Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le lien mère-enfant s'est fait tout seul

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 303 lectures | ratingStar_56181_1ratingStar_56181_2ratingStar_56181_3ratingStar_56181_4

Les anniversaires sont un moment difficile car qu'on le veuille ou non, cela fait forcément penser à ce qui s'est passé. Moi aussi je me suis inscrite sur ce forum au moment de l'anniversaire de mon fils. En plus ta deuxième est grande et tu es sans doute à un moment où tu te dis pour le troisième c'est le moment…

Dans ma famille aussi le sujet est devenu tabou, soit c'est parce qu'ils en ont souffert et qu'ils n'ont pas envie d'en parler (c'est la cas je crois de mon mari) , soit c'est qu'ils ne comprennent pas qu'on en souffre encore puisque tout s'est bien fini (le cas de ma maman). Mais il ne faut pas leur en vouloir car tant que l'on pas vécu cela, il est difficile d'imaginer. Moi, j'ai une amie qui a accouché prématurément pour son premier enfant alors que je n'étais pas encore maman, et bien je ne m'étais pas imaginé ce que cela pouvait représenter.

Mais ce n'est pas pour cela que tu n'as pas le droit d'avoir le moral bas dans certains moments. Est-ce que tu as eu un suivi psy au moment de ces naissances difficiles ? Peut-être peux-tu en parler avec ton mari ? Moi je trouve du soutien en regardant mes enfants. Quand je les vois rire, s'amuser, et faire les "premières fois", je me dis que non, je n'ai pas tout raté. Toi non plus, tu as deux magnifiques petites filles et en plus tu penses à elles avant tout puisque tu parles de responsabilité en tant que maman, donc oui tu es une bonne maman.

De plus, quand j'avais posé la question à la maternité au moment de la naissance de mon fils, la néphrologue m'avais dit que cela ne posait pas de problème, était-ce simplement pour me remonter le moral ?

Et toi, tu as consulté d'autres spécialistes pour être sûre que cela n'était pas possible ? C'est sans doute plus facile de faire le deuil d'une autre grossesse si on est sûre à 100% que cela n'est pas raisonable.

Enfin pour l'allaitement, je n'ai pas pu allaiter non plus mon fils : séjour en réa, restriction hydrique, diurétique, fatigue, bref au bout de 20jours, toujours pas de montée de lait. Mais si cela peut te remonter le moral, j'ai donner avec autant de plaisir et d'amour les biberons à mon fils que le sein à ma fille. Et au bout du compte, même si l'allaitement est une expérience que j'ai beaucoup aimée, l'attachement mère-enfant est le même.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


56181
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages