Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je tourne au ridicule mais j'arrive pas a m'en empecher

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/03/11 | Mis en ligne le 27/04/12
Mail  
| 142 lectures | ratingStar_247130_1ratingStar_247130_2ratingStar_247130_3ratingStar_247130_4
L'amour ne suffit pas, Toutes les histoires ne sont pas les mêmes… Je crois qu'en ce qui concerne mon histoire. Ça fait 8 mois que je lutte "pour qu'il me laisse". Le fait de travailler ensemble cela signifie que toute la journée les souvenirs se rappelaient à moi, même s'il est loin. On s'appelait beaucoup, on discutait beaucoup pas pour parler de nous forcément (lui c'était bouche cousue sur ce sujet) mais pour parler et se confier sur le boulot comme des amis pourraient le faire. Forcément tous les jours une petite voix en moi me disais, x m'a fait un sale coup j'aimerais pouvoir appelé H pour en parler avec lui. Ou ce dossier a été traité n'importe comment si seulement je pouvais lui dire ça le ferait bien marré. Ou j'ai entendu que y parlait de H, il devrait le savoir ce qu'il a dit c'est important j'ai envie de l'appelé pour lui dire. Ou parfois c'était juste une bonne blague que j'avais envie de lui raconter. Toute la journée j'entendais mes collègues parler de lui (de ses activités) ou lui parler au tel. Le problème dans mon cas c'est que H aurais été tout disposé lui à ce qu'on reparle a nouveau. Il n'attendait que ça que je lui fasse un signe. Et pendant ses 8 mois, j'essayais de résisté à la tentation de juste partager ces choses innocentes, juste des choses amicales. Bien sur j'ai craqué de nombreuses fois. Et a chaque fois c'était exactement le même scénario, il s'engouffrait dans la brèche pour renouer le contact et ça repartait comme en 40, et il me racontait tout ce qui s'était passé depuis le dernier craquage. A chaque fois au fond de moi je savais que ça me faisait du mal mais en même temps ça me faisait tellement de bien. SI aujourd'hui j'en suis la. C'est parce que après son annonce pour le poste a Toulouse (1 mois après) , j'ai pété un plomb. J'ai craqué, je lui ai dit que c'était pas possible que c'était trop pour moi. Je lui ai dit que je me laissais quelque jours pour décider et que ma décision pourrait être "soit tu renonces de toi même soit j'explique a ta femme pourquoi ce sera pas Toulouse". On a discuter longuement au tel, il était même pas furieux, il essayait de trouver tous les arguments possibles pour prouver que ça irait quand même. Finalement au bout de quelque jours je lui ai dit que mon souhait était le même mais que je m'opposerais pas à ce projet. Et depuis ce jour la j'ai garder le cap… et tu veux que je te dise… je sais, au vu d'aujourd'hui, et d'autre détails je sais que si je gardais pas moi le cap, et ben je n'aurais aucun mal à ce qu'on se réconcilie. Et j'en peux plus de lutter alors que je crève d'envie que d'une chose c'est de craquer. Tout ça pour en revenir à ton histoire… peut-être sera t-elle différente. Peut-être que si sa décision est murement réfléchie et qu'il décide, sincerement et de tout son coeur, de rester avec sa femme, il souhaitera, lui, mettre de la distance avec toi… Moi j'ai l'impression d'avoir lutter contre lui pour ça.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


247130
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages