Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dans quoi je me suis enfermée

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 08/06/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 206 lectures | ratingStar_236149_1ratingStar_236149_2ratingStar_236149_3ratingStar_236149_4
Bonsoir à tous. J'ai besoin de savoir si ce que j'apelle aimer, n'est pas pure folie. On m'aura donner tous les mots inimaginables quand au comportement que j'ai du adopter pour faire comprendre à mon concubin, que sans sincérité même devant une infidélité, le couple ne peut rester ce qu'il a été. Je précise que lui affirme qu'il n'a pas eu de comportements déplacés, mais par la suite, à vous de me dire lorsque je vous aurais écrit mon histoire, qui de lui ou de moi, est à côté de la vérité, qui de lui ou de moi a un comportement inadapté dans une relation. Il est certain que l'on me prendra pour une psychopathe, ou une dingue parce que je peux vous assurer que ce que j'ai fait, peut paraître l'attitude d'une dingue mais moi, je n'y vois absolument pas cela. Alors je vous explique et vous me dites pour m'aider à comprendre. En 2004, pas par habitude, j'ai regardé le portable de mon concubin, et je suis tombée sur des sms asez explicites, qui disaient je cite "tu me manques, je pense à toi" Afin de ne pas faire d'exclandres devant les enfants, j'ai patienté jusqu'au coucher de ces derniers, afin de lui demander des explications. Là il m'a raconté l'histoire d'une fille qu'il avait rencontré par hasard après le travail dans une grande surface et qui d'après lui, en quelques minutes, lui a fait ressentir qu'elle attendait plus. Elle l'aurait ensuite suivie à sa sortie du magasin, en voiture, et lui a fait comprendre par des appels de phares qu'il devait se ranger sur la bas côté. A peine sortie de la voiture, et après quelques minutes de discussion, elle l'aurait embrassé. Il reconnait lui avoir donné un peut trop vite son numéro de portable, par peur dit-il qu'elle ne m'avoue ce baiser et qu'il puisse la tenir à l'écart. J'ai insisté sur le prénom, de cette fille, une ISABELLE, soi disant, une parfaite inconnue pour moi ce qui était logique, puisqu'elle avait apparement été une vielle connaisance de son passé. A ce moment là, je vous assure que je ne croyais pas un seul moment à cette histoire, et j'ai eu raison de commencer mes recherches. Le surlendemain, tard dans la soirée, j'ai resubtiliser le portable, cette fois volontairement, et j'ai refouillé, et là un message, qui disait " je peux envoyer message" J'ai alors pris note du numéro, et comme il était tard, très tard, j'ai appelé, et je suis tombé sur la messagerie vocale. Elle s'apellait pas ISABELLE MAIS ROSA. Là le prénom me parlait, car cette femme mon concubin m'en avait parlé, à peine arrivé dans cette société, cette ROSA l'avait ouvertement chercher, dragué si vous voulez, mon concubin à ce moment là avait été sincère, il m'avait dit, y a une nana qui me tourne autour, et avait précisé une belle femme. Je me suis aussi souvenue qu'à une soirée entre collègues, il m'avait dit qu'elle s'était invité, n'étant que intérimaire elle n'aurait pas du être présente. Moi je précise que j'étais absente, j'avais eu confiance en le laissant sortir passer une soirée avec des collègues. Là cela a fait un tour dans ma tête, j'ai compris à ce moment là, qu'il s'était passé quelque chose et qu'il me mentait. J'ai donc demandé à son opérateur qu'il me sorte les factures sms sur deux annes, et là grande surprise, le numéro de cette tfille apparaissait plus de 20 fois par jour et ce pendant 2 ans, jusqu'à ce que je les surprenne. J'ai donc redemandé une explication, et là encore une histoire dingue, enfin pour moi, à vous de me dire jusqu'ou on peut croire ce genre d'absurdité. Il me parle de cette fameuse soirée, ou elle n'aurait pas du être présente, et m'affirme avoir en l'appercevant un doute quand à la suite des évènements. Il se demande ce qu'elle fait là mais a quand même une idée, quand à sa présence, évidement, elle ne faisait que le draguer au boulot. La soirée bat son plein, et comme toute soirée, elle finit par être bien arrosée. Mon concuibn boit dans l'effervescence, et cela je le confirme car à son retour au petit matin, il sent l'alccol à plein nez, ce qui n'était pas dans ses habitudes et m'explique que cette ROSA, l'a suivi à l'extérieur de la salle, ou mon concubin allait fumer une cigarette. Ils discutent et elle décide de quitter la soirée mais lui demande de l'accompagner à sa voiture. Ce qui bien videment il fait, et là, elle l'embrasse, et ils commencent à se faire des caresse, jusqu'à son sursaut, ce qu'il me dit, elle aurait été en train de lui faire une fellation, quand pris de remort de conscience, il aurait stopper, lui disant qu'il faisait une erreur. C'est la suite qui est comique, le lundi, à la reprise, elle lui dit ouvertement qu'à présent ils sont amants. Ce que lui refuse d'acquiesser. Et là, commence certaines menaces de la part de sa collègue, d'après lui toujours, alors qu'elle est mariée de son côté, elle lui fait sous entendre qu'elle pourrait me mettre au courant. Par peur, il décide de continuer à entretenir une relation par portable afin de la calmer. Je précise que cette femem est portugaise et que son mari est hyper jaloux, donc les menaces j'y crois pas. Dou mes premières erreurs d'après mon concubin, j'ai appelé à plusieurs reprises cette femme qui m'a confirmé qu'ils étaient ensemble, mais que des baisers, des caresses répétées hum hum, et que ce n'était rien. Le problème est que mon concubin niait même cela, alors que tout laissait bien croire que cette femme ne pouvait pas inventer. De plus mes appels répétés tant je devenais dingue, m'ont renvoyé à des gens de sa famille totalement au courant de l'histoire et qui continuaient à me dire d'oublier, que c'était une erreur, que cela est arrivé. Je pouvais à ce moment là accepter cette erreur, mais devant le mensonge de mon conubin, non, j'y arrivais pas. Trop de gens étaient au courant mais bien évidement comme ces personnes faisaient parti de l'entourage de la "dite maitresse, c'étai forcément un coup monté de toute pièces, d'après mon concubin, il me disait même que j'étais devenu amie avec ces gens là, parce que je les croyais plsu eux que lui. Et il a utilisé cela pour m'en mettre plein la tête alors qu'il lui aurai été facile de prouver qu'il n'avait vraiment rien fait. Ce qui fut ma première demande et qu'il n'a pas honoré, je voulais qu'on aille ensemble voir cette femme et que devant son mari, on lui fasse avouer. Mais non, et là ma peine a augmenté de deux cent pourcent, et j'ai continué à appler cette femme lui disant d'arrêter ces mensonges, mais elle ne pouvait pas puisque c'était vrai, et au fur et à mesure c'est elle qui a porté plainte contre moi. J'avais abusé des appels téléphoniques alors ceci expliquait cela mais je ne m'attendais pas non plus à ce que mon concubin accepte la plainte, qu'il me donne l'impression qu'il était d'accord avec tout ça. On aurait du une fois de plus, nous manifester auprès du mari de cette femme, elle avait emis des mensongess sur mon concubin, et en plus m'emmenait devant la gendarmerie. Mais non, il a fait un truc que je trouve fou, il m'a demandé de dire que c'était lui qui avait appelé cette femme pour l'emmerder, pour se venger d'avoir été lui même harcelé par elle. Je ne trouvais pas cela bien, mais il insistait afin de me prouver qu'il m'iamait et qu'il prendrait tout sur lui. Du coup il passait à mes yeux pour l'homme prêt à tout. Mais pour moi cela n'a pas été une preuve de son intégrité, mais alors pas du tout, je pense qu'il a fait cela pour ne pas que cela aille plus loin, car là encore il était possible d'être confronté à cette femme. J'ai jamais accepté totu ça, et j'ai fait ce qui me semblait nécessaire pour que notre couple reprenne les bases d'une relation qui doit durer, alors j'ai fait appeler un homme que je ne connaissais ni d'adam ni d'eve par le biais d'un réseau social, qui a accepté au début de m'aider mais qui ensuite m'a prise pour une psychopathe. Il a appelé mon mari, certes, mais il lui a parlé de mon stratagème, lui a donné le but de ce que je voulais faire. Je voulais que cet homme se fasse passer pour le mari de la maitresse et lui fasse avouer mais cette personne a vendu la mèche, et a dit à mon mari que j'étais malade. La violence s'est insatllé, il a fini par me mettre des claques, m'a ouvert l'arcade sourcilière, et bien d'autres choses encore, accompagnées d'humiliations, de méchancetés, il m'a descendu de jour en jour. Mais cela ne m'a jamais arrêté dans ma détermination à vouloir l'entendre dire qu'il était un menteur, comme si mon moi intérieur se refusait d'accepter ses explications qui 'nont jamais tenues la route. Je crois que je n'ai jamais supporté cette attitude à me faire passer pour dingue alors que pour moi, tout ce qui m'avait été ramené sur son comportement n'avait pu être inventé. J'ai entamé un traitement d'anti dépresseurs, et je lui expliquais que je devais voir un thérapeute, qu'il fallaitit que je soulage mon intérieur. Impasssible, il m'a dit qu'il ne voyait pas ce que cela m'apporterait, alors j'ai voulu lui foutre la trouille, je me suis faite passé pour une pscyhologue et en modifiant ma voix, je lui ai dit qu'il fallait qu'il m'aide. J'ai du avoir des propos durs à son égard et il a répondu qu'il ne pouvait mentir pour m'aider. Jouant le jeu jusqu'au bout, je lui ai fait part des sms sur deux ans, des dires de la dite maitresse, que je ne pouvais avoir inventé tout ça, mais il a rétorqué, ce ne sont que des conneries. Si j'ai fait tout cela c'est parce qu'il scande à totu bout de champ qu'il m'aime par dessus tout, qu'il ne pourrait agir à mon encontre, je ne comprends pas qu'il puisse ne pas avoir d'explications plausibles surtout lorsque l'on connait l'homme, cet homme qui se dit être intraitable face à quiconque pourrait nuire à sa famille. Ce n'est pas le coup de canif dans notre histoire que je ne supporte pas, c'est son atitude a devoir totu ramené à lui, alors qu'il a fauté inexorablement. Il me dit que je dois lui faire confiance dans ses dires, mais il ne m'a jamais donné la preuve de ses affirmations. Lorsque l'on est accusé d'une telle chose, je pense qu'on se doit d'épauler sa femme et non, rester sans agir vis à vis de la personne qui assure avoir eu une relation suivie, par que par sms. Je suis male depuis 2004, je susi dépressive à cause de tout ça, pensant que je me suis trompée, que je suis instable, que j'ai une mauvaise interprétation des choses, que je suis incencée. Je pense que lui seul a cette possibilité de me sortir de mon mal être, je suis perdue, égarée, j'ai peur de tout, peur d'aller dans des réunions de familles, de grosses angoisses, qui je suis sure sont liés à totu ça. J'ai beau lui dire, mais il dit s'en foutre, qu'il ne peut pas m'aider, j'ai peur de me rendre compte qu'il tient plus à sa réputation qu'il tente de sauver qu'à mon état psychologique qui se détériore. Tout ce que j'ai fait c'était pour ne pas tomber dingue, je devrais partir sans doute mais j'ai toujours l'impression qu'il fera marche arrière et qu'il me dira non t'es pa dingue, bien sur que deux années en contact avec une autre femme n'était pas anodin. Biensur elel a eu raison de te dire qu'on étai ensemble, bien sur puisque vu mon tempérament je ne peux pas te dire que je suis un homme qui ne se laisse pas faire et en même temps te faire gober, que j'ia pu tenir deux ans une fille qui menacait de te raconter des histoires. Voilà ce que un SMS découvert par hasard a pu faire dans ma relation que je pensais dur comme fer. Je me susi trompée, il faut que je l'admette. Dites mo ice que vous en pensez.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


236149
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages