Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allaitement après une hémorragies du post-partum

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 396 lectures | ratingStar_52587_1ratingStar_52587_2ratingStar_52587_3ratingStar_52587_4

Je comprends tout à fait le fait de ne pas pouvoir allaiter. Quand je me suis réveillée en réanimation, j'ai été transfusée de sang et de plaquette (pour la coagulation) pendant l'opération. J'ai compris longtemps après ce qu'ils m'ont fait : ligature des artères hypogastriques. Ils m'ont dit que c'était assez grave. Je me suis réveillée avec une sonde urinaire, une sorte de bouteille qui filtre la sang (un rot) ou je ne sais plus comment ça s'appelle, et d'autres tuyaux de perfusion (antibiotique, doliprane, débridat). J'ai du rester un jour ou deux sans voir mon fils. Je croyais qu'au départ il s'était fait opéré de son coeur.  

Quand je suis allée le voir, et je ne te dis pas dans quel état avec les toyaux accrochés en fauteuil roulant avec mon mari qui pousse en traversant les allées et des couloirs avec des patients. Quand je me suis vu dans le miroir de l'ascenceur, je me suis effrayée.  

Toutefois, ce qui reste mémorable est quand je l'ai pris dans mes bras et qu'il m'a regardé. C'était vraiment… merveilleux. Je n'ai pas pu l'allaiter tout de suite et j'ai du attendre un jour de plus. Je crois que j'ai pu l'allaiter le troixième jour, tout en alternant avec le biberon.  

Tu sais, je te comprends tout à fait qu'avec la fatigue c'est dur. Il y avait des moments où je n'arrivais pas d'autant plus que je n'avais pas beaucoup de monté de lait. Ce n'était pas évident qu'entre certains infirmiers pouvaient m'encourager et d'autres avaient pour objectif que mon fils reprenne du poid donc ils ne me laissaient pas le temps de l'allaiter. C'est dur de se sentir tirailler entre continuer ou arrêter.

 

Et c'est vrai, c'est très dur de ne pas avoir eu son fils à côté de soi dès les premiers instants. Je me suis tellement imaginé ces instants… c'était dur à digérer ce qui c'est passé par la suite. Il ne faut pas s'en vouloir. L'essentiel est que tu ais pu récupérer pour pouvoir s'en occuper par la suite. Je crois qu'on a chacune sa façon de récupérer.

 

Je ne dis pas que j'ai été en forme de suite. Il y avait des moments où je ne pouvais pas allaiter car j'étais beaucoup trop fatiguée et la cicatrice me faisait trop mal.  

Un jour, une amie à ma mère me dit d'arrêter de lui donner le biberon et de l'allaiter uniquement au sein. Et là, je lui dis que je risquais de l'allaiter tous les heures vu que je n'ai pas beaucoup de lait. Elle me réponds alors, et bien qu'est-ce que tu as à faire à part de l'allaiter ? Je me suis tu et je me suis dis ; tu ne sais pas ce que j'ai pu vivre et je risque d'être complètement d'être épuisée et de ne plus pouvoir m'en occuper.

Enfin, j'avoue que le biberon m'a permis de récupérer surtout la nuit puisqu'il ne se réveille pas trop la nuit et par moment quand je me sens trop fatiguée et aussi avec tous les RDV que j'ai eu par la suite.  

Heureusement que mon mari a pu prendre aussi le relais dans ces moments difficiles et généralement le soir au retour de son boulot.

 

Dis moi, est-ce que vous avez parlé de ce qui s'est passé lors de l'accouchement avec ton mari ? Je trouve que c'est important.

 

Moi aussi j'ai eu ce réflexe de réveiller mon fils ; -) je me suis calmée depuis.

 

A trois mois après l'accouchement, je ne me sens pas encore totalement en forme. J'ai encore des phases de fatigue. Le moral va un peu mieux mais il peut m'arriver encore de pleurer un peu.

 

Et c'est vrai qu'après ces moments douloureux, c'est merveilleux de savourer le moment présent avec son enfant et de le voir grandir, de gazouiller et de sourire.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


52587
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages