Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous avons adopté un enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 716 lectures | ratingStar_66041_1ratingStar_66041_2ratingStar_66041_3ratingStar_66041_4

J'ai 40ans, je suis née avec une maladie héréditaire détéctable à la naissance par une piqure dans le talon du nouveau né. Cette maladie est la Phényllcetonurie. Mes parents mon dit qu'on ne savait qui l'avait eu avant moi dans la famille. Sujet toujours tabou dans la famille si je peux encore dire famille.

 

J'ai du être suivie médicalement jusqu'à l'âge de 12 ans au chuv à lausanne oui je vous écris depuis la suisse neuchâtel. Mes 3 premiers mois je les ai passé au chuv Hôpital Universitaire de Lausanne ensuite j'ai peu rentrer pour la première fois à la maison vers mes parents en ce temps et ma soeur de 4 ans de plus que moi.

 

Je suis une personne très ouverte d'esprit pour moi il n'y a pas de tabou.

Ma mère ma toujours répété pendant mon adolescence que je ne pourrais jamais avoir d'enfant que je serai grande et moi mon seul souhait dans ma vie était de fonder une grande famille.

 

A 17 ans j'ai connu un jeune homme de 21 ans, je passais mes soirées et mes we chez lui car dans sa famille je me sentais quelqu'un, reconnu pour ce que je suis et on portais de l'attention a se que j'avais à dire. Mes parents n'ont jamais chercher ou émis le souhait que l'on aille  ou que je retourne à la maison.

 

A 24 ans j'ai quitté cet homme et un après j'ai connu mon ex mari, je me suis marié un an après à Las Vegas car Monsieur mon ex mari ne voulait pas la famille avec nous et moi ça m'arrangeait bien. Nous avons monté une entreprise tout les deux et là j'ai découvert la vrai face de mon ex. Violence conjugale, violence psychologique, manipulateur et pervers narcissique. De plus il allait aux femmes prostituées plus une maîtresse. J'ai vécu cela pendant 10 ans. Les seuls gens qui étaient ou courant s'était ses parents à lui car il faisait ça avec toutes ses ex et les parents de lui allaient les chercher et les logeaient un moment.

 

Là, on ne voyait pas mes parents ni les siens.

 

Au bout de 10 ans il me propose d'avoir un enfant, je dit oui évidement, il me disait qu'il était suivie par une psy toute les semaines et pleins de choses qui me laissait croire qu'il changerai.

 

Moi je prend contact avec le CHUV pour leur parler de mon souhait de grossesse.

 

Je dois éliminer toutes protéines dans ma nourriture quotidienne tout peser ni plus ni moins.

Mon taux de phénylalanine devient normal et stable ou bout de 3 mois. Je peux arrêter la pilule je tombe enceinte au bout de 1 mois. Pour contrôler mon taux je devais me piquer quotidiennement et aller une fois par semaine au CHUV évidement j'allais seule. Un jour je suis rentrée d'un contrôle et j'ai pris peur ou peut être conscience de quelque chose. J'ai dit à mon ex je dois avorter. Mais pour moi pas possible ça veut dire que je n'aurai jamais d'enfant (mes parents sont au courant de rien). Mon ex me dite mais il y a bien une solution mère porteuse ou adopter. J'ai du faire un travail sur moi pour accepter cette réalité. Ensuite j'ai accepté que mon enfant ne vienne pas de moi (à la maison mes parents avaient des amis qui avaient adopté et c'était une adoption raté c cela que j'entendais toujours).

 

J'ai avorté à l'hôpital sans être soutenu par quelqu'un il y avait que mon ex qui savait que j'avortais.

Ensuite il m'a dit que je devais sortir le même jour de l'hôpital de ce fait j'ai du mentir au médecin qui ont finalement accepter de me laisse partir.

 

J'ai appelé mon ex pour lui demander de venir me chercher, il me répond qu'il vient dans environ 3h car il avait du travail et moi comme une abandonné je me suis assise dans la parking et j'ai attendu.

 

A 30 ans l'entreprise a décollé les clients, les employés et oui l'argent l'argent…

Donc Villa piscine voiliers grosses voitures restaurants gasrtonomique à souhait  et tout et tout et tout sauf le principal.

 

A ce moment mes parents se sont intéressés à nous et mon ex a trouvé un intérêt à les voir.

 

Il me propose d'adopter un enfant que j'ai accepte. Ma mère ma dit que si je faisais ça je n'irai plus chez elle.

Tempis je suis adulte je fais mes choix.

 

On adopte parfait un enfant génial. 1 an après l'arrivée de notre fils en Suisse mon fils de 3ana en ce temps vient un soir vers moi et me dit " maman y a papa qui veut divorcer " mon ex c'était enfermer dans la salle de bains.

 

Je suis allée annoncé à mes parents que j'allais divorcer et là…

Je leur ai expliqué ce que je subissais au quotidien mon père lisait le journal puis il baisse son journal et me dit " mais tu sais si tu t'es pris une claque c que tu l'a mérité " ok il ne veut pas comprendre donc je décris une seine de violence mais ni chaud ni froid à ma mère et à mon père…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


66041
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages