas si tu n'as pas envie, demande qu'on te masse si tu as mal au dos, dis-toi bien que tu dois aider la contraction pour accélerer le travail et non pas aller contre elle car sinon ça contracte le col au lieu de l'ouvrir.

Pour la dernière question, je connais au moins 4 personnes qui n'ont jamais eu mal à leurs accouchements… mais j'en connais autant qui ont eu très mal ! Seul point commun : le bonheur et la fierté d'avoir mis au monde leur enfant.

Je te souhaite un merveilleux accouchement et plein de bonheur avec ton bébé !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


10090
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bebe pour 2014...debut des essais cet ete! - desir d'enfant - les clubs

image

Oui j'ai allaité ma puce 1 an, que du bonheur ! Malgré des débuts difficiles (préma) … Je vais te faire un copier coller de mon récit d'accouchement, j'espere que tu pourras accouché par voie basse pour le deuxieme ! Lundi 1 er novembre à 36...Lire la suite

Ca me tenterai bien mais.... - accouchement naturel

image

Merci ! Voilà donc mon récit : Le 10/02/2013. Je commence à perdre le bouchon muqueux mais aucun autre signe avant-coureur…. Le 14/02/2013. Nous sommes jeudi je sais pas ce qu'il me prend de faire le ménage à fond puisque le jour du ménage...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages