Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été soulagée d'adopter

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 264 lectures | ratingStar_31797_1ratingStar_31797_2ratingStar_31797_3ratingStar_31797_4

Par ailleurs, je peux te faire part de mon expérience : j'ai également subi plusieurs années de FIV sans succès, mais très éprouvantes physiquement et psychologiquement. Quand j'ai décidé d'arrêter les traitements (dont l'issue était plus qu'aléatoire) pour me tourner vers l'adoption je me suis sentie très soulagée et libérée de l'angoisse de l'échec. Certes, le chemin vers l'adoption est également long et parfois difficile, mais c'est un "chemin" et donc on avance, ce qui une démarche positive vers l'enfant (alors qu'avec les fiv et leurs grands taux d'échec, on est loin d'être sûr d'y arriver). J'attends aujourd'hui qu'on m'attribue un petit enfant de Chine et cette attente, depuis fin avril, je la vis comme une grossesse, je n'ai plus peur de croiser des femmes enceintes (alors que cela m'angoissait quand j'étais en FIV) , au contraire, je me sens comme elles et je peux partager avec elles les interrogations et préparatifs d'une future maman.

Concernant mon état d'esprit au moment de la décision d'adopter… ça a été un concours de circonstances : au moment où nous n'avions quasiment plus d'espoir avec les FIV (et un vrai raz-le-bol des traitements) nous avons rencontré une personne formidable (genre Soeur Emmanuelle au masculin) qui avait fondé une association pour aider des orphelinats et des écoles malgaches… et en discutant longuement avec lui nous avons été fortement sensibilisé à l'adoption et avons compris qu'en tant que parents l'attache génétique et biologique avec l'enfant était beaucoup moins importante que le lien de coeur, l'amour et l'éducation que nous pourrions lui apporter… Nous avons également discuté de tout cela avec notre entourage qui nous a formidablement soutenu et nous a également encouragé à envisager l'adoption. C'est ainsi que peu à peu nous avons fait le deuil de notre enfant biologique et avons décidé de nous tourner vers l'adoption, et de cesser définitivement les fiv.

Conclusion : ton état actuel me paraît tout à fait normal et nous avons également, mon mari et moi, traversé une phase de découragement durant laquelle nous étions complètement déboussolés (également après 4/5 ans de traitements). Et il est également normal que vous passiez aujourd'hui à une étape de de questionnement. Je ne peux que t'encourager dans ce sens, mais tu es sur la bonne voie puisque tu es sur ce forum.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


31797
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages