Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille ne grossit pas

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 264 lectures | ratingStar_66192_1ratingStar_66192_2ratingStar_66192_3ratingStar_66192_4

Ma fille est née à 33 SA.

J'ai fait une toxémie gravedique assez importante.

J'avais occulté tous les signes annonciateurs, (mal de tête, mouche devant les yeux, et surtout oedeme sur l'ensemble du corps). Je ne m'en était pas vraiment rendu compte, c'était l'été et il faisait très chaud.

Lors des resultats de ma prise de sang, j'avais un taux de 5g d'albumine (au lieu de 0,8 je crois).

Bref je me suis retrouvée illico à la clinique où l'on m'a fait des examens, notament prise de tension (23 !).

Le lendemain, echo doppler avec chuchotements des médecins. Je remonte dans ma chambre et je dis à mon mari "Il se passe qquchose, ils ne m'ont rien dit, se sont murmurés des réponses… " Il a tenté de me rassurer.

2mn après ma gynéco arrive dans ma chambre et me dit que j'allais avoir une césarienne.

Je n'ai pas compris le sens de cette phrase.

A ma dernière visite, vu que mon bébé était gros et en siège, elle m'avais dit qu'il ne fallait pas exclure une césa, donc là à ce moment précis j'ai cru que l'on parlait de la même chose.

Mais non, la césa c'était pour tout de suite. Le bébé n'avait pas pris 1g ni 1mm depuis la dernière visite, il était en souffrance foetale, et surtout mon coeur risquait de lacher d'une minute à l'autre. On ne pouvait me soigner, sans extraire le bébé. Je ne pensait qu'au bébé.

Mon pauvre mari m'a vu partir en salle d'op, sans savoir ce que l'on allait lui remonter !

La césa à commencé à 19 de tension. Sitôt le bébé sorti, on m'a injecté un truc par intra veineuse et je suis tombée à 12 ça fait bizarre !

Ma fille m'a regardée avec ses petits yeux noirs, je n'oublirai jamais ce moment.

Son regard complice qui semblait dire : on s'en ai bien sorties !

Je ne l'ai vu ni petite, ni fragile. J'ai vu mon petit bébé.

Elle est resté dans sa couveuse à coté de moi 5/10mn le temps que l'ambulance arrive pour l'emmener à l'hopital Pédiatrique. C'était un jeudi, je ne l'ai revue que le lundi.

J'étais dopée heureusement, car ma tension remontait. J'appelait l'hopital jour et nuit. Mon mari m'apportait des pola, lui passait mes messages. Et le lundi, n'y pouvant plus, j'ai signé une décharge à la clinique pour aller voir ma fille en fauteuil roulant !

La prendre dans mes bras, lui parler, l'embrasser ! Le bonheur !

Les infirmières me l'avait sorie 10 mn enveloppée dans un linge chaud.

Ma crevette mesurait 48 cm et pesait 1,450 g. Comme il y a 3 semaines dans mon ventre !

Je m'en veux, C'est fou ce que je m'en veux. Je la vois dans cette couveuse, des fils partout, des trucs qui sonnent tout le temps.

Elle y restera 3 semaines, 3 semaines pdt lesquelles je suis là toute la journée et des fois une partie de la nuit lors des coups de blues. Elle ne parait pas petite, tous les enfants sont petits.

Je vois la pédo psy car je me sens vraiment coupable. Elle essaie de me rassurer.

Puis on récupère notre fille, elle pèse 1,800 kg.

On est pas fiers. La première nuit, on a du appelé Debrousse (l'hopital) 2 ou 3 fois !

Son premier rhume, il a fallut acheter une seringue pour lui donner le sirop (1/4 de cuil à café ! ) Pour l'efferalgant, je lissai le contenu avec un couteau et je lui en donnait le quart.

Mais se sont des enfants qui très tot se battent pour vivre, et ils se remettent vite.

Elle a 7 1/2 ans aujourd'hui. Elle va très bien. Elle est en CE1.

Bien sûr, elle n'est pas très grande (Taille d'un enft de 6ans, un vrai complexe) et pas très épaisse (18 kg) , mais elle est pleine de vie et en pleine forme.

Je l'adore. On a vécu des moments très difficiles toutes les deux. Pour elle cela a été très dur d'être éloignée de sa maman. Aujourd'hui, il faut sans arrêt la rassurer sur notre amour la caliner, l'abreuver d'amour, elle est aussi très jalouse de son petit frère de 2 ans 1/2.

Je voulai aussi rassurer les jeunes mamans de petits préma, ils se développent comme des enfants nés à terme. Ma fille a marché à 12 mois, a été propre le jour à 2 ans et deux mois plus tard à la sieste. A deux ans elle faisait de belles phrases avec un vocabulaire très riche.

Et puis surtout, on oublie tout cela très vite !

Je crois que sitôt rentré à la maison, il faut faire comme s'il était né à terme. Ne pas le surprotéger et le laisser s'épanouir.

Moi la seule chose que j'ai eu du mal a occulter, c'est ma culpabilité, c'est pour cela que j'ai beaucoup attendu pour le 2e (un gros patapouf né 1 jour après le terme : 3,650 kg pour 50 cm ! ).
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


66192
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages