Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Calcutta

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 10/07/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 284 lectures | ratingStar_250058_1ratingStar_250058_2ratingStar_250058_3ratingStar_250058_4
Envie simplement de partager mon expérience. Je suis partie en Inde en 2007, 3 semaines, seule, avec le simple désir de me rendre utile. J'avais cherché depuis longtemps un moyen de partir là-bas en tant que bénévole mais les associations que j'avais contactées demandaient une certaine expérience, pour certaines il fallait même passer de véritables entretiens "d'embauche". J'avais simplement envie de donner je ne comprenais pas que l'on puisse me demander de me justifier là-dessus. J'ai compris que ce voyage il allait falloir me l'organiser. Le jour où j'ai acheté mon billet d'avion je ne savais toujours pas ce que j'allais y faire. Je savais que je partais dans un premier temps 3 jours à Varanasi (Bénarès) pour réaliser un rêve purement touristique, voir le Gange, pour ensuite rejoindre Calcutta pour 2,5 semaines. C'est dans ma recherche d'hôtels via internet que je suis tombée par hasard sur le témoignage d'un bénévole très heureux de se rendre utile dans les dispensaires de Mère Teresa à Calcutta. Voilà ! Il était clair pour moi que j'allais me rendre dans ces dispensaires. Mes 3 jours à Varanasi ont été pour moi un bizutage parce que énormément sollicitée en tant que touriste. On ne voyait qu'en moi "un portefeuille" et je me suis demandée un moment ce que j'étais venue faire ici. J'ai compris que je ne pouvais pas attendre des gens qu'ils agissent de telle ou telle façon selon mon bon plaisir car c'était moi l'étrangère, c'était à moi de m'adapter à une culture et une mentalité différente de la mienne donc à une façon de se comporter qui peut parfois effectivement choquer ou paraître rustre. A Calcutta les soeurs nous accueillent tels que nous sommes, à nous d'accueillir ce à quoi nous sommes confrontés, tel que cela se présente. Oui, les conditions d'hygiène laissent à désirer si on garde en tête tous les protocoles qui doivent exister à ce sujet dans nos hôpitaux mais un dispensaire n'est pas un hôpital, leurs moyens ne sont pas les nôtres et c'est alors que le plus petit geste ou la tâche la plus simple prend une dimension toute autre. J'étais à Prem Dan et quelle joie j'ai vécu là-bas de me sentir si utile dans ces petits riens. De retour en France j'ai pris conscience que l'on pouvait être utile aux autres beaucoup plus que l'on ne peut se l'imaginer, il faut "simplement" avoir l'humilité parfois d'accepter de pouvoir faire peu, car si on attend de pouvoir faire beaucoup on prend le risque de ne jamais rien faire. Namaste.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


250058
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages