Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est du bonheur d'allaiter mes jumelles

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 241 lectures | ratingStar_56928_1ratingStar_56928_2ratingStar_56928_3ratingStar_56928_4

Hier, j'ai eu un peau-à-peau avec Louise et Rosalie, ce matin aussi. Pour le moment, je tire toujours à peu près autant de lait, mais je vais voir dans les jours à venir… Rosalie devrait commencer à être nourrie par sonde avec mon lait demain normalement. Je tire pas mal, et les infirmières m'ont dit qu'il y avait déjà un petit stock reservé à Rosalie. C'est déjà ça. Mais bon… je suis épuisée. On me réveille toutes les 3 heures la nuit. Je dors donc très peu. J'essaye de me reposer en journée, mais c'est difficile de dormir : toutes les heures, on m'apporte des nouvelles des filles, et j'attends le moment où l'on va pousser la porte avec impatience.  

Le dompérid*one a été évoqué par les médecins, oui. Mais ils étaient plutôt d'avis partagés : d'un côté, il faudrait que ma lactaction augmente immédiatemment, et de façon radicale afin que je puisse tirer assez de lait pour deux bébés, puis pour la troisième (j'espère…). Les effets maximals du médicaments arrivent souvent au bout de 2/3 semaines après le début du traitement. Il faudrait donc que je débute dès maintenant, pour voir ma lactation augmenter au plus vite. En même temps, ils ont peur des effets secondaires et préfèreraient que la montée de lait arrive seule. Le lait que je tire suffit à un bébé. Il faudrait stimuler les seins au maximum avec les trois petites pour avoir bien plus de lait, et que chacune puisse être nourrie. Malheureusement, elles sont bien trop petites pour téter seules, c'est le tire-lait qui fait tout le travail. Alors voilà, ils préfèrent attendre un peu et ensuite aviser. Mais je pense que mardi ou mercredi, si j'ai toujours une quantité similaire de lait, ils commenceront le traitement (les bébés auront une semaine).

Et en attendant, si je n'ai pas assez de lait, il s'en procureront grâce au lactarium, en effet.

 

Je vais essayer de tirer devant une photo des filles. Je ne crois pas pouvoir le faire avec elles, puisqu'elles sont toutes les trois en réanimation. Je fais autant de peau-à-peau que je peux avec Rosalie et Louise. Mais ils sont tout de même limités, parce que les bébés se fatiguent, et moi aussi (cicatrice toujours très douloureuse…).

 

Je ne me décourage pas. J'y crois, malgré la fatigue et l'angoisse permanente. Je ne pense pas avoir de mérite à allaiter mes filles. Je le fais parce que je le dois, c'est important pour moi. Je n'ai pas pu les garder en moi plus de 28SA, elles sont branchées de partout, deux d'entre elles ont une machine qui les aide à respirer et la troisième, si petite, est encore intubée, et elles sont seules dans cet immense service de réanimation, entourées par des infirmières et des médecins. Grâce à l'allaitement, elles auront au moins quelque chose qui vient de moi. C'est grâce à moi qu'elles grandiront, qu'elles deviendront plus fortes. J'en suis heureuse et fière.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


56928
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages