Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crise de la quarantaine, à l'aide

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 166 lectures | ratingStar_262777_1ratingStar_262777_2ratingStar_262777_3ratingStar_262777_4
Mon mari et moi sommes mariés depus 20 ans, nous nous connaissons depuis 22 ans. Il a 45 ans. Depuis 3 ans il connait une crise existentielle, comme un séisme dans sa vie. Auparavant, pendant 10 ans, il s'était replié sur lui même, a passé beaucoup de périodes de chomage. Je voyais qu'il allait pas bien, mais il me faisait croire le contraire et ne voulait pas dialoguer (il me dit maintenant qu'il voulait que je garde une bonne image de lui et ne pouvait me dire ses fragilités). De mon coté, j'ai trouvé à la même période un boulot passionnant dans l'humanitaire et j'ai beaucoup gagné confiance en moi, et je me suis beaucoup épanouie. Du fait de mes nombreux déplacements, il s'est beaucoup occupé des enfants. Donc il y a 3 ans, crise, il a commencé une thérapie, il a commencé à me parler de séparation, était en rage contre moi, menait une vie d'ado (fetes…) , n'assumait plus rien, même par rapport aux enfants, qu'il considérait "grands" et ne plus avoir besoin de lui. Ils avaient à l'époque 10 et 14 ans !!! Il voulait tout recommencer à O, rencontrer une jeune femme et refaire des enfants avec elle… Il m'a trompé pendant 6 mois et cette jeune femme l'a quitté car il n'arrivait pas à être assez clair par rapport l'effectivité de notre séparation. A ce moment là il a pris une chambre puis est revenu 10 mois après. Je me suis beaucoup remise en question, nous avons beaucoup travaillé sur notre relation, j'ai changé des attitudes, passé des nuits à écouter son mal être et à essayer de sauver notre relation. Notre relation est devenue très riche dans son contenu, avec beaucoup d'échanges, de dialogue, on s'est découvert de nouveaux centres d'interet communs, on s'est remis à sortir, à faire l'amour de facon délicieuse. Mais malgré tout il me disait qu'il n'arrivait pas à transformer la richesse de ce que nous vivions en sentiments durables. Il les vivait avec authenticité sur le moment, mais ne pouvait pas se projetter dans l'avenir avec moi, s'engager. En septembre 2008, il revoit sa maitresse qui lui met un ultimatum, il me dit qu'il n'a plus de sentiments pour moi et qu'il veut me quitter de facon assez violente. En fait, elle s'impatiente, il n'arrive pas à prendre la décision et reste avec moi. Apres deux ou trois mois pour digérer, on retrouve de nouveau une relation riche, mais toujours pareil : de l'ambivalence, aucun engagement possible. Moi, j'ai du mal à comprendre le décalage entre ressentis (ce que nous vivons) et sentiments stables. Il y a un mois il m'annonce qu'il veut se séparer, qu'il est extrement mal dans toute sa vie, qu'il a besoin de se construire sans moi. Sa maitresse est maintenant en couple, enceint et heureuse, donc ce n'est pas à cause d'elle. Il me dit qu'il est tellement mal qu'il ne peut plus rien assumer, ni les enfants, ni le reste et qu'il ne peut plus investir notre relation… Il me dit aussi qu'il n'aime pas mon physique, qu'il veut construire sa virilité et que je ne suis pas assez féminine pour cela. Je suis très mal et découragée, je ne comprends pas ce qu'il se passe pour lui et comment réagir.. Cela fait 3 ans que j'investis toute mon énergie pour essayer de nous sortir de là et du coup, j'ai fais le vide autour de moi, je n'ai pas d'amis. Nos enfants vont mal surtout notre fils de 17 ans qui a besoin de son père… Que faire ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


262777
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages