Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'adoption peut être un bon moyen de régler les problèmes de fécondité

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 95 lectures | ratingStar_239289_1ratingStar_239289_2ratingStar_239289_3ratingStar_239289_4
mon oncle et ma tante se sont marriés sur le tard (40 ans tous les deux) et face aux problèmes de fécondité de mon oncle et à l'excès de poids de ma tante qui mettait en péril une grossesse et même les FIV, ils ont pensé à l'adoption (après deux échecs de fiv). cela a été un parcours très difficile car il a fallu faire le deuil de l'enfant à eux, de leur chair comme on dit, mais ils ont du réagir vite étant donné leur âge....et la force de leur désir de famille. les agences françaises d'adoption ont refusé leur dossier (trop vieux, trop pauvres, trop ''jeune couple'=un an de marriage) ils se sont donc adressés à des agences à l'étranger et on leur a répondu qu'ils allaient devoir aller vers les pays africains car leur dossier était mauvais etc... ils ont donc adopté un petit garçon du burkina fasso, il avait 7 ans à l'époque, on leur a menti un peu sur son age car au départ on leur disait 5 ans, et son histoire de vie est difficile il a fallu dépenser bcp pour rencontrer cet enfant et faire les démarches (auprès de l'assoc, cadeaux dans le pays aux authorités locales, à l'orphelinat etc....) cela a pris des mois et avec toujours l'angoisse d'un refus au dernier moment....et j'en passe comme l'angoisse du sida, de la maladie, de l'histoire de vie souvent déjà bien lourde de ces petits, de voir refaire surface les parents qui ne sont pas toujours décédés (ont parfois du abandonner l'enfant pour des raisons financières etc...)...de même, l'angoisse sur place à l'orphelinat face à tous ces enfants en demande d'amour alors qu'on ne pourra pas tous les adopter... en tout cas, le petit s'est très vite et très bien acclimaté à la france(langue, scolarité, sport, amis et famille) et à ses nouveaux parents, qui d'ailleurs sont ravis au point d'avoir adopté de nouveau cet été trois fillettes (soeurs), et leur fils est ravi de ses soeurs et a déjà sa préférée... trois vous me direz c'est beaucoup mais séparer des soeurs à la vie déjà bien triste et prendre le risque de se voir refuser l'adoption d'un seul enfant leur a fait passer le pas....d'autant plus qu'ils rêvaient d'une grande famille
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


239289
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages