Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je veux adopter un enfant à difficulté

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 340 lectures | ratingStar_62541_1ratingStar_62541_2ratingStar_62541_3ratingStar_62541_4

BOnjour,

 

Je te rejoins sur ton point de vue à propos de l'ASE. NOus aussi lors de notre agrément avions évoqué l'éventualité d'adopter un enfant ayant le même handicap que moi. Les travailleurs sociaux n'ont pas pris dessus. Nous avions insisté à plusieurs reprises, mais ils n'ont toujours pas mordu. J'ai été très déçue car qui mieux que moi peut comprendre les difficultés liées à un handicap senblables au mien.

 

Les travailleurs sociaux nous imposaient de donner une orientation internationale à notre projet alors que nous avions été très clairs. NOus ne nous sentions pas bien à l'internationale. Et, l'expérience a confirmé ce que nous pensions. NOus ne voulions pas rentrer dans des pratiques douteuses.

 

Aujourd'hui, nous essayons dee'ouvrir notre projet à autre chose car l'attachée territoriale a eu la géniale idée de nous offrir una grément très large.

 

Il y a une chose par contre sur laquelle je peux dire qu'il est important de parler du handicap. Il faut vous informer sur le handicap, sa nature, ses conséquences sur la vie de famille et l'avenir, sur l'organisation de la famille. Il faut bien mesurer. Par exemple êtes-vous prêt à assumer un enfant qui doit passer des longues semaines à l'hopital, ou encore assister un enfant qui n'a aucune autonomie, ou encore partager votre temps entre le travail et les sessad, orthophonie et autres séances. Etes-vous suffisamment disponible pour tout cela ?

 

Difficile d'envisager une rééducation sans connaître la nature du handicap, ni les effets que cette rééducation peut avoir. Mais, il y a un paramètre important dont il faut aussi tenir compte : c'est de l'enfant, de sa nature, de son aptitude à supporter toutes ces épreuves, quel soutien affectif vous pouvez lui apporter et de quelle façon il va le recevoir, en d'autres termes tous les besoins réels qu'il faut pour réussir à le faire évoluer, même si minime soit l'évolution.

 

Vivre en famille est dans le département 61 (orne) Je ne sais pas où tu habites. Mais, c'est pas loin du calvados où j'habite. Disons à deux heures à l'ouest de paris en voiture.

 

J'aimerai bien contacter cette association.

 

Floralise.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


62541
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages