Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le reconquérir, possible ou pas ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/08/10 | Mis en ligne le 20/05/12
Mail  
| 127 lectures | ratingStar_257281_1ratingStar_257281_2ratingStar_257281_3ratingStar_257281_4
Bonjour, Afin que vous puissiez peut-être m'aider, je vais essayer de vous raconter mon histoire. Il y a presque 17 ans maintenant, j'ai rencontré celui qui allait devenir mon mari. Nous nous sommes mariés il y a 13 ans. Jusqu'à la naissance de notre 1ère fille en 2000, tout allait très bien entre nous. J'ai arrêté de travailler à ce moment-là et je suis très vite retombée enceinte, notre 2ème fille est née en 2001. Là les choses ont commencé à aller moins bien, je me sentais seule, mon mari travaillait beaucoup et je me suis sentie abandonnée. Je lui ai demandé plusieurs fois de faire une thérapie conjugale, ce qu'il a toujours refusé. En 2003 nous avons commencé la construction de notre maison et j'ai eu une aventure avec l'architecte (glauque, je sais) et mon mari l'a appris. J'ai voulu le quitter à ce moment-là mais il a enfin accepté de faire cette thérapie. Nous sommes restés ensemble, lui persuadé que tout allait bien à nouveau et moi en plein doute mais me disant que si je n'arrivais pas à partir c'est que je l'aimais encore. Nous avons décidés d'avoir un 3ème enfant en 2006 et la surprise fut l'arrivée de deux petites filles en décembre de cette année-là. L'année dernière, doutant toujours de mes sentiments j'en suis arrivée à la conclusion qu'il valait mieux nous séparer. Le ciel lui est tombé sur la tête et il a beaucoup souffert. Moi je me sentais soulagée d'avoir enfin pris ce qui me semblait la bonne décision. Il est parti en octobre et tout au long de l'automne nous avons régulièrement fait l'amour et parlé de reprendre la vie commune jusqu'au jour où il m'a dit que nous devions aller jusqu'au bout et divorcer, ce qui a été fait en juillet dernier. J'ai été persuadée à ce moment-là que c'était une monumentale erreur… Je me rends compte que je l'aime encore plus que tout, que j'ai accumulé les erreurs et que c'est avec lui que je veux finir ma vie… mais sans doute trop tard. Nous en avons parlé plusieurs fois ces dernières semaines, il dit qu'il éprouve encore quelque chose pour moi mais qu'il a trop souffert pour revenir. Hier soir nous en avons encore discuté, je lui ai dit tout ce que j'avais pu ressentir pendant notre mariage, tout ce que je ressentais encore, beaucoup pleuré (la 1ère fois que je pleurais devant lui) , mais il est parti en me disant qu'il ne reviendrait pas… Je suis juste anéantie, d'autant plus que c'est moi qui ai pris la décision de notre séparation. En essayant de réfléchir au pourquoi de notre échec, je me rends compte que je n'ai simplement pas su voir que notre amour n'avait pas disparu mais qu'il s'était simplement transformé… Je me demande maintenant s'il reste une chance qu'il me pardonne et qu'il revienne.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


257281
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages