Histoire vécue Grossesse - Bébé > Adoption      (2580 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tout dire à l'enfant adopté

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 981 lectures | ratingStar_31945_1ratingStar_31945_2ratingStar_31945_3ratingStar_31945_4

Pour ce qui est de l'annonce de l'adoption, je pense qu'il est acquis depuis de nombreuses années que les enafnts adoptés doivent savoir dès leur plus jeune âge qu'ils le sont. Il en va de leur équilibre personel. Alors évidemment, quand l'enfant est d'une race différente de celle de ses parents adoptifs, cela va de soi. Mais cela doit aussi être le cas d'un enfant de la même race que ses parents adoptifs. L'adoption n'est pas une chose qui peut se cacher, et rien n'est plus désastreux qu'un enfant qui apprend sur le tard, par une autre personne que ses parents, qu'il a été adopté.

Alors évidemment, ce n'est pas un sujet qui s'aborde comme un autre. Il ne s'agit pas de prendre son enfant régulièrement entre 4 z'yeux et de lui faire tout un discours sur l'adoption… Cela se passe plus au quotidien, en saisissant des petites occasions pour lui parler de ses différences. Par exemple :

- un reportage à la télé sur son pays d'origine ? On le regarde ensemble et on en discutte.

- un petit livre qu'on lit ensemble (il y en a plusieurs qui raconte des histoires d'adoption, tout à fait à la portée de tout petits.

- un étonnement de sa part sur la couleur de peau d'un de ses copains (eh oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, ma fille d'origine vietnamienne, quand elle a commencé à réaliser les différences de race, s'étonnait des peaux noires, mais ne posait aucune question sur la sienne…) ? On lui explique la différence entre lui et nous…

- les photos qui ont pu être prises là-bas : l'enfant peut avoir sonpropre petit album…

La liste peut être très longue…

Quant à la différence de culture, je suis tout à fait d'accord avec une réponse qui a déjà été donnée. Nos enfants ont besoin de se reconnaître dans leur nouvelle famille, ont besoin de s'y sentir en sécurité. Et souvent pour eux, se sentir en sécurité, c'est avoir la certitude qu'on ne va pas à nouveau les bandonner… donc qu'on ne les renverra pas dans leur pays d'origine. Alors il faut plutôt les aider à s'intégrer, et à mon avis dans un premier temps leurfaire découvrir notre culture, sans les "embrouiller" en essayant de garder une part de la leur.

Ensuite, bien évidemment, s'ils sont prêts et s'ils sont en demande, on peut introduire des aspets de leur culture d'origine. Mais à mon avis, toujours à leur rythme et sans les brusquer.

Par exemple, ma fille de 5 ans 1/2, que nous avons connue à 15 jours et ramenée en France à 3 mois, n'a pas voulu entedre parler de son adoption ni de son pays d'origine, le Vietnam, pendant au moins trois ans. Elle était totalement absente des conversations que nous avions à ce sujet et n'abordait elle-même jamais le sujet. Son seul souci, c'était de nous ressembler : "Maman, pourquoi j'ai un nez rond, je voudrais avoir un nez long comme le tien ! " "Maman, mets-moi de la crème, je ne veux pas bronzer, je veux avoir la peau claire comme la tienne"… Je pense qu'il aurait alors été très maladroit de lui imposer des choses par rapport à la culture vietnamienne. Et nous l'avons eu très jeune !!!

Depuis quelques temps, elle est plus ouverte à ces questions, surtout depuis que nous sommes allés en Chine ensemble pour adopter sa petite soeur. Elle a pu formuler tout un tas de choses, remmettre on suppose les pièces du puzzle à leur place, et maintrenant elle parleplus facilement. Mais on sent toujours qu'elle a du mal à accepter cette différence et qu'elle aimerait bien "Etre comme tous les autres enfants", se fondre dans la masse et ne pas se faire remarquer.

Mais bon, cela ne prend pas une place démesurée dans son existence, on essaye de la suivre pas à pas dans son cheminement, mais sans la brusquer.

En fait si j'ai une message à passer sur ce point, c'est : "Ecoutez votre enfant, surtout pas les conseils des autres ! "
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


31945
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adopter apres un enfant biologique - adoption

image

Bonjour, Je me permets de me joindre à la discussion. Notre "cas" va sans doute vous sembler très bizarre, mais je l'expose quand même. Nous sommes mariés depuis 6 ans, en couple depuis 10 ans et nous souhaiterions adopter. Les "hic" sont les...Lire la suite

Adoptee et maman a mon tour - adoption

image

Bonjour. Je suis une jeune maman d'un petit loup de 2 ans. J'ai été adoptée quand j'étais toute petite (3 mois) et je l'ai toujours très bien vécue ! Seulement depuis que je suis devenue maman je le vis différemment. Je veux dire que l'idée...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
J'ai envie de rendre un enfant heureux
Sur le même thème
Adoption internationale chine
Adoption en Chine
Voir tous les  autres témoignages