Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hellp syndrome

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 08/05/11 | Mis en ligne le 07/04/12
Mail  
| 344 lectures | ratingStar_238183_1ratingStar_238183_2ratingStar_238183_3ratingStar_238183_4
Titekemya : pas de soucis, je l'ai raconté dans la catégorie prématurité. Enzo est né à 33 sa et allait très bien. Il était dans un chambre avec d'autres enfants dans le dernier service (proche de la sortie pour rentrer à la maison) et un de ces enfants a fait une entérocolite mais personne n'a été prévenu. Deux jours après, nous sommes arrivés comme d'habitude dans le service et on l'entendait pleurer (il n'a jamais pleurer en une semaine et demi). Ils nous ont dit qu'il avait pleuré comme ça toute la nuit et qu'il n'arrivait pas à dormir et qu'il régurgitait. On a tout de suite vu qu'il avait mal au ventre et qu'il ne pouvait pas manger. Ils nous ont répondu que le médecin était passé et qu'il n'avait rien vu. On est parti faire un tour après son "gavage" de 15h et lorsqu'on est revenu pour 17h, il n'était plus dans son lit, les draps étaient enlevés et le matelas relevé, c'était l'horreur et on n'a pas été prévenu. La personne qui s'occupait de lui nous a dit qu'il était retourné aux soins intensifs pour avoir un petit médicament pour son ventre car il avait un peu gonflé. Arrivés aux soins intensifs, on nous dit qu'il est descendu en réanimation car il ne va pas bien du tout. Ils nous ont dit que c'était une entérocolite et qu'il pouvait se soigner tout seul. Sauf que 3 jours, ils nous ont appelé à 22h pour nous dire qu'ils envoyaient Enzo au CHU pour se faire opéré et qu'il ne supporterait peut être pas le transport. Ce qu'ils ont oublié de nous dire c'est que c'était une entérocolite ulcéro-nécrosante et que très peu d'enfant en ressortent indemnes, et également qu'il avait fait une hémorragie pulmonaire. J'ai découvert ça dans son dossier médical. Un mois après son opération, la maternité a voulu le récupérer car ils n'avaient pas fait l'EEG. Sauf qu'à la maternité, Enzo ne pouvait pas manger, il refaisait des infections, ils ont même cru à une méningite, et l'ont renvoyé un soir en urgence au CHU. Quand on a vu les médecins du CHU le lendemain, ils nous ont dit qu'il allait bien, qu'il n'avait rien. Du coup, on a refusé qu'Enzo retourne à la maternité. Il est quand même resté hospitalisé 4 mois en tout car il a attrapé une entérocolite nécrosante à cause du personnel de la maternité. C'est une maladie contagieuse, qui se transmet par le matériel de gavage notamment, et il y avait des stagiaires qui ne se lavaient pas les mains correctement… Enfin, voilà mon histoire et voilà pourquoi je veux être suivie de très prêt et en arrêt de travail de très bonne heure, pour ne pas que mon deuxième enfant subisse la douleurs atroce qu'a subi son frère ainé.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


238183
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages