Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous avions déjà un enfant naturel lors de notre première adoption

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 289 lectures | ratingStar_29003_1ratingStar_29003_2ratingStar_29003_3ratingStar_29003_4

C'est une fois que nous avons eu notre agrément, elle nous a dit que nous ne serions jamais acceptés par des OAA, c'est pourquoi nous nous sommes tournés vers l'adoption individuelle, avec notre agrément en poche, sans essayer les OAA.

A l'époque (en 1998) le Vietnam était "accessible" en individuel. Maintenant, depuis le 1er octobre 2005, c'est terminé pour le Vietnam en individuel. Ils n'acceptent plus de dossiers. Il faut passer par OAA à partir du 1er janvier 2006. J'ai vu dernièrement par contre que les suisses, après une interruption de 6 années, pouvaient à nouveau adopter en individuel au Vietnam… C'est curieux les différences selon les pays.

Quand nous avons eu notre deuxième agrément, nous souhaitions faire différemment, et avons tenté les OAA, et avons donc été acceptés par la 2ème à laquelle nous nous adressions (AEM) qui s'occupe d'adoption en Haïti, aux Philippines et en Ethiopie. Avec cette OAA, nous ne choisissons pas le pays d'où viendra notre futur enfant. Du fait du profil de notre famille, nous avons été orientés vers l'Ethiopie, pour un enfant né après 2000.

Il ne faut pas penser que les OAA vous refuseront automatiquement parce que vous avez des enfants biologiques, et ne vous confieront pas un bébé. Il est certain qu'un couple de plus de 35 ans avec déjà des enfants biologiques se verra plus facilement confié un enfant de plus de 2-3 ans. Maintenant, il n'y a pas de règles. Le but pour une OAA c'est de trouver une famille pour un enfant et non pas un enfant pour une famille. Alors tout est possible. Je connais des parents d'une famille nombreuse composée de plusieurs enfants biologiques et adoptés et qui avaient plus de 40 ans à qui on a confié deux bébés… Alors…

L'important c'est d'être clair dans son projet, de bien savoir l'exposer à l'OAA, de ne pas se montrer impatient et de montrer sa capacité à agir pour le bien d'un enfant et non pas pour sa satisfaction personnelle. Si une OAA vous a refusé une fois, n'hésitez pas à reformuler une demande. Si une OAA n'est pas agréée dans votre département, il est possible de demander des dérogations.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


29003
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages