Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas à sevrer mon bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 09/11/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 293 lectures | ratingStar_250546_1ratingStar_250546_2ratingStar_250546_3ratingStar_250546_4
Alors pour ce qui est des "pro allaitement" je me range volontiers dans cette catégorie aussi et c'est forte de mon expérience dans le domaine que j'encourage celles qui le souhaitent à ce lancer dans cette belle aventure qu'est l'allaitement mais ceci dit je ne joue pas à la politique de l'autruche je n'essaie pas de cacher certaines réalités, certaines difficultés inhérentes à l'allaitement. Oui les débuts peuvent être très difficiles, ça ne coule pas toujours de source (là aussi c'est le cas de le dire) , oui ça peut être très douloureux même sans qu'on ait des crevasses (moi je n'en ai jamais eu par contre les montées de lait au début ) oui c'est un PLAISIR que j'ai trouvé DIVIN moi aussi. Et OUI le sevrage peut être très difficile très long !!! Je ne pense pas dissuader celles qui veulent arrêter de le faire quand je dis qu'il y a du plaisir pour bébé et maman mais que la route peut être semé d'embuches il y a tellement d'experiences différentes. Donc il y a des pro allaitement prêtes à entendre des expériences différentes des leurs donc à l'écoute, qui ne jugent pas mais se contentent de conseiller et il y en a qui malheureusement sont très vindicatives, intolérantes et sont persuadées que toutes les mères allaitantes devraient entrer dans un même moule : le moule ou quand on allaite on doit le faire jusqu'au sevrage dit " naturel" . Toutes les autres seraient des mères allaitantes presqu'en échec. C'est celles là que j'appelle les "pro allaitement je sais tout sur tout il y a ka, il y a ka" J'ai eu lors de mon moment difficile de sevrage une animatrice de la leach league au téléphone elle était justement venue dans ma maternité au moment où j'ai appelé, on me l'a passé et en quelques minutes je me suis sentie détendue, écouté, conseillé sans jamais qu'elle ne m'ai demandé pourquoi je ne souhaitais plus continuer l'allaitement maternel exclusif. Je garde d'elle un très bon souvenir surtout qu'elle a su me rassurer sur la grève de la faim de mon fils. Ce sont des femmes comme ça qui devraient conseiller les mères en difficultés qu'il s'agisse de début d'allaitement ou de sevrage. Pour ce qui est de la culpabilité qu'on peut ressentir, je la comprends aisément car ça reste quand même un déchirement pour certaines mères de reprendre le travail et laisser leur enfant et en plus un déchirement de devoir le priver de ce sein qui les nourris depuis des mois car on ne peut pas partir au travail et laisser ses seins avec la nounou… Pourquoi la nature n'a pas pensé à des seins détachables.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


250546
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages