Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après 5 échecs de FIV, nous avons eu le déclic pour l'adoption

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 760 lectures | ratingStar_110724_1ratingStar_110724_2ratingStar_110724_3ratingStar_110724_4

Hello,

Je viens d'arriver sur le site, en tant que petite nouvelle, et par hasard, et je pense qu'il est important que mon expérience serve à d'autres.

Mon histoire : pour avoir un premier enfant, j'ai beaucoup galéré, 2 fausses couches, i grossesse extra utérine, puis ablation d'une trompe. J'ai eu la chance après d'avoir un merveilleux petit bout puis deux ans après rebelotte, plusieurs fausses couches, hospitalisation, grossesse extra… puis plus de trompe.

Nous avons donc eu recours à la Fécondation in vitro, qui devait marcher, car je n'étais pas stérile, ni mon mari, nous avions eu une fille. Les médecins nous ont inciter à ne jamais laisser tomber, nous nous sommes investis à fond dans cette recherche de grossesse. Nore vie a été boulversée, chanboulée et ne tournait plus autour que d'une chose, les FIV. On ne voyait plus nos amis, on programmait tout autour des FIV, plus de voyage, plus de sexualité, plus envie de rien, malgré le fait que nous avions déjà un enfant, mais le désir d'enfant, est aussi fort pour un second que pour un premier. Nous avons fait 5 FIV, à chaque fois, un échec, nous ne pouvions même pas congeler d'embryons, et pourtant je n'étais pas stérile, comme quoi, c'est la nature qui décide, et puis au bout de 4 ans, la 5ème FIV a fonctionné - malheur à 5 mois de grossesse, fausse couche, rien à voir avec le fait que ce soit une FIV, mais je n'ai jamais rien su du pourquoi du comment, les médecins vous laisse là avec votre peine, et sont prêts à recommencer, il faut persévérer, rien n'est perdu. Je suis battante, et ai eu envie de recommencer, mais encore un nouvel échec, et là, le corps dit stop, il faut arrêter. Tout est détraqué dans mon corps et dans mon coeur.

Un soir, avec mon mari, nous avons eu ce déclic pour l'adoption, car nous ne pouvions plus souffrir moralement et physiquement et notre vie nouvelle à commencer. Le projet d'adoption, ne vous dédruit pas physiquement, mais vous aide à vous construire, c'est un projet commun avec votre mari, et votre premier enfant en l'occurence, et les souffrances s'il doit y en avoir sont partagées. Notre vie à recommencer, nous pouvions sortir, courrir, manger, vivre enfin, sans ces piqures, ces horaires, ces hopitaux, et les rencontres avec les psychologues vous semblent aisées par rapport au numéro que vous représentez à l'hopital pour vos FIVS. Alors un message, arrêtez le désastre, je suis allée au bout de mes forces pour les FIVS et il ne faut pas faire ainsi.

Quand je vois le bonheur que nous avons depuis 1 an depuis que nous avons adopté notre bébé en colombie, c'est aussi un parcours, mais aujourd'hui, je continue vraiment à payer le prix de ma persévérance dans les FIVS et je dois tout reconstruire dans mon corps. Je suis déréglée de partout, et la pente est difficile à remonter. Réfléchissez bien avant de vous obstiner, il y a certainement un bébé qui vous attend quelque part, et je vous promets qu'il est à vous, c'est le même amour que celui porté dans son ventre, et pourquoi pas encore plus fort, car encore plus loin mais l'amour est magique et se partage dès la première seconde. Ce bébé vous adopte tout de suite, et lui a tout de suite fait partie de votre vie. Il se met à ressembler à son papa et a les mêmes goûts que sa soeur.

NE SOYEZ PAS TETUS, ECOUTEZ VOTRE CORPS et REGARDEZ AUTOUR DE VOUS. L'ADOPTION EST LONGUE mais fini par arriver.

LES FIVS (c'est le poker). Une chose est certaine il faut choisir un organisme reconnu et s'entourer de beaucoup de précautions, car il est certain que là aussi, les magouilleurs sont présents. Je ne retire en rien aux médecins qui sont là pour vous aider à procéer, mais arrêtons là le désastre et pensons à tous ces enfants si malheureux et plein de vie, après dans votre maison. C'est la plus belle raison de vivre… pensez-y.

A +
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


110724
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages