Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

La perte de son bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 140 lectures | ratingStar_272269_1ratingStar_272269_2ratingStar_272269_3ratingStar_272269_4
Bonjour a toutes. Voila, le 9février 2008, j'ai perdu l'être que j'aime le plus au monde, mon fils Mattéo. Je vous explique : le mercredi 6 février, je suis allée a mon rendez vous chez le gynécologue. Il a regarder si tout allait bien (son coeur, son poid, son cerveau,…) , si le col était ouvert,… parce que j'étais a terme. Et en sortant de la, j'ai dit a mon compagnon, que je n'étais pas du tout rassurée, que je devais avoir un autre avis… ça a créé une dispute, vu que moi je savais que quelque chose n'allait pas et lui, avait été rassuré par le gyné. Je suis rentrée a la maison, et je me suis mise a pleurer dans la douche, tout en carressant mon ventre, comme si je lui disais a dieu… dès le lendemain matin, j'ai téléphoné a un autre gynéco et j'ai demandé un rendez vous asser urgent. Il m'a donné rendez vous pour le samedi 9. J'y suis allée sans la présence de mon compagnon, vu qu'il était contre… et la, quand je me suis installée sur la table, et que le gyné a regardé, on ne voyait rien. Plus de petit coeur qui battait… il m'a alors dit que c'était une interruption de la grossesse, je ne comprennais pas. Ce sont des mots qu'on ne peut et qu'on ne veut pas comprendre… je me suis alors mise a hurler, je ne pouvais pas avoir perdu mon bébé, pas ça… Et ben si, il avait beau s'acharner sur mon ventre, il n'y avait plus de vie dedans… j'ai alors ete d'urgence a l'hopital, et la, on m'a bien confirmé que Mattéo ne vivait plus… c'est la pire chose qu'il peut arriver. J'ai alors telephoné au papa, ainsi qu'à toute la famille, qui je ne sais pas comment était la dans les minutes qui suivait le coup de téléphone. À 15h, je suis donc descendue en salle d'operation ou on m'a fait une peridurale. On allait m'arracher mon enfant par césarienne… je ne voulais pas, je voulais qu'il reste auprès de moi, comme ça… c'est alors à 15h20, qu'il est sortit, on espere toujours entendre un cri, mais rien… on est alors venu le déposer dans les bras du papa, qui était présent lors de la césarienne. Nous l'avons admiré… un enfant magnifique. Nous avons admiré chaque milimetre de son petit corps. Le papa, après l'avoir lavé, habillé, est alors monté dans ma chambre d'hopital, avec Mattéo, comme si il était vivant, et l'a montré aux membres de la famille. Peu après, quand mes jambes se sont réveillées, j'ai moi aussi pu remonter dans la chambre et prendre ce petit ange sans vie… c'était le plus beau moment de ma vie, quand j'ai eu mon fils dans les bras. Le soir, j'ai bien du le rendre a l'infirmiere, afin qu'elle le mette dans une pièce froide… dès le lendemain matin, a mon réveille, je me suis levée et me suis lavée seule. Je me suis faite belle, parce que j'avais rendez vous avec mon fils… je ne sentais pas du tout la douleur de ma césarienne, la douleur morale était bien plus forte que la douleur physique… et dès que j'ai pu, je suis allée voir mon petit garcon. Ça à été dur cette fois, parce qu'il était froid, la couleur de sa peau avait déjà beaucoup changer, mais ça, on s'en fou. La seule chose qui nous importe, c'est de passer le plus de temps avec son fils, parce qu'après on sait qu'il serra trop tard… nous sommes encore resté beaucoup près de lui le dimanche. Le lundi matin mon ange partait faire une autopsie, et à partir de se moment, je savais que jamais plus je le reverrais… c'est horrible de dire à dieu à l'amour de ta vie, alors qu'on avait passé deux jours à ses cotés… Et après tout ça, on doit savoir repprendre le court de notre vie, comme si il n'avait, en quelque sorte, jamais existé… et ça je n'y arrive pas… Mon couple, après cette terrible épreuve, n'a tenu que 6 mois. Et ça, ça m'a encore plus enfoncer… je me retrouve maintenant seule. Nous étions deux puis trois puis deux et maintenant un… et tout ça en 6 mois de temps, et je ne sais pas comment surmonter tout ça, parce que maintenat, j'ai perdu les deux amours de ma vie… Alors si vous avez vécue plus ou moins les mêmes situations, et que vous avez surmontez, donnez moi des conseils… s. V.p. Merci.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


272269
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages