Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conseils pour bien débuter l'allaitement

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 25/02/10 | Mis en ligne le 07/05/12
Mail  
| 135 lectures | ratingStar_251707_1ratingStar_251707_2ratingStar_251707_3ratingStar_251707_4
[b][/b]J'ai éprouvé de nombreuses difficultés pour débuter l'allaitement de mon 1er enfant -que j'ai surmontées car je l'ai allaité jusqu'à ce qu'il ait 2 ans et demi, voir sujet n°609, "Allaitement réussi". Pour mon 2eme enfant, forte de mon expérience précédente, les débuts ont été bien plus faciles (ce sont les 15 1ers jours, voire le 1er mois qui sont parfois durs, après allaiter c'est tellement simple et apporte tant de bénéfices ! ). J'aimerais vous faire part de quelques conseils pour vous aider à surmonter des difficultés auxquelles vous serez peut être confrontée. Ne soyez pas découragée si ça vous semble fastidieux ! La plupart du temps, il n'y a pas tant de difficultés mais voilà, dans mon cas, j'en ai eu beaucoup la 1ere fois. (voir aussi le site de la Leche Legue car je ne prétends pas avoir fait le tour de tout ni donner les seuls conseils possibles). 1. En amont. - bien hydrater les mamelons (avec de la lanoline "Lansinoh" par exemple en vente en pharmacie, petit tube suffit). - tourner les mamelons un tout petit peu pour les "taner" un peu, une fois par jour. - Bien hydrater votre peau pour la préparer au gonflement de la montée de lait. 2. Pour éviter l'engorgement : - allaiter à la demande. - alterner les seins mais reproposer le même sein si bébé a été peu tété peu de temps avant (dans les 30 minutes, ou si le sein tété est encore dur et tendu). - masser le sein non tété là où c'est dur pendant la tétée de l'autre sein et récupérer le lait dans des coquilles spéciales et propres (en vente en supermarché) pour ne pas être trempée. - masser /se faire masser sous les aisselles pendant la tétée si grosseurs (citernes de lait, glandes mammaires) et aussi faire des "masques" d'argile verte sous les aisselles pour faire dégonfler les citernes de lait 1 fois par jour. 3. Pour éviter les crevasses : - bien positionner l'enfant (conseils à la maternité) mais faire attention à ce que bébé ait la colonne bien droite, pas seulement son cou tourné vers le mamelon mais tout son corps et sa bouche bien ouverte. - Bien se positionner soit même, mettre un coussin sous bébé éventuellement. - Laisser les mamelons à l'air libre le plus possible tant que douloureux (tirez les rideaux et à la maternité prévoyez une pancarte "merci de frapper avant d'entrer" si vous pensez que c'est utile) et alterner lanoline ou équivalent avec un peu de votre lait (vertu cicatrisante). Attention les coquilles sont une fausse alternative à l'air libre car comme elles stimulent beaucoup -et en période de montée de lait, vous n'en n'aurez vraiment pas besoin- elles laissent le mamelon très humide. - bien hydrater les mamelons (avec de la lanoline "Lansinoh" en vente en pharmacie, petit tube suffit). 4. Pour être à l'aise. - Achetez 2 paires de soutien gorge d'allaitement 2 tailles au dessus de votre taille normale, en matière étirable (pas en coton) car pendant la montée de lait vos seins risquent de grossir temporairement beaucoup et rien de pire que d'être serrée à se moment là. En plus ils sècheront plus vite en cas de débordement de lait. Une fois que l'allaitement est en place, des soutiens gorges en coton, 1 taille au dessus de votre taille normale devraient suffire. - investissez dans des coussinets jetables (ça se régule au bout d'un moment et si vous allaitez longtemps vous n'en aurez plus besoin au bout d'un moment) pour ne pas être couverte de lait. - Sacrifiez 2 vieux t shirts très larges que vous couperez au niveau de la poitrine pour dormir plus à l' aise. - Quand vous allaitez "en public" prévoyez un foulard ou un grand torchon pour vous protéger des regards. Pensez aussi que certaines personnes peuvent se sentir mal à l'aise devant ce moment si naturel et essentiel). 5. Essentiel. - Boire suffisamment (1Let demi min) pour avoir du lait mais aussi pour ne pas vous déshydrater (avec son lot de constipation et d'infection urinaire). - Bien manger (il y a une plus grande dépense de calories que normalement). - Avoir confiance en vous et en votre choix : tant que vous allaitez à la demande vous aurez assez de lait et votre lait est le meilleur lait que votre enfant puisse boire (sauf contre indication médicale). Bonnes tétées !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


251707
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages