Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes relations avec ma mère adoptive ont changé

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 944 lectures | ratingStar_44802_1ratingStar_44802_2ratingStar_44802_3ratingStar_44802_4

Voilà,

Vos discussions sur l'adoption sont très intéressantes à toutes et tous. Je voulais juste vous faire part de mon histoire et j'espère avoir des témoignages d'autres personnes qui ont connu la même chose. Je suis d'origine asiatique et j'ai été adoptée à l'âge de 9 mois environs après avoir été mis en orphelinat et en famille d'accueil temporaire (seulement des femmes). Mes parents adoptifs ont eu un fils biologique qui avait 7 ans de plus que moi et ils ont adopté ma soeur qui n'est pas ma vraie soeur 4 ans après. Notre relation était très forte, surtout avec ma mère que j'adulais par dessus tout. Avec mon père, cela a toujours été plus conflictuel, une sorte de rejet inné qui vient de je ne sais où. Il paraît que quand je suis arrivée en France j'avais une peur bleue des hommes. Quand je suis arrivée à Paris, je me suis scotchée à ma mère que je n'ai plus quitter. J'ai toujours une peur horrible de l'abandon. De plus, ma mère est une personne très détachée, très peu maternelle, finalement. Durant ma grossesse, elle n'a pas eu de scrupules à accueillir chez elle des jeunes filles qui accouchaient sous X. Une catastrophe incompréhensible d'après mon psy !!! Ce choix m'a fait la haïr, moi la fille adoptée, moi qui aurait tant aimé connaître mon histoire. Je l'ai vécu comme une complicité à un délit. Puis, il y a eu la naissance de ma fille. Cet évènement a été tellement puissant qu'il m'a conforté dans l'idée que j'étais quelqu'un qui ne pouvait pas être aimée puisqu'à la base ma mère avait pu m'abandonner. Dès sa naissance, j'ai été envahie d'amour et je ne pouvais comprendre comment elle, elle n'avait pas ressenti cet amour. Même sans moyen, je n'aurais pu laisser mon bébé. Je me serais battue avc mes mains mais je ne l'aurais pas laissée. Et tout ceci m'a amenée à un grand questionnement sur mon identité et finalement j'ai abouti à la conclusion que je n'étais rien. J'ai entrepris une thérapie qui est terminée. Le psy a conclu que j'en voulais à ma mère adoptive de ne pas être ma vraie mère. Je lui en veut toujours et notre dialogue s'est amenuisé. Depuis, la situation est stagnante, elle ne fait rien pour raccomoder les choses. Je regrette le temps où nous nous aimions si fort et où je la considérais comme mon unique mère. Mon adoption n'est pas un échec mais pour les mamans adoptantes, soyez maternelles, parlez à vos enfants et racontez-leur ce que vous connaissez de leur histoire car c'est très important de savoir le minimum. On ne peut se contruire sans histoire. Moi, j'ai appris des détails de ma vie avant la France il y a peu de temps et cela m'a fait beaucoup de bien car j'ai compris que j'étais plus que la petite fille tant désirée.

Bises à tous et que celles qui ont connu cela me donnent leur témoignage…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


44802
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages