Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Angoissée d'arrêter l'allaitement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 245 lectures | ratingStar_52261_1ratingStar_52261_2ratingStar_52261_3ratingStar_52261_4

Avant la naissance de bébé1, j'avais pris la decision d'allaiter mais sans grande conviction, juste pour essayer (et aussi parce que je savais que c'est ce qui était le meilleur pour bébé) … Mais bon, avant sa naissance, je ne me prenais pas la tête, et surtout je m'étais dit que si l'allaitement ça ne marchait pas, et ben c'était pas grave et je passerais au LA… pas de soucis…

6 semaines plus tard : j'allaite toujours bébé, ça se passe plutôt bien (même si je suis assez désemparée par rapport au rythme et horaires complètement anarchique des tétées de jour comme de nuit…).

Mais surtout je n'ai plus du tout envie d'arrêter l'allaitement, j'ai envie de poursuivre le plus longtemps possible… C'est même devenu obsessionnel, ça me paraît inconcevable de ne plus allaiter bébé, et rien que d'évoquer le LA me fait peur !!! Du coup j'angoisse terriblement par rapport à la reprise du boulot en septembre, car j'ai peur de ne pas réussir à m'organiser pour tirer mon lait au boulot. (faut quand même reconnaitre que tirer son lait demande une sacrée organisation ! ) Du coup, je pense que je devrai passer au LA en septembre, et ça me rend vraiment malade ! Je me dis que c'est ridicule de le prendre comme ça, que des millions de bébés sont nourris au LA sans problème… Mais non, rien à faire, je ne peux plus me raisonner : je me suis mis dans la tête que LA=beurk pas bon pour bébé !!!

Et je n'arrive plus à me détacher de cette idée !

Bref, je ne voulais pas arrêter l'allaitement en septembre ;

Mais tout le monde me décourage (zhom, amis, parents…) , en me disant que je ne vais quand même pas m'embêter à tirer mon lait, que je vais être crevée, que ce sera ingérable pour moi… Au début je l'ai mal pris, et puis finalement je pense qu'ils ont malheureusement raison. Mon boulot et mes horaires ne me permettront pas de tirer mon lait, à la rigueur je pourrais tirer le soir, et le matin avant de partir, mais il me faudra me lever encore plus tôt, et j'ai peur de ne pas tenir le coup physiquement !

Je suis perdue et ultra-angoissée à l'idée d'arrêter d'allaiter.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


52261
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages