Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment garder les tétées du matin et du soir en travaillant ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1478 lectures | ratingStar_52144_1ratingStar_52144_2ratingStar_52144_3ratingStar_52144_4

Déjà, il faut que jusqu'à la veille de la reprise tu continues à allaiter comme maintenant (et ne pas commencer à restreindre au prétexte qu'il faudrait l'habituer elle, ou habituer tes seins. La production prendra un autre rythme naturellement, certes pas en un jour, mais ne la réduis pas de toi-même).

Après la reprise, si tu ne travailles pas les samedi et dimanche, par exemple, alors allaite ta fille ces jours-là comme tu le fais en ce moment, et ce, qu'elle ait ou non des repas solides par ailleurs. Idem soir et matin et nuit. Et puis on dit la tétée du matin, la tétée du soir… Le soir, chez moi, il y a bien plus de tétées que ça : la tétée des retrouvailles (maintenant j'y pense sur mon trajet retour, et là je me dis que je suis sacrément contente d'allaiter encore à presque 15 mois) , celle du repas (et pourtant il fait de "vrais" bons repas à côté) , celle du dodo… entre autres (celle de réconfort parfois après une chute, vraiment selon l'humeur). Alors que le matin, il n'a pas toujours le temps de téter (s'il dort encore quand je me lève, quand je pars) , mais d'autres fois il tète en dormant un long moment pile avant que je me lève (on finit la nuit en cododo, ça favorise la poursuite de l'allaitement aussi, ainsi que ma relative "pêche" vu qu'il fait ses nuits dès qu'il est dans notre lit). Et le reste du temps si je suis là, c'est tétée quand il veut si ça me "convient" (ça dépend un peu du lieu et de l'environnement, on va dire).

Mais tout ça, c'est pour un bébé de 15 mois qui a l'habitude de ce rythme. Je te parle même pas de mes seins car extrêmement vite ils ne se sont plus manifestés : pas de fuite, pas de tension, à la limite une lourdeur quasi imperceptible en fin de journée si vraiment j'enchaîne des mégas heures supp' - mais en gros je peux m'absenter plus de douze heures sans AUCUN souci, et sans avoir testé plus longtemps.

A huit mois, quand je travaillais, je faisais tout pareil, sauf que mon bébé mangeait moins de solides en journée (pas grave du tout, il se rattrapait le soir et n'a jamais hurlé de faim) et qu'au début de la reprise, pendant plusieurs jours, j'étais obligée de tirer mon lait - aux toilettes - pour éviter un début d'engorgement. Au début, j'y allais avec le tire-lait et tout le tralala et je conservais le lait, et puis vite, quand mon bébé a commencé à manger de plus en plus de choses, j'ai laissé tomber : parfois j'ai exprimé du lait vite fait à la main au-dessus des toilettes en milieu de journée pour soulager une petite tension.

Par contre, je n'ai jamais restreint les tétées dès que j'étais là, et je cododote encore pas mal : même si mon pitchoune et moi on dort bien plus qu'on tète/allaite, je crois que ça aide vraiment à allonger la durée de l'allaitement. Et en faisant comme ça, plus le temps passe, plus c'est facile, d'allaiter.

Bonne continuation, bonne reprise !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52144
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages