Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Badiner et les matenelles

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 30/03/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 286 lectures | ratingStar_249936_1ratingStar_249936_2ratingStar_249936_3ratingStar_249936_4
Nous vivons dans un monde plein d'intolérance et de pression vis à vis des mamans. Médecins, grands-mères, entourage etc… ils ont tous un avis à donner sur nos choix quels qu'ils soient. Qu'on choisisse d'allaiter ou non, de laisser pleurer ou non, de prendre un congé parental ou non, de faire soi même les purées et compotes ou non, j'en passe et des meilleurs… et ils ont souvent de bonnes intentions soit pour notre bien être soit pour celui de bébé. Et il faut le dire, quels que soient les choix qu'on fasse il n'y a pas de mauvais choix, toutes les possibilités qui s'offrent à nous les mamans comportent des avantages et inconvénients et comme nous sommes toutes différentes (nous n'avons ni la même vie, ni les mêmes moyens, ni la même histoire, et pas les même motivations ! ) nous ne choisissons pas toutes la même voie ! Je crois qu'on devrait nous laisser un peu tranquille, car devenir maman c'est apprendre à faire des choix justement et on a pas besoin d'aide pour culpabiliser ! Il n'y a rien de pire que de forcer une maman à allaiter son bébé à la maternité, les équipes médicales ont un devoir d'information mais ne doivent certainement pas influencer son choix. On a avant tout besoin d'être rassurée et soutenue. Pour ma part j'ai choisi d'allaiter mes jumeaux et je peux vous dire qu'à l'inverse de beaucoup de mamans on m'a plutôt dissuadé de le faire. Ils sont nés prématurés (34 semaines) et j'ai lancé ma lactation avec un tire-lait, je donnais mon lait ts les jours pour eux et la pédiatre me regardait d'un drôle d'air. Elle m'a prévenue que mes enfants ne sortiraient qu'après avoir appris à téter au biberon. Alors je m'y suis pliée ne pouvant supporter de les avoir loin de moi. J'ai repris, non sans mal, l'allaitement une fois rentrés à la maison et jusqu'à leur 9 mois ! Ça m'a permis de leur donner un petit peu de moi puisque je ne les avaient pas gardés jusqu'au bout dans mon ventre et je me suis sentie devenir maman en partie grâce à l'allaitement. Et pour ça j'ai du me battre contre tout le monde : mère, belle-mère, pédiatre, entourage… seul mon mari m'a soutenue. Voilà, mais ça c'est mon histoire et ce n'est pas parce que j'ai allaité que j'estime que celles qui ne le font pas sont de mauvaises mères. Pour allaiter il faut avant tout en avoir envie, si on le fait seulement pour le bien de bébé, les difficultés sont telles au début qu'on aura du mal à les surmonter, et le risque c'est ensuite de vivre ça comme un échec !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


249936
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages