Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Si nous devions adopter mon compagnon voudrait qu'elle soit internationale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 281 lectures | ratingStar_29245_1ratingStar_29245_2ratingStar_29245_3ratingStar_29245_4

Depuis plusieurs mois maintenant l'adoption appartient à mon projet de couple. Nous n'avons pas encore pris la décision d'adopter car nous refusons qu'une telle décision soit prise en désespoire de cause. En effet, après un peu plus d'un an de traitement médical (une FIV - ISCI avec 7 réimplantations d'embryons congelés) nous réalisons mon compagnon et moi même que la médecine ne peut rien, une certaine impuissance réside.

Nous avons donc choisi de rencontrer une psy d'un organisme d'adoption afin de bénéficier d'informations et d'impressions d'une personne mandatée pour ce type de procédure. Même pour un RDV de la sorte il faut attendre un délai de 2 mois.

Nous envisageons par ailleurs de rencontrer le pot d'un pot qui vient d'adopter pour qu'il nous relate son expérience (questions, maturation du projet, procédure, accueil de l'enfant…).

Voilà pour mon compagnon c'est très claire, si adoption elle ne sera qu'internationale, estimant qu'il faut aller jusqu'au bout, donc ne fausser aucune piste tant sur la représentation (le physique) que sur le "symbolique" (au plus loin sont les causes d'une séparation de l'enfant d'avec ses parents au plus rassurant ce sera). Et puis ce côté "fantasmagorique" (si je puis me permettre) en fonction du pays, adoption internationale oui mais… Il est vrai que la réaction de mon tendre m'interpelle doublement d'abord parce qu'il sera le père et surtout parce que la représention qu'il semble avoir de l'adoption internationale me paraît être réduite à une forme d'exotisme ou de fuite.

Ce qui m'interpelle aussi, c'est l'impression que l'on vole un enfant, là - bas dans le tiers monde, un pays en guerre. Et je ne cache pas mes apréhensions par rapport aux structures locales de chaque pays… Ca me paraît tellement aller de soi de commencer par adopter dans le pays où je vis (dans mon cas c'est la Belgique mais je crois que ma démarche aurait été la même si j'avais passé une grande partie de ma vie dans un autre pays de ce monde même avec mes origines de "Belge"). Oui, j'ai bien conscience qu'il y a moins d'enfants adoptable dans mon pays mais je sais aussi que je ne l'attendrai pas indéfiniment…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29245
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages