Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je retrouve assez facilement ce que je vis en ce moment.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 03/12/10 | Mis en ligne le 29/07/12
Mail  
| 211 lectures | ratingStar_282622_1ratingStar_282622_2ratingStar_282622_3ratingStar_282622_4
Bonjour ! Je viens de lire certains de vos messages… je retrouve assez facilement ce que je vis en ce moment. Je suis maman de deux garçon un de 10ans qui entre dans l'adolescence (avec une enfance compliquée) et j'ai un bébé d'un an qui fait ses nuits depuis peu… je suis actuellement en congé parental… le moins que je puisse dire c'est que je vais mal et que je n'ai personne où vider mon sac… je ne sais pas par où commencer… on vivait en basse normandie avec mon mari et mon grand (en garde alternée) , je faisais une formation d'éduc spé… En Avril, il a trouvé un emploi dans la région parisienne. Moi j'étais enceinte de 1 mois… j'ai vécu le début de grossesse avec le sentiment d'être abandonnée… Mon mari rentrait pourtant les mercredis et tous les fins de semaines mais mon histoire personnelles fait que je suis très sensibles aux "abandons"même relatifs. Mon grand est arrivé en garde totale chez nous en mai. Je me suis donc retrouvée à préparer le diplôme, en gérant mon grand et un bébé à venir… C'était trop pour moi j'étais très angoissée… l'été est arrivé et on a fait notre déménagement dans le 95 dans un village perdu qui a pour seul activité la sortie de l'école… une horreur ! Je me suis souvent sentie seule… je passais tout mon temps seule à être présente pour bébé afin de fuir la réalité, la solitude, la colère d'être partie pour cette région que je déteste… l'accouchement s'est passé à domicile, exactement comme on voulait devant la cheminée… et puis les nuits sans sommeils ont commencé avec bébé qui réclamait souvent… bébé ne fait ses nuits que depuis 15 jours… depuis la naissance de bébé je ne sais pas gérer les deux enfants. J'ai le sentiment d'être nulle, de ne plus savoir parler à mon grand, de ne plus avoir de temps pour lui… je ne sais pas comment faire. Le bébé lui réclame toujours ma présence. Il semble vouloir toujours être avec moi… du coup je n'arrive pas à être présente pour les deux enfants. Je dors mal, j'ai mal au dos, je suis stressée avec le sentiment d'être nulle toujours à coté de la plaque toujours à la mauvaise place, dans la mauvaise action. J'ai le sentiment de ne plus avoir de vie, d'être dépassée par les soucis et de ne plus avoir d'avenir. Je ne trouve pas ma place ni au sein de ma famille ni dans cette région… j'en peux plus, je fais tout de travers. Il arrive à mon bébé de pleurer pendant des heures sans que je puisse le calmer, je n'en peux plus, je me sens nulle. En plus avec la fatigue, je sens la remontée de mes démons… je suis une enfant battue, détruite tant physiquement que psychologiquement par ses parents… quand la fatigue prend le contrôle je sens la violence qui remonte et j'ai peur de ce que je pourrai faire à mes enfants. J'ai tenté de trouver un psychiatre mais ils sont tous complets, je ne trouve pas de solution à mon malaise. Il m'envahit me gache la vie dans ma relation à mes enfants, mon grand se fait disputer pour un rien, j'en viens parfois à l'insulter juste parce que j'en peux plus. Bébé peut se faire remuer un peu brusquement. Je me sens coupable de ne pas réussir à faire face, je me sens coupable de ne pas réussir à surmonter cette violence, je me sens désemparée de ne pas trouvée de solution ni d'aide. Comme je ne trouve pas ma place dans cette société et que je fais du mal au mien il m'arrive de plus en plus de penser à la mort (la mienne) juste pour les protéger de cette violence j'adore mes enfants et je n'arrive pas à les élever dans la non violence. Je déteste mon comportement, sans pouvoir le contrôler… je me sens mal, j'étouffe et je suis une mauvaise mère je pleure sans pouvoir me contrôler et je vais passer entre je ne mange pas à je me gave de saloperies. Et tout cela passe dans mon lait puisque j'allaite encore. Je me sens nulle de ne pas réussir à faire face, de ne pas réussir à contrôler cette violence… je veux élever mes enfants dans le respect de leur intégrité, sans fessée ni insulte, ni coup en tout genre et j'y arrive pas. Je me sens sale et minable pas digne de vivre puisque j'ai le sentiment d'être un danger pour mes enfants. J'étouffe dans cette région où je ne connais personne, où il n'y a pas de place pour moi, où le moindre soin est hors de prix. J'étouffe d'avoir sans cesse mon bébé avec moi mais en même temps je ne supporterai pas de le confier à quelqu'un d'autre que son père… J'étouffe de ne pas voir d'issue, de ne pas voir de sortie, de ne pas voir d'avenir, de ne pas avoir de place, de ne plus réussir à savoir ce que je veux… mon mari et moi étions proche l'un de l'autre avant de déménagement… ;depuis qu'on est dans cette région. Il est plus stressé, travaille beaucoup et on a perdu notre complicité. Je suis en colère après lui, je le rend responsable de notre déménagement et je ne sais pas comment dépasser ça. J'ai le sentiment d'avoir tout perdu que ma vie est faite que de choses cassée, détruite ; que mes hommes que j'aime tant se sont explosés en pleins vols… mon bébé qui est une éponge vis à vis de mes émotions doit être mal, mon grand est très abimé par sa garde alternée et moi en ce moment je fais exactement le contraire de ce que je devrais faire pour l'aider à se construire. Je me sens coupable, en colère et inquiète pour mes garçons pour mes bébés je vous assure que je les adore et tellement nulle… je sais que j'ai besoin d'aide mais je ne sais pas où chercher… Aidez moi s'il vous plait… Mamabio 2.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


282622
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages