Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Adoption simple et refus de consentement du père biologique

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 375 lectures | ratingStar_17446_1ratingStar_17446_2ratingStar_17446_3ratingStar_17446_4

L'avocate m'a dit que le juge ne ferait rien pour protéger ma fille de son père car tous les faits cités (il y en avait eu d'autres qui s'étaient accumulés avant l'épisode du cinéma) ne seraient pas considérés comme juridiquement répréhensibles. Au pire, son père pourrait recevoir un avertissement du juge, mais c'est tout.

A présent qu'elle est plus grande, elle sait mieux se protéger des mots déplacés de son père, de ses "bétises" (il loue des dvd violents interdits aux moins de 18 ans alors qu'elle est en viste chez lui par exemple ; Elle va lire dans sa chambre pendant que le reste de la famille visionne le dvd…).

Petit à petit, elle a de moins en moins envie d'aller chez son père…

On dirait qu'il fait tout pour éteindre son envie…

Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, elle appelait mon mari par son prénom.

Depuis quelques temps, elle l'appelle papa.

Je crois qu'en grandissant, elle voit son père biologique tel qu'il est. Et elle semble s'en détacher. (Elle est revenue déstabilisée de son dernier voyage avec lui car elle l'avait entendu se moquer méchamment de personnes handicapées qu'ils avaient croisés).

C'est bête, c'est triste que les choses se passent ainsi. D'autant que ma fille est vraiment quelqu'un d'agréable, toujours prête à faire plaisir.

Mais jusqu'à un certain point je crois…

Jusqu'à présent, lorsqu'elle est génée par quelque chose, elle nous en parle et nous en discutons avec elle jusqu'à ce qu'elle se sente mieux, si c'est possible. (Lorsque ça n'avait pas été possible, nous avions pris rendez-vous avec la pédopsy).

Ondirait qu'elle a touché son fond de bonne volonté par rapport à son père biologique.

Il est trés difficile à vivre.

C'est un homme trés centré sur sa personne.

Enfin bon…

On verra…

Mais c'est vrai que lorsque notre fille aura 18 ans, elle fera ce qu'elle voudra.

Jusque là, on va essayer de faire ce qu'on peut au mieux, chacun.

Et si mon mari ne peut pas l'adopter en adoption simple, j'ai lu quelque part qu'il pouvait demander d'obtenir sa part de responsabilités légalement par rapport à ma fille, en plus de son père biologique, mais en dehors de l'adoption.

On va donc voir.

Déjà, ma fille et mon mari vont préparer leurs lettres respectives pour le juge concernant l'adoption simple.

Ils verront la réponse…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


17446
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages