Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conditions de conservation du lait maternel

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 767 lectures | ratingStar_126050_1ratingStar_126050_2ratingStar_126050_3ratingStar_126050_4

Conserver et donner du lait maternel.

Juste un petit mot pour attirer votre attention sur un point :

Les conditions de conservation (surtout le temps de conservation) mais aussi les contenants pour conserver du lait maternel peuvent être différents selon les situations.

Par exemple, pour un bébé en bonne santé, né à terme, et encore plus s'il a dejà un peu grandi :

- le temps de conservation du lait au frigo pourra être le max (les études donnent jusqu'à 8 jours).

- le contenant n'aura pas beaucoup d'importance (tant que la bébé tète aussi en direct).

- la stérilisation sera optionnelle : un lavage soigneux à l'eau chaude savonneuse, pour le matériel, suffira.

Et puis le lait sait aussi se défendre tout seul contre les microbes, même dans le flacon Les études qui mesurent le développement des microbes dans le lait ont montré qu'il y a même moins de microbes après quelques heures de conservation (à température ambiante même ! ) que juste après le tirage Les éléments anti-infectieux et les cellules avaient limité le développement des microbes et les avaient détruits.

Par contre, si on tire et conserve son lait pour le lactarium, donc pour que des prématurés le reçoivent, les mesures seront différentes.

- le temps de conservation sera plus court (dans les 24h souvent).

- le contenant sera plutôt des flacons en plastique translucide : les cellules et graisses adhèrent moins.

- la stérilisation sera souvent nécessaire (surtout en cas de don anonyme) et une très bonne hygiène (se laver les mains, parfois même les seins) , pour limiter les microbes mais aussi les toxines fabriquées par certaines bactéries (les bactéries sont détruites par la pasteurisation mais pas les toxines).

Temps de conservation du lait maternel.

Ces informations sont données par La Leche League, et sont issues détudes réalisées pour suivre la conservation du lait maternel dans différentes conditions.

Ces données sont valables pour un bébé en bonne santé et né à terme, et à la maison. A lhôpital, ou pour un lactarium par exemple, les mesures pourront être différentes.

Le lait simplement réfrigéré est toujours préférable au lait congelé, car la congélation détruit certains de ses facteurs anti-infectieux. Or le lait se conserve au réfrigérateur beaucoup plus longtemps qu'on ne le croit habituellement : sa propriété de limiter la prolifération des bactéries pathogènes ne s'exerce pas seulement dans les intestins du bébé, mais aussi dans le récipient où on le stocke !

Dans l'état actuel des recherches, on peut dire que le lait se conserve :

- à température ambiante (19 à 22C) , pendant 10 heures,

- à 15C, pendant 24 heures,

- au réfrigérateur (0 à 4C) , pendant 8 jours, bien au fond dans la partie la plus froide du frigo (bref, pas dans la porte).

- dans le compartiment pour surgelés d'un réfrigérateur, pendant deux semaines,

- dans le compartiment 3 étoiles d'un combiné réfrigérateur-congélateur, pendant trois à quatre mois,

- dans un congélateur séparé (- 18C) , pendant plus de six mois.

Attention, ces durées ne sont pas cumulables : on ne peut pas par exemple laisser du lait 10 heures à température ambiante, puis trois jours au réfrigérateur et ensuite le congeler pour six mois.

Ces données sont valables pour un usage domestique (les hôpitaux et les lactariums peuvent avoir des règles différentes) , la mère ayant soigneusement lavé au préalable ses mains et les récipients utilisés à l'eau chaude savonneuse.

Contenants, mélanger, décongeler le lait.

Source : Consultante en lactation, 3w.Mamancherie.ça.

1) Contenant pour l'entreposage.

- Garder le lait en petite quantités pour éviter les pertes et pour dégelé rapidement. Quantités approximatives selon l'âge :

60ml à 120ml (2-4 onces) pour bébé - de 2 mois.

120ml à 180ml (4-6 onces) pour bébé 2-4 mois.

180ml à 240ml (6-8 onces) pour bébé 4-6 mois.

- Entreposer dans des contenants de verre ou de plastique dur propres. Pour la congélation n'oublier pas de laisser de l'espace pour permettre l'expansion du lait.

- Si vous utilisez des sacs de plastique, utilisez seulement ceux en plastique épais de haute qualité (Ceux fait pour la congélation). Ceux-ci préservent l'intégrité du lait et sont moins vulnérables aux ruptures que les sacs plus minces.

- Les sacs de plastique ne sont pas recommandés pour l'entreposage du lait pour un bébé malade ou prématuré. Certaines des cellules qui protègent votre bébé contre les infections sont perdues puisqu'elles adhèrent aux parois des sacs.

2) Mélanger le lait maternel.

- Lorsque vous exprimez les deux seins à la fois, les deux bouteilles peuvent être combinées en une seule à la fin de la séance d'expression.

- Vous pouvez combiner du lait frais avec du lait déjà réfrigéré après avoir réfrigéré le lait frais.

- Si vous voulez ajouter du lait frais à du lait congelé, réfrigéré d'abord le lait frais avant de le verser sur le lait congelé. La quantité de lait froid aoutée ne devrait pas excéder la quantité de lait congelé.

3) Décongeler et réchauffer le lait maternel.

- Le lait maternel se sépare lorsqu'il est entreposé. Vous remarquerez une couche de lait.

Combien de lait donner si je mabsente ?

Il existe une formule de calcul, donnée par des pédiatres et des sages-femmes, qui permet de connaître en moyenne la quantité de lait à mettre dans un bib.

Voici cette formule :

Poids de l'enfant /10.

À ce résultat, ajouter + ou - 200.

Divisé ce nouveau résultat par le nombre de tétées quotidiennes.

Cela vous donne la quantité de lait à mettre dans chaque biberon.

Exemple, pour un enfant de 2 mois de 4,610kg :

4610/10 = 461.

461 + 200 = 661.

661/5 tétées = 132.20.

Je prévois donc un biberon de 150ml si je veux être sûre que le bébé en ai assez. Ou bien un biberon de 130ml et je vois s'il en a encore besoin. Car les mesures de lait se font par 30 ml, par rapport aux doses de poudres de lait artificiel.

Tout simple non ?!

Remarque : On peut se baser sur ces volumes au départ, pour avoir une idée. Toutefois, il faut garder en tête que ce sont des calculs pour du lait infantile. Un bébé boit en général un volume moins grand au sein, le lait étant différent. Dans tous les cas, laisser le bébé gérer le lait quil boit, à la demande donc aussi, est probablement le mieux.

Et pour éviter de trop changer des habitudes au sein, il est préférable de donner plusieurs petits biberons que quelques gros : ça ressemblera davantage à ce que bébé peut boire au sein, et il ne shabituera pas à de gros volume de lait au bib, quil pourrait avoir du mal à avoir au sein (avec du coup un risque de refus du sein).

Les alternatives au biberon.

Devant les risques de confusion sein/tétine qu'il y a en utilisant un biberon pour faire boire le bébé (quelque soit le liquide, lait maternel, lait industriel) , il peut être intéressant de connaitre et d'essayer d'autres systèmes pour donner à boire au bébé. Le bébé apprendra tout aussi bien à boire avec un des ces autres système qu'au bib.

Les alternatives au bib que je connais :

--> UN VERRE : le bébé peut y boire comme nous. Ou on peut mettre le verre juste sous sa lèvre et il lape le lait (comme un petit chat). Il faut juste qu'il soit relevé en position un peu assise, pour pouvoir avoir la tête un peu en avant. Pour faciliter, on peut prendre un verre de petit diamètre, ou un verre avec un petit bec verseur arrondi. Pas cher.

--> UNE CUILLERE : mais c'est un peu long et on risque d'en mettre partout On peut aussi utiliser des cuillères données avec certains médicaments comme des antibiotiques ou le sirop Efferalgan : il y a un petit réservoir en dessous, ça évite de remplir à chaque fois. Pas cher.

--> UNE PIPETTE OU UNE SERINGUE (sans aiguille bien sur). Par exemple les pipettes données avec certains médicaments. Pas cher non plus.

--> UNE TASSE A BEC : il existe des marques qui font des tasses à bec avec un bec souple (Avent) , plus doux surtout pour un tout-petit. Personnellement, je trouve que les débuts sont plus faciles si on a une tasse transparente, avec un bec le plus à raz de la tasse possible : ça permet de mieux surveiller le niveau de lait et ce que le bébé reçoit dans la bouche. Au début, pour ne pas "noyer" le bébé, on peut faire de petites goulées en relevant souvent la tasse, pour laisser le temps au bébé d'avaler. S'il y a un système anti-fuite, il faut le retirer : c'est difficile de comprendre qu'il faut aspirer pour un bébé, il y a de plus un risque de confusion parce qu'il faut aspirer (on pourra le remettre plus tard, quand le bébé se baladera avec la tasse en main). D'un certains prix, mais ça sert très longtemps, quand le bébé grandit et peut boire tout seul.

--> LA SOFTCUP de Medela (voir sur leur site http://www.medela.fr/F/fr/breastfeeding/products/s-oftcup.php, en bas) : c'est un flacon terminé d'une cuillère souple en silicone. La cuillère se remplie automatiquement en pressant sur un réservoir entre le flacon et la cuillère. Plus facile qu'une cuillère normale car on maitrise l'arrivée de lait dans la cuillère et on ne remplit pas à la main à chaque cuillérée. Mais ça demande de prendre un petit coup de main pour l'utiliser. Pour le bébé, pas de problème. Ca a aussi un certains coup, mais une seule suffit.

--> LE DAL de Medela (voir sur leur site http://www.medela.fr/F/fr/breastfeeding/products/n-ursing.php, en bas, le set pour complément nutritionnel). Ce système nest pas vraiment pour quune autre personne puisse donner le lait. Quoiquune autre personne puisse quand même utiliser un DAL pour donner du lait à un bébé au doigt, en plaçant la sonde au bout de son doigt et en faisant téter le doigt au bébé.

Ce système est plutôt utiliser pour donner un complément (lait maternel tiré ou lait infantile) à un bébé, en présence de la maman, directement au sein : le lait est placé dans un flacon, et arrive près du mamelon par un très fin tuyau fixé sur le sein. Gros avantage : le bébé tète au sein, donc stimule la lactation de sa maman et peaufine sa succion. En plus, coté temps, tout se fait pendant la tétée, et pas en plus des tétées Au premier abord, ça peut paraître compliqué, mais las mamans qui utilisent ce système trouvent leurs marques très rapidement.

Et toujours laisser de préférence une autre personne que la maman donner le lait (le papa, la personne qui gardera le bébé). Ce sera bien plus logique pour le bébé d'avoir :

- maman est là = tétée.

- maman pas là = lait autrement.

Que d'essayer de donner le lait autrement qu'au sein à son bébé, dans ses bras, avec ses nénés qui le narguent juste là sous son nez.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


126050
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages