Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allaiter n'est pas une maladie !

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 25/10/11 | Mis en ligne le 26/03/12
Mail  
| 125 lectures | ratingStar_232486_1ratingStar_232486_2ratingStar_232486_3ratingStar_232486_4
Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'allaiter n'est pas une maladie. Chacune a le choix (ou devrais) avoir le choix de choisir ou non d'allaiter. Personnellement j'ai allaité ma fille, au début, juste pour essayé : après tout pourquoi pas prendre ce que dame nature nous donne et ce qui est finalement (pour moi) "naturel". Je l'ai fait car si je le faisais je voulais pouvoir décider, seule, et moi seule, pas à cause de ci, de là d'arreter . Je ne voulais pas être contrainte d'arrêter parce que je bosse. Je suis aide à domicile, donc pas de bureau, en déplacement toute les heure, voir 2 heures payé par l'asso ou je bosse et il faut faire le nombre d'heure payé (je ne pouvais pas dire à un tel, je suis là 1h mais c'est tombé sur vous je vais tirer mon lait, je me mets ou ? ) , pas de possibilité d'heure d'allaitement, pas de possibilité de stockage du lait, ni pour tirer son lait. Enfin mon allaitement vu comme ça me semblais impossible, surtout que je ne rentrais pas chez moi . Alors j'ai pris un congé parental de 6 mois (payé 5) et j'ai pu allaiter ma fille jusqu'a ses 10 mois (même après ma reprise du boulot car j'avais conservée la tétée du matin et du soir, après c'était des repas solides). Je peux vous dire que ses 6 mois on été du pur bonheur, car j'ai vu les premières fois de ma fille, ses sourires, on a appris à se connnaitre et j'ai appris tranquillement à devenir maman, je l'ai allaiter à la demande (au début sa demande beaucoup d'ailleurs) le sevrage c'est super bien passé, la séparation chez la nounou aussi. Mais je peux vous dire que financièrement ça été super dur. Pourtant mon mari travaille, est fonctionnaire mais gagne juste un poil plus que le smic, j'ai eu une grossesse difficile, j'ai utilisé presque toutes nos économies. Autant vous dire qu'il y a eu serrage de ceinture pendant au moins un an et demi. Mais je ne regrette rien, quand j'ai repris le boulot j'étais prête, ma fille avait 8 mois. Je trouve dommage que le système français soit comme ça. Chacune dervrais pouvoir avoir le choix (un vrais choix) de reprendre ou non le travail si tôt (après 2 mois et demi vous étiez prête ? ) alors je comprend qu'il y ai de telle dérive et si personnellement j'en aurais eu le besoin, ben j'en aurais profitée. (bou pas bien). Il y a tellement de chose à revoir dans le sytème français concernant la maternité et la paternité… Enfin chaque maman, chaque enfant, chaque situation est différente, on ne peut pas faire de génaralité d'après notre véçu, mais reconnaissons que les choix que nous faisont ne sont pas forcément en accord avec nous même, juste avec notre porte monnaie…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


232486
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages