Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allaitement pendant la grossesse et sevrage

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 221 lectures | ratingStar_127237_1ratingStar_127237_2ratingStar_127237_3ratingStar_127237_4

La puce allait avoir 24 mois à la naissance de BB2.

Elle a tété/tétouillé pendant toute la grossesse (avec une courte période de "c'est pas bon" mais y revenait quand même alors que c'était parfois désagréable pour moi - seins plus sensibles et moins de patience pour les tétouilles ! ) mais était sevrée de nuit depuis plusieurs mois (encore que sur la fin de la grossesse, je suis revenue un peu en arrière car réveils nocturnes d'angoisse.

Au départ, j'étais partie avec l'idée de co-allaiter malgré l'opposition de zhom. Puis une fois BB2 arrivé, une vive discussion avec le papa à la maternité m'a poussée à refuser les tétées que la "grande" réclamait. Papa l'emmenait se promener quand elle demandait à téter. Cela ne s'est produit que deux ou trois fois, elle pleurait, protestait (en fait, après la naissance, elle n'a pu téter qu'une seule fois, la pauvre, j'en avais le coeur serré de lui dire non) mais on lui a expliqué que son frère n'avait aucune autre possibilité de se nourrir alors qu'elle, elle avait le droit de manger plein d'autres bonnes choses (dont du chocolat, elle en est friande) et en fin de compte et contre toute attente, elle a TRES RAPIDEMENT cessé de demander. Je dois tout de même préciser qu'elle demandait à téter tout en consommant pas mal de yaourts au cours de ses repas donc dans mon cas, cela s'apparentait plus à des tétées-câlins que des tétées nutritives (dont une avant de se coucher suivie de berceuses car elle ne s'endormait plus vraiment au sein). De plus, alors qu'elle n'était pas encore sevrée (elle a tété jusqu'au matin de mon entrée en maternité…) , elle a tout de suite bien accueilli son frère (d'où l'idée de beaucoup parler avec ses enfants pour les préparer même si on pense qu'ils ne comprennent pas tout) même si elle en est parfois jalouse (réclame de l'attention mais autrement que par les tétées). Et pour celles qui se demandent comment on remplace les tétées-câlins / besoins de contact, je réponds : par des câlins sans tétées tout simplement. On prend le grand sur ses genoux, on partage avec lui les activités qu'il aime (lecture, jeux, promenades) , on fait des bisous et on met aussi le papa à contribution (surtout quand on a une fille) surtout quand le tétouilleur fou n° ; 2 prend le relais…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


127237
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages