Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je lui ai donné le biberon plutôt que de l'allaiter au sein

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 294 lectures | ratingStar_43585_1ratingStar_43585_2ratingStar_43585_3ratingStar_43585_4

Bonsoir !

Je suis la maman de 2 garçons. Pour mon 1er, durant ma grossesse, je ne me suis jamais posée la question de savoir si j'allais l'allaiter ou pas. C'était une évidence qu'il serait au biberon. Non pas que je ne voulais pas l'allaiter et que je préférais le biberon, mais que je crois que j'avais oublié qu'il existait une autre façon de nourrir son bébé, une façon non artificielle. Quand on m'a posé la question, une amie, qui avait allaité sa fille 1 mois et 1/2 (reprise travail) et son fils quelque jours (séparation cause hospitalisation) , j'ai commencé à y réfléchir. Bon, "je l'allaiterai si il est prématuré, il parait que c'est bon". Et puis après, l'idée a fait son chemin. Même sans être préma, je l'allaiterai 15 jours histoire de le "lancer". J'avais déjà acheté mes biberons (c'était d'ailleurs trop mignon ces petits biberons dans ce petit casier) … Mais je précisais à chaque fois, je l'allaiterai "si je peux". Car dans ma tête, allaiter n'était pas possible pour tout le monde. Ma mère n'avait pas pu nous allaiter mon frère et moi, ma belle-soeur venait d'"échouer" car elle n'avait pas assez de lait, comme sa soeur et sa mère avant elle… Mais en réfléchissant, quand avais-je vu quelqu'un allaiter son bébé ? 1 seule personne, quand j'avais 26 ans ! Avant jamais ! Et j'en avais alors 28… et j'avais toujours eu en tête la représentation d'un enfant au biberon, bien lové dans les bras de sa mère se regardant en souriant. Quand je jouais à la maman, j'avais un biberon, jamais je n'ai mis ma poupée au sein… A un cours de préparation à l'accouchement, j'ai été ravi d'entendre que toutes les femmes étaient capables physiologiquement de nourrir au sein son bébé, même si on était doté d'une petite poitrine. Bon, était dit qu'il fallait respecter au moins 2h30 entre les tétées (je découvris ensuite que c'était n'importe quoi, sauf pour faire échouer un allaitement). Voilà les deux infos avec lesquelles j'ai débuté l'allaitement de mon bébé. Par contre, je n'ai ressenti aucune pression pour le faire. Bref, tout ça pour dire que j'ai commencé à allaiter mon petit croyant que je le ferais 15 jours et qu'en fait, ça a duré bien au delà. Au delà de la reprise de mon travail à ses 4 mois, (je tirais mon lait) , au delà de la naissance de son frère quand il a eu 2 ans et demi. Il a aujourd'hui 3 ans et demi et il tête encore de temps en temps (j'entends déjà les cris d'horreur de certaines lectrices du forum ! Car allaiter un bébé de 1 mois, c'est migon ! Mais un bambin de 3 et 1/2 quelle folie voire perversion… je me souviens d'ailleurs de ma propre réaction lors d'une réunion de soutien à l'allaitement. Il y avait là plein de bébé et d'enfants de moins de 3ans dont certains tétaient, laissant leurs jeux pour une petite tétée. Je ne dirais pas que ça m'a choqué mais presque. En fait, je ne savais pas que c'était possible. Un bébé oui, mais un bambin… Je n'avais jamais vu ça ! Et puis maintenant, pour moi, ça fait partie de mon quotidien. Comme quoi, tout est une question d'habitude, de culture).

Quand j'ai eu mon 2 ème bébé qui a maintenant 1 an, la question de son alimentation ne s'est pas posée. Il serait allaité. Pourquoi cette évidence pour cette 2ème grossesse alors que pour le 1er non ? Parce que je trouve que l'allaitement nous réussit, à mes enfants et puis à moi (et puis à mon mari). Je trouve cela épanouissant, je me sens pleinement femme. Mais je crois que c'est aussi la grossesse tout simplement qui m'a changé. Avec des biberons, ça aurait été sûrement pareil. Déjà, enceinte je me trouvais belle, enfin femme. Mais allaiter aura été la cerise sur le gâteau. Ça vaut vraiment le coup d'être vécu l'allaitement. Ses débuts sont parfois difficiles quand on n'a pas les bonnes infos, ou pire, ça fait des échecs. Mais j'ai appris beaucoup sur moi en surmontant les obstacles, grâce à mon époux, grâce à une association de mères allaitantes. Et si Mesdames qui avaient souhaité ne pas nourrir votre bébé au sein, vous vous sentez parfois jugés comme étant de mauvaises mères, bienvenues au club des mères indignes ! Moi, en l'allaitant on m'a jugé pareil ! Je voulais affamer mon fils, le rendre dépendant, l'empoisonner (on me l'a dit texto) , écarter son père… Je crois que quoique l'on fasse (biberon/sein, crèche/nourrice/pas travailler,…) , c'est rarement jugé comme bien. Bon, je l'avoue, quand quelqu'un me dit qu'elle ne veut pas allaiter (je ne pose jamais la question, ça ne me regarde pas, je ne pars pas en croisade pour imposer l'allaitement) , je trouve juste ça dommage. Pourquoi ne pas essayer ? Si les arguments sont seulement l'organisation, ou la peur d'éventuelles difficultés, ça me fait de la peine pour cette mère car je me dis qu'elle va passer à coté de quelque chose (et je ne parle même pas de son bébé). Si c'est parce qu'allaiter la dégoûte, fait écho à une histoire personnelle douloureuse, là évidemment, faut pas qu'elle le fasse, je respecte complètement… J'espère juste qu'un jour, en France en tous les cas, les femmes donneront le biberon sans subir aucune pression, et surtout pas celle des industriels de l'alimentation infantile. Car si on biberonne autant en France… C'est grâce à qui ? Juste pour finir, une petite anecdote. Un jour mon fils alors âge de 2 ans et demi à peine, à la crèche, voit une puéricultrice donner le biberon à un bébé. Il demande : elle ne tète pas ? La puéricultrice lui a répondu que non, sa maman n'est pas là, elle est obligé de prendre un biberon. Et il lui a répondu : Quel dommage ! C'est un délice de téter. Et bien, ça, c'est ma plus belle récompense.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


43585
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages