Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Amoureux d'une femme mariée...

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 20/05/11 | Mis en ligne le 27/03/12
Mail  
| 270 lectures | ratingStar_232757_1ratingStar_232757_2ratingStar_232757_3ratingStar_232757_4
Bonjour et merci à ceux qui s'intéressent au sujet, toute opinion sera la bienvenue. Alors que j'étais célibataire, une amie que je savais mariée s'est rapprochée de moi, on avait toujours accroché mais je n'imaginais pas qu'elle puisse tromper son mari. Elle me fit savoir qu'elle était très malheureuse avec son mari, qu'elle disait même violent, qu'elle qualifiait de pervers narcissique. Puis, au cours d'une discussion elle m'avoua qu'elle avait décidé de prendre un amant, que cette relation avait duré 18 mois mais qu'elle n'avait plus de rapport avec lui. Et puis ce qui devait arriver arriva, on est sorti ensemble, et là, pour moi ça a été un peu comme un coup de foudre même si je me raisonnais et que la version officielle, pour nous deux, c'était que c'était un plan cul. Alors que j'étais plutôt du genre "moraliste" , je me suis laissé aller à sa "folie", je me suis dit qu'il ne fallait peut être pas juger même si elle faisait ce que je n'aurait pas fais d'habitude et que je n'imaginais pas d'elle. Après quelques semaines elles m'avoua que, contrairement à ce qu'elle m'avait dit avant qu'on ne sorte ensemble, elle couchait avec plusieurs hommes au moment où l'on s'est revu (voisin, collègue de travail et quelques "douceurs" qu'elle faisait à son pharmacien à la pause déjeuner. Elle m'a dit qu'elle avait rompu avec eux après le début de notre relation. Désolé pour les détails, c'est simplement pour que vous puissiez comprendre ce qui s'est passé. Elle a finit par me dire qu'elle était séduite par n'importe quelle personne lui faisant des compliments et c'est vrai que je l'ai découverte très narcissique à postériori. Elle a vu que j'avais des sentiments pour elle, j'ai fini par lui avouer et et elle prétendit que c'était réciproque, elle était assez convaincante, dans ses mots du moins. Elle m'a dit qu'elle voulait un enfant de moi, un enfant qu'elle refusait à son mari qui le lui demandait depuis 3 ans (ils avait déjà une fille) et, bien sûr, elle commença à dire qu'elle allait quitter son mari. Je suis devenu de plus en plus amoureux, je lui trouvais toutes les excuses, même quand elle me rendait malade de jalousie, que ce soit avec son mari ou avec ses (ex ? ) amants qui lui tournait toujours autour ce qui l'amusait beaucoup apparemment. Un détail (encore) , on se voyait souvent, en semaine, et elle avait d'important besoins sur le plan charnel, je n'ai jamais connu quelqu'un comme elle sur ce plan, pour elle, faire l'amour c'était comme partager un café avec un copain, quand je l'ai connu elle prétendait que ça ne voulait pas dire grand chose. Pour moi c'était l'inverse, faire l'amour avait toujours signifié la relation privilégiée, passionnée que l'on peut avoir avec une personne. Bref, je me disais qu'il devait être facile d'être cocu lorsqu'on sortait avec elle vu qu'elle pouvait coucher avec tout le monde et comme en plus elle me racontait les détails de ses frasques avec ses (ex ? ) amants, ses fantasmes réalisés ou pas (plan à trois…) je n'avais pas de difficulté à laisser mon imagination vagabonder, pour mon plus grand mallheur. Lorsque je craquais et croyait comprendre qu'elle ne quitterait pas son mari je l'envoyer bouler avec pertes et fracas, elle revenait, me disait ce qu'il faut pour me rattraper, on repartais pour un tour jusqu'au prochain clash. J'attendais qu'on ait enfin, une vie à nous, je l'aurais accueillie avec sa fille, j'aurait fondé une famille avec elle, même si tout n'aurait pas été simple, je me foutais des complications, je pensais par contre (très con et très prétentieux) qu'elle serait heureuse avec moi et n'irait pas voir ailleurs (enfin c'est ce que je voulais croire). Et puis un jour, alors qu'elle prétendait ne plus coucher depuis des mois avec son mari qui la dégoutait, elle m'annonça qu'elle était "obligée" de reprendre sa vie conjugale avec lui pour étouffer les rumeurs que faisait courir sa "meilleure amie" avec qui elle s'était fâchée et qui savait tout de sa vie (et notamment ses nombreux amants). On a cessé de se voir du jour au lendemain pendant un mois, elle me téléphonait quand même pour me dire qu'elle m'aimait, que son mari la dégoutait et qu'elle n'imaginait pas sa vie sans moi. Moi j'étais sur qu'elle allait, enfin, tomber enceinte, elle voulait un enfant, elle avait fini par me dire que peu importait le père, et elle voulait sauver son mariage et, surtout, elle me disait qu'elle ne supporterait pas qu'on sache ce qu'elle avait fait. Elle voulait étouffer l'affaire. Et contrairement à ce qu'elle m'a dit, elle a bien arrêté la pillule et, alors que d'autres mettent des années pour ça, elle est tombé enceinte 15 jours après notre dernier rapport. Elle continuait à me contacter, prétendant qu'elle pensait beaucoup à moi etc… Et on s'est revu, et comme à chaque fois qu'on se voyait… on s'est vu, même si elle venait d'avouer qu'elle était enceinte, et oui… On a rompu, puis on s'est remis ensemble et puis j'ai fini par rencontrer quelqu'un, il fallait que je sorte de cette relation, Elle a prétendu qu'elle allait tout raconter à son mari, qu'elle allait avorter pour qu'on se mette ensemble, ce que je n'aurai jamais voulu, notre relation aurait été fondée sur un meurtre, mais elle ne voulait pas l'entendre. Mais avant ça elle voulait que je rompe avec la personne que je venais de rencontrer et avec qui j'étais depuis deux mois. J'ai failli le faire, même si ma tête me hurlait "non", mon coeur me poussait à faire autre chose. Mais je ne l'ai pas fait, j'ai fini par prendre mes distances avec elle, et on a rompu, se disant qu'il était mieux de ne plus se voir, elle prétendant qu'elle voulait désormais être la femme de son mari, exclusivement. Mais ma colère et ma tristesse ne m'ont pas quitté. Pas plus que ma jalousie d'ailleurs, je suis certaine qu'elle n'a pas changé, qu'elle continue à vivre sa vie, de son côté. La vie qu'elle a avec son mari me fait mal, la vie qu'elle a avec ses amants (que je lui prête peut être à tort mais bon) me fait mal. Je l'ai rappelée, simplement pour l'entendre, prendre de ses nouvelles, j'ai eu l'impression de parler à une étrangère, comme si rien n'était arrivé, comme si j'étais un pestiféré. Si vous êtes arrivés jusque là vous devez vous dire que je suis tordu, peut être. Et pourtant, j'ai toujours été du genre à traverser dans les clous. Aujourd'hui je voudrais comprendre, ce n'est pas le genre de sujet que l'on aborde facilement. Je me demande qui est cette fille, est ce une manipulatrice ? Ne m'a t'elle rien dit de vrai ? M'a t'elle dit ce que je voulais entendre pour pouvoir assouvir des besoins sexuels avec l'apparence d'une belle histoire, contrairement à ses autres relations amant/maîtresse uniquement basés sur le cul et qui ne lui renvoyait pas une bonne image d'elle même, même si, d'après ce qu'elle m'a dit, elle s'est bien éclatée et recommencerait sans problème à mon avis (elle m'avait avoué que "si elle était célibataire", concept qui n'est peut être pas le même pour elle que pour vous et moi, elle se ferait des plans culs en boite, au cub med etc…). Je me demande si je dois la croire lorsqu'elle me dit qu'elle n'a personne d'autre que son mari aujourd'hui. Bref, je me demande si j'ai eu raison de croire qu'elle pouvait être autre chose qu'une femme volage, si c'est dans sa nature ou si c'est contextuel. Et je me demande si j'aurais pu, en réagissant mieux, faire en sorte que ce soit avec moi qu'elle soit aujourd'hui, je veux dire uniquement avec moi (je ne veux plus revivre le plan amant maitresse). Comme je le disais en introduction, merci de m'avoir lu et merci de vos réactions, quelle qu'elles soient. Vous avez peut être une opinion ? Vous avez peut être vécu la même chose ? Peut être qu'en partageant nos avis et nos expériences on peut essayer de progresser. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


232757
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages