Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Que m'arrive t'il??

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 05/01/11 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 293 lectures | ratingStar_246734_1ratingStar_246734_2ratingStar_246734_3ratingStar_246734_4
Haha, c'est ce qu'on nous a appris, n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est l'inverse qui se passe : nos goûts se créent à la suite de nos expériences. J'ai toujours détesté les chats, jusqu'à en adopter un, qui est devenu mon rayon de soleil. Ah que j'aime les chats : si le mien meurt, j'en adopterai un ou deux autres, c'est évident. J'ai toujours trouvé les blondes moches, jusqu'à sortir avec l'une de mes ex. Je n'aurais pas aimé la peinture si elle ne me rappelait pas mon grand père et je ne mangerais certainement pas des bettraves avec autant de plaisir si elles n'avaient composé l'essentiel de mes panades ! Sortir avec quelqu'un qui ne me plaît pas au premier abord ? Mais quelle horreur ! Et pourtant, si je connaissais mieux cette personne, il est possible qu'elle me plairait. Citation : Ensuite j'aime qu'un homme ne soit ps collé à moi tout le temps. Pour le coup, tes ex remplissent bien ce critère : / Plus sérieusement, trouver la juste distance est extrêmement difficile, et doit souvent se négocier. En général, avec le temps, la distance entre les deux personnes tend à augmenter, très rarement à diminuer, alors si tu choisis tout de suite quelqu'un qui est "à la bonne distance", après quelques jours il est déjà hors de vue. N'aies donc pas trop peur d'un homme qui "te collerait" trop au début, ça ne dire qu'un temps (appelé "lune de miel". Et si ça passe pas, ben tu le quitteras, au moins ce sera déjà un gros changement ! Citation : Ma compassion : mes amis dans le besoin… Et tu n'es pas ta propre amie, n'est-ce pas ? Qui serais-tu plutôt, par rapport à toi-même ? Une mère autoritaire ? Une grande soeur indifférente ? Un juge malveillant ? Et que voudrais-tu devenir à la place ? Citation : LOL si j'ai honte car à chaque fois c'st pareil à chaqe fois j m'attache et je tombe… C'est marrant, ça me rappelle exactement la façon dont on apprend à rouler à vélo (ou à roller) : on monte sur le vélo, on tombe. On remonte, on retombe. Et encore et encore, jusqu'à tomber de moins en moins. Et un jour on peut dire "je sais faire du vélo ! ". Si on avait honte de tomber, il est peu probable qu'on arriverait à apprendre à rouler. Bonne fin de journée. Arkh.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246734
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages