Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Début

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 02/09/11 | Mis en ligne le 22/03/12
Mail  
| 326 lectures | ratingStar_231250_1ratingStar_231250_2ratingStar_231250_3ratingStar_231250_4
Bon alors voilà, j'avais envie d'écrire un truc et je l'ai fait, mais le problème voyez-vous c'est que je n'ai pas le temps de le finir, la rentrée sera pour moi synonyme de mort littéraire XD Donc je vais poster le début et puis si quelqu'un a envie de continuer mon histoire, je serais heureuse de la lire si je repasse par ici. Bien sûr vous pouvez donner votre avis, faire vos critiques sur mon petit extrait (j'ai un énorme doute là). Naturellement je suis désolée de vous imposer un style et un niveau de langue XD. L'hiver avançait à grands pas, faisant voltiger des flocons de neige qui s'écrasaient par milliers, dans une danse sournoise sur la petite ville de Sural. Les avenues étaient désertes en ce temps rude, les gens se précipitaient lorsqu'ils rentraient chez eux après une journée longue et glaciale de travail. Vêtus jusqu'au cou, crispés par le froid, les gens devenaient des étrangers emmitouflés ainsi, leurs visages couverts d'écharpes de laine. Rares étaient les personnes qui osaient s'aventurer dehors quand rien d'important ne les appelait. Une rue longue et sinistre s'étalait, se fondait dans une obscurité aveuglante. A chacun des pas précipités de la jeune silhouette, les immeubles défilaient de chaque côté comme des cartes volantes. Des immeubles sordides aux couleurs pâles qui semblaient abriter des cadavres décharnés, se mouvant avec une lenteur infinie. Aucun bruit ne se faisait entendre. Des lueurs faibles et incertaines d'un feu brûlant penchaient quelquefois leurs têtes derrière les fenêtres sales. Et c'était là les seuls signes de vie. Les bâtisses qui s'élevaient avaient l'air d'être des spectateurs figés et lassés par la misère. Le silence recouvrait cette rue comme un linceul. Seul le vent sifflait par moment des bourrasques qui s'immisçaient sous les vêtements légers d'une jeune femme replète. La rue commençait à s'obscurcir, la vue s'estompait en des nuances plus faibles alors que l'étrangère continuait de marcher inlassablement avec la même cadence. Un brouillard s'amusait à passer et à repasser cachant si bien les alentours qu'il n'était plus possible de distinguer quoique ce fût à deux mètres de là. Quelques personnes rentraient dans ce tombeau funeste en s'y laissant glisser comme dans une barque entre des nuages cauchemardesques. Ils flottaient presque alors si ce n'est que l'écho de leurs pas résonnant contre le pavé les assurait que la terre était encore bien ferme sous leurs pieds. Elle s'arrêta enfin devant l'entrée étroite d'un de ces multiples immeubles, et soupira d'irritation avant de s'y engouffrer. Elle fit encore quelques pas avant de se retrouver sur le seuil de sa demeure fronçant les sourcils lorsqu'elle aperçut de la lumière qui filtrait sous sa porte….
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


231250
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages