Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allaitement (nuit) et angoisse de la séparation

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 20 ans
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_123187_1ratingStar_123187_2ratingStar_123187_3ratingStar_123187_4

J'allaite Arthur depuis 7 mois et demi maintenant. Il a toujours tété à la demande, c'est à dire un million de fois par jour et par nuit jusqu'à ses six mois. A six mois, nous avons arrêté le cododo, et limité les tétées de nuit, en le passant dans sa chambre : son père va le réconforter, lui chanter une berceuse, et ça suffit les trois quart du temps.

Seulement, voilà : depuis quelques jours, Arthur ne veut QUE moi. Avant, son père lui donnait le bain, c'était un vrai moment de complicité et de partage entre eux. Maintenant, si je disparais de son champ de vision, Arthur se met à pleurer, à paniquer… Jusqu'à ce que je revienne… Ca attriste beaucoup son papa, qui se sent rejeté/pas à la hauteur.

Je crois qu'il entre dans la phase de "l'angoisse de la séparation", il est encore plus pot de glue qu'avant… Et la tétée a l'air de lui servir de "point d'ancrage", ça le rassure.

Ma question porte sur la nuit : son papa a de plus en plus de mal à le calmer, donc je me lève (je ne le laisse jamais hurler, pleurer, ça arrive, mais hurler, non) et dès qu'il me voit il pousse des cris suraigus et se lamente, panique dans les yeux, bras tendus, jusqu'à ce que je le prenne et il cherche systématiquement le sein… Donc je lui donne. J'ai l'impression qu'il a régressé, on arrivait enfin à passer des nuits correctes, et là, ben ça repart comme en quarante, et ça me mine le moral…

Lui donner le sein à chaque réveil est il nécessaire ? Avez vous des techniques pour le rassurer, sans forcément qu'il se tape des tétées gargantuesques à chaque réveil ? Je suis un peu désarçonnée face à ce besoin subit de moi, de ma présence, alors qu'il s'autonomisait (j'aime pas ce mot) un peu… (pendant six mois, il ne dormait que contre moi, et avait des besoins de contact avec moi très intenses, et puis à six mois avec la fin du cododo qui s'est fait très calmement, et pour lui et pour moi, il était plus passé dans l'optique "découverte du monde" plutôt que "collage de maman").

De manière générale, comment lui faire comprendre que je ne l'abandonnerai pas ? Que si je pars, je reviens toujours ? (je ne travaille pas, il n'est quasiment jamais gardé, ou en tous cas pas plus d'une ou deux heures, très très rarement) Je n'aime pas voir mon bébé paniqué, ça me fend le coeur…

J'ai peur de cette période, qui me parait cruciale pour sa sécurité affective future, j'ai un peu peur de mal faire, que ce soit en cédant et en lui donnant le sein ou justement en essayant de trouver d'autres solutions pour qu'il retrouve le moyen de s'endormir sans téter en cours de nuit ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


123187
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages