Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ces livres sur l'allaitement bourré d'âneries

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 194 lectures | ratingStar_60940_1ratingStar_60940_2ratingStar_60940_3ratingStar_60940_4

La première chose quon peut en dire, cest que pour lauteur dun best-seller sur lallaitement, que dâneries.

Le chapitre sur les coliques mériterait à lui seul 3 pages de contre argumentation : par exemple, daprès elle, lalimentation de la mère na aucune incidence sur les coliques du nourrisson ; quand on sait que les protéines du lait de vache (plv) sont la première cause de coliques chez le bébé allaité, ça laisse perplexe.

Quant à dire quil faut espacer les tout dun bébé de 4 mois, cest parfaitement ridicule ! Cest le meilleur moyen de manquer une poussée de croissance et de saborder son allaitement, ou de voir la courbe de poids du bébé fléchir dangereusement Ca fonctionnera pour un certain nombre de bébés, mais certainement pas pour tous ; et surtout ça na aucun caractère obligatoire !!!

Et sur cette injonction, on a défini absolument tout le ton du livre : il FAUT faire ci ou ça, autrement vous êtes de mauvais parents, votre bébé aura tous les problèmes du monde, notamment des problèmes de sommeil, et dailleurs sil ne dort pas à 4 mois, cest entièrement votre faute (discours quon commence à connaître, me direz-vous).

Parce que 4 mois cest la limite à ne pas franchir : cest lâge auquel le sommeil de bébé sorganise, si vous loupez le coche, cest foutu pour toute la vie ; ou comment utiliser de réels arguments scientifiques pour dire nimporte quoi. :

On passe allègrement sur le fait quon ne parle absolument pas de troubles du sommeil avant lâge de 4 ans !!! Âge auquel elles disent elles-mêmes que tout sarrange généralement spontanément (tiens, tiens ? ).

Bref, vous laurez compris, la méthode me laisse pantoise.

Mais une méthode pour dire quoi, exactement ?

Dappliquer des méthodes violentes bien sûr, à commencer par laisser pleurer, mais pas seulement ; allez, je vous donne ma préférée : avec un bambin qui se relève après le coucher, il suffit de fermer sa porte à clé (oui, oui, vous avez bien lu). Tout en jouant sur le fait que non, non, non, il ne sagit pas de lenfermer, il faut rouvrir dès quil est allé se coucher, lui faire comprendre que cest lui qui a la maîtrise de la fermeture de la porte ; Personnellement, concrètement je ne vois pas la différence.

Cest là tout le danger de ce livre, cette ambivalence : on vous fait passer un discours dune violence inouïe, soit en le camouflant en essayant de vous faire avaler que non ce nest pas violent, soit en vous culpabilisant en vous disant que cest absolument nécessaire pour la bonne santé et lavenir de votre enfant. On trouve aussi dexcellentes choses pouvant laisser croire à la bonne foi des auteurs, comme un très bon plaidoyer contre les médicaments ou un très intéressant état des lieux de la recherche sur le sommeil.

Alors surtout, ne doutez pas de vous ; je sais (ô combien ! ) comme le manque de sommeil est difficile, et comme on sinquiète effectivement de voir son enfant un jour apprendre à dormir seul.

Mais soyons logique, projetez-vous dans lavenir : vous croyez que votre enfant, à 25 ans, ne saura pas se passer de vous la nuit, quoi que vous ayez fait ?

Cest une acquisition quil saura faire en son temps.

Et personnellement, puisque je bosse et que je ne peux me permettre d'attendre 25 ans pour repasser des nuits complètes, je préfère et de loin, tenter le coup avec des méthodes respectueuses et douces comme décrites dans :

Un sommeil paisible et sans pleurs d'Elisabeth Pantley.

P.S.:

Nhésitez pas non plus à remettre en cause ce que vous disent les autres parents : leurs enfants ont fait leurs nuits à 3 mois/3semaines/la maternité ; quand vous grattez un peu, vous vous rendrez compte quils se sont levés 10 fois pour redonner la tétine jusquà 3 ans ou carrément quils ont cododoté en secret !

Cest surprenant comme les langues se délient quand jannonce sans complexe que ma fille ne fait pas ses nuits et comme les personnes qui venaient de clamer les nuits précoces de leur progéniture (à croire que cest une performance) adoptent dun coup un discours plus mesuré.

Pour finir, non je ne suis pas en train de dire que vous devez surmonter vaille que vaille le manque de sommeil ; mais il existe dautres façons de faire (ça par exemple et dautres encore à venir) que de laisser pleurer ! Et vous serez surpris de la force que vous saurez développer si vous êtes convaincus davoir raison !

Mais par pitié, ce livre-là, prenez du recul en le lisant.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


60940
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages