Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infos nutrition - diversification

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 257 lectures | ratingStar_103830_1ratingStar_103830_2ratingStar_103830_3ratingStar_103830_4

Les habitudes alimentaires s'acquièrent à l'âge de 2-3 ans Si l'on ne donne pas une alimentation variée à un jeune enfant, il est peu probable qu'à l'âge adulte il diversifie ses repas, selon les résultats d'une étude menée à Dijon depuis 1982, qui montre que les habitudes alimentaires s'acquièrent dès l'âge de 2 ou 3 ans. "Nous avons recherché pourquoi un enfant, puis ce même enfant devenu adulte, mange ce qu'il mange", explique Vincent Boggio, maître de conférences en physiologie à l'Université de Bourgogne, qui a lancé ce programme. De 1982 à 1999, les scientifiques ont noté les choix de 418 enfants, de 2 à 3 ans fréquentant la crèche du personnel du CHU, entre les différents plats qui leur ont été présentés pendant une centaine de déjeuners. Les produits animaux (viande, poisson, oeufs) et les féculents ont eu leur préférence. Les légumes étaient moins demandés. En 2001 et 2002, ces premiers travaux ont été exploités par une thésarde du laboratoire de recherche sur les arômes de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique). Sophie Nicklaus a retrouvé 341 "anciens" de la crèche du CHU, âgés de 4 à 22 ans. Leurs préférences alimentaires ont été comparées à celles qu'ils avaient à 2-3 ans, en prenant aussi en compte leur âge, leur sexe, leur corpulence ou la profession de leurs parents. Les choix de l'enfance ont déterminé les préférences futures, montre l'étude. A la surprise des chercheurs, la corpulence et la profession des parents sont sans effet sur les choix alimentaires. "Il existe peu de travaux sur l'évolution des préférences alimentaires, très difficiles à étudier sur la durée. Nos résultats ont étonné, jusqu'aux Etats-Unis", se félicite M. Boggio. L'étude se poursuit aujourd'hui pour savoir comment les petits enfants acquièrent leurs goûts. Les premiers résultats ont montré que les enfants allaités plus longtemps diversifiaient davantage leur alimentation. Ce phénomène peut s'expliquer par des pratiques éducatives différentes des mères allaitant, ou par l'influence sur le long terme des arômes du lait maternel, plus divers que dans un lait industriel. La nouvelle étude a débuté en janvier par la même équipe de recherche et le Centre européen des sciences du goût (CNRS, Inra et Université). Avant l'été, 80 femmes enceintes auront intégré ce programme et seront suivies avec leurs nourrissons pendant plusieurs années.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


103830
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages