Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allaitement et travail sont-ils compatibles ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 237 lectures | ratingStar_50788_1ratingStar_50788_2ratingStar_50788_3ratingStar_50788_4

Je suis maman de 3 enfants tous allaités longtemps (enfin le petit dernier, je suis en plein dedans, il a 4 mois ! ).

Pour les ainées, les situations sont un peu différentes ! Pour bb1 née en juin 2001 : je l'ai allaité 9 mois, j'ai repris le boulot quand elle avait 4 mois.Je suis instit et à l'époque j'avais repris à mi-temps (mardi matin, jeudi après midi et vendredi toute la journée). Les jours où je ne travaillais pas je lui donnais le sein (matin, midi, 16h00 et le soir soit 4 tétées par jours (elle était déjà à 4 tétées à 2 mois1/2). Tous les soirs avant de me coucher, je tirais mon lait (avec le tire lait avent isis) pour le lendemain chez la nounou. Ce tirage était pour le bib de midi. Les jours où je travaillais : je tirais mon lait le matin, il était donné au bib par la nounou à 8h30. Le midi, je restais à l'école et je tirais mon lait que je stockais dans le petit frigo de l'école.Le soir je le congelais. Ce lait congelé servait pour le bib du midi chez la nounou.

Pour mes collègues, j'étais une extra-terrestre ! … ça les amusait, ça les intrigait aussi, mais ils trouvaient ça super et courageux… pour moi c'était pas être courageuse, c'était normal !

La nounou a tout de suite coopéré, elle n'avait jamais eu de maman allaitante, mais elle a fait les choses comme je le lui demandais, sans aucunes difficultés ! Elle faisait patienter ma fille s'il fallait le mardi midi jusqu'à ce que j'arrive pour lui donner le sein, le jeudi elle lui donnait un bib au goûter parfois elle ne donnait que la compote et quand j'arrivais je lui donnais la tétée.

Ma fille a toujours pris le biberon sans aucune difficulté… peut-être dû au fait que dès la maternité elle a eu des compléments (sur "ordre" du personnel médical) et cela pendant plus de 2 mois ! … début d'allaitement difficile, bébé gros dormeur… et perte de poids importante à la maternité malgré un gros poids au départ.J'ai arrêté de moi même les compléments. Ma fille n'a eu aucune difficultés ni confusion sein/tétine (une chance, car à l'époque j'étais très peu informé sur le sujet… j'avais simplement une volonté implaccable d'allaiter ma fille le plus longtemps possible). Au bout de quelques mois, tirer mon lait devenait une vraie contrainte, et l'allaitement n'était plus pour moi un réel plaisir… le sevrage naturel a eu lieu aux 9 mois de ma fille, qui n'a plus voulu téter (cela faisait déjà 3-4 semaines que les tétées devenaient laborieuses et de plus en plus brèves) … en fait à ce moment là je me suis aperçue que j'étais enceinte de 2 mois ! … ceci explique peut-être cela.

Bref pour cet allaitement et l'organisation avec mon travail,… pas été très compliqué, mes horraires me faciitant la tâche, et bébé était facile !

Pour mon 2ème enfant né à 35sa, le 11 septembre 2002 (c'est son anniversaire aujourd'hui : amour, les choses ont été différentes puisqu'elle a eu au début des compléments de lait pour préma le premier mois (puis j'ai arrêté et mis ma puce au sein uniquement) J'ai repris le travail lorsqu'elle avait 1 an, toujours à mi-temps (travail le mardi et le vendredi en journées complètes) … avant de reprendre, on a essayer de lui faire prendre mon lait au biberon : échec total ! … on a essayé à la tasse (enfin "on" c'est la nounou, les mamies, le papa… jamais moi ! ) , à la petite cuiller à la pipette… rien à faire ! … elle n'a jamais voulu mon lait autrement qu'au sein ! … donc les jours où elle était gardée, je la levais plus tôt pour lui donner la tétée. Le midi elle avait des légumes dans lesquels je mélangeais mon lait, au goûter yaourts + comptes et le soir tétée. Je tirais mon lait le midi au travail pour stimuler ma production de lait et ce lait, je le mettais dans les légumes pour la nounou. Ma fille s'est sevrée à l'âge de 18 mois. J'ai donc fonctionné comme ça pendant 6 mois. Elle n'a jamais pris de bib de sa vie.Les collèges étaient admiratifs, les parents d'élèves aussi… s'étaient assez marrant d'ailleur.

D'un point de vue de l'entourage familial, j'ai tout entendu ! … l'admiration, la désaprobation (18 mois c'est trop long, c'est pas bon pour bébé, mais quand est-ce que tu vas arrêter ? , etc etc… mais je n'en avais que faire ! … je faisais comme je le sentais… toujours soutenue par mon mari.

En résumer, pour moi, la reprise du travail n'a jamais été pour moi le signe de la fin de mon allaitement, je n'ai jamais essyaé de sevrer mes filles en vue de ma reprise. Pour moi c'était juste une question d'adaptation du rythme et une question d'organistaion même avec 2 enfants rapprochés (15 mois d'écart) , c'était loin d'être mission impossible ! … pour moi c'est une question de volonté essentiellement et d'envie. Il faut persévérer, être soutenue dans sa démarche par le papa et la personne qui garde son enfant (… est essentiel, les autres personnes ont s'en fiche ! ) et voilà !

Pour bb3, le problème de rendre compatible allaitement et travail ne se posera pas, puisque je prends un congé parental à la fin de mon congé maternité le 1er cotobre…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


50788
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages