Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'adoption plénière est une vraie famille

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 33 ans
Mail  
| 503 lectures | ratingStar_113829_1ratingStar_113829_2ratingStar_113829_3ratingStar_113829_4

L'adoption plénière est une vraie famille. Il est donc normal qu'il y est rupture avec des géniteurs et que l'enfant intègre une nouvelle généalogie. L'adoption plénière ne renie pas l'histoire d'un enfant. Les gènes ne sont pas les facteurs incontournables de l'identité d'un enfant. Les racines se construisent pendant l'enfance avec des parents aimants et présents. L'adoption plénière est une véritable manière de fonder une famille, suite à un désir d'enfant, à un projet de famille. Il ne suffit pas de "fabriquer" un enfant pour être un vrai parent. L'identité se construit avec des repères, de l'amour, de la présence, de l'attention et une culture familiale dans laquelle l'enfant vit. Les détracteurs de l'adoption veulent réduire les familles à une seule question, celle des gènes, et surtout par le maintien des liens biologiques à tout prix, même quand un enfant est en danger. Pourquoi ne pas admettre que l'on puisse être enceinte sans désir d'enfant et qu'on peut ne pas aimer l'enfant que l'on a fait. L'adoption dérange ceux qui n'arrivent pas à créer de véritables liens biologiques avec leur enfants ou leurs familles. L'adoption plénière est une vraie famille sans les gènes. Un vrai parent est celui qui construit son enfant et qui lui donne ainsi son identité et ses racines. Il ne faut pas confondre racines et origines. Heureusement que l'adoption plénière existe, car elle permet à l'enfant d'y est en sécurité, d'une manière légitime, légale et irréversible. Hé oui ! Pour finir, quand je regarde certaines familles biologiques dites traditionnelles, je m'apperçois qu'elles ne sont pas forcément un modèle de réussite ! Il y a beaucoup d'enfants biologiques qui aimeraient changer de parents, mais qui ne peuvent pas. Beaucoup d'enfants sont en détresse et en mal être, en manque d'identité dans leur famille biologiques.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


113829
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages