Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Merci des commentaires qui ont été ajouter après mes remerciements.

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 04/05/11 | Mis en ligne le 30/07/12
Mail  
| 145 lectures | ratingStar_282892_1ratingStar_282892_2ratingStar_282892_3ratingStar_282892_4
Bonsoir ou bonne nuit, comme je vous l'avais promis voici la suite. Merci des commentaires qui ont été ajouter après mes remerciements. Bon comme vous le savez, ma cousine vient chez moi, du coups, je ne pourrais plus poster de suite ici jusqu'à son départ. Comme certaine qui sont inscrite sur kazéo le savent, j'ai pas trop le moral alors si jamais même après le départ de ma cousine, il n'y a pas de suites, je suis désolée mais je n'aurais certainement pas le courage de le faire. Pour plus de renseignement en MP car je ne dévoilerais pas ça ici. Bonne lecture. -------------------------------------------------- ---------------------------------- Du coté des adolescents. Le lendemain soir, la fête allait avoir lieu dans une heure. Donia et Jade étaient en train de se préparer en essayant de ne pas rire puisque leur camarade de chambre était furieuse. Marie venait de découvrir ses affaires trouées. Jessy quant à elle, s'était assise devant sa coiffeuse et se lissait les cheveux. Jade avait mis la musique à fond pour se préparer et surtout pour s'entrainer à la danse. Elle voulait montrer à tout le monde qu'elle s'avait super bien danser. - Donia : Bon, Jadou' si tu continu a danser, tu vas être morte avant ce soir ! - Jade (essoufflée) : Mais non ! - Donia : Ouais, bon, aide moi alors ! Jade aida Donia à faire un noeud à sa robe. Donia s'était forcée à mettre une robe pour faire plaisir à sa meilleure amie et à sa soeur. Elle s'était vêtue d'une longue robe bleu ciel, elle s‘était fait un chignon avec deux mèches tombante. Jessy avait opté pour une longue robe rose pâle, elle avait attaché ses cheveux en cuche haute. Jade quant à elle avait préféré une longue robe noir et rouge. Donia. Jessy. Jade. Donia avait un peu de mal à se déplacer avec des talons, elle rigolait bien. Marie sortit de sa chambre en furie. Elle foudroya chacune de nos ados. - Marie : Qui a noyé mon maquillage ?! - Jade : Mince, il ne sait pas nager ! - Donia : Fallait leur acheter des bouées ! - Marie : Vous vous croyez drôle ?! - Jade : C'est à toi d'en jugez ! - Marie : Qui a trouée mes vêtements ? - Donia : Tu sais, les animaux ne sont pas autorisée dans l'école. - Marie : Pourquoi tu me dis ça ? - Donia : Bah, ça doit être une souris ou alors tu avais faim et tu n'as pas fait attention que tu mangeais tes affaires. - Marie : Tu te fous de moi là ? - Donia : Tu viens de t'en apercevoir Chérie. Ma pauvre. Bon, on va à la fête nous, bonne chance pour te trouver des habits. - Marie : Tu paie rien pour attendre ! - Jade : Cocotte, tu tentes quoi que se soit sur l'une de nous trois et tu vivras un enfer pendant les prochaines années. Jessy, Jade et Donia sortirent de la chambre tout en riant. Marie s'effondra en pleure ne trouvant plus rien à se mettre. Dans la salle de bal, les spécialistes étaient déjà arrivé. William avait opté pour un costume entièrement blanc et Maxime, en noir avec une chemise blanche. Ils avaient tout deux un verre à la main et attendait avec impatience les filles. Maxime ne les connaissait pas trop mais il en avait beaucoup entendu parlé. - Maxime : Bon elles sont où tes amies ? - William : Patience, elles vont venir. Doni' m'a envoyé un message, elle embête leur nouvelle amie et elles descendent. - Maxime : Pff. - ? : On s'ennuis sans nous ?! Les deux jeunes hommes se retournèrent et virent les trois belles adolescentes. William esquiva un sourire en les voyant. Maxime ne sut quoi dire devant la beauté de l'une d'entre elle. - William : Vous voilà, les filles voici Maxime. - Donia : Enchanté, moi c'est Donia ! - Jessy : Salut, moi c'est Jessy ! - Maxime : Ravie de faire votre connaissance, comment on peux vous différenciez ? - Donia : Je suis souvent avec du bleu et elle du rose. Maxime rigola légèrement. Donia vit son amie admirer Maxime, elle n'avait pas dit un seul mot depuis qu'elles étaient là. Elle devenait ce qui m'était mal alaise sa meilleure amie. - Donia (montrant Jade) : Elle s'est Jade. - Maxime (l'admirant) : Enchanté, tu es très jolie. - Jade (rouge et gênée) : Moi de m…même. William pouffa en silence. Donia regarda William, elle le trouvait très beau dans ce costume. Il la regarda et lui sourit. Elle le lui rendit automatiquement. - Jade (écoutant la musique) : Oh ! Mon dieu ! Doni' ! - Donia : On y va ?! - Jade : Et comment ! Les deux amies se mirent sur la piste de danse. Personne ne s'y trouvait et le stresse les submergea. Elles firent les même pas au même moment. Le rythme leur était monté au sang. Elles étaient en parfaite harmonie et les gens les regardaient admiratif. Le sourire sur leur lèvres, elles prenaient beaucoup de plaisir dans leur mouvement. Maxime était stupéfait, il ne pouvait s'empêcher de dévorer Jade des yeux. William regardait ses amies danser comme des reines. Jessy chuchota une chose à l'oreille de William, il l'accompagna sur le balcon pour prendre l'air. - William (riant) : Elle est folle ta soeur ! - Jessy : Ouais mais bon, on ne peut pas la changer. William rigola. La lune éclairait la belle silhouette de la jeune ado. William lui caressa la joue avant de prendre dans ses bras. Elle reposa sa tête contre son torse. Il regarda par la fenêtre, ses amies toujours en train de danser. Il fixa le visage de Donia avant de reposer son regard sur sa soeur. Elle lui prit le visage, le fixant dans le plus profond de ses yeux. Leurs visages se rapprochèrent pour se coller. Leurs lèvres s'effleurèrent dans un *****, leurs langues se cherchèrent pour se trouver enfin. Dans la salle, Donia venait de s'arrêter de danser, se qu'elle voyait venait de lui briser le coeur. Elle fut prise de rage mais surtout de colère, envers sa soeur. Elle partit en courant dehors. Elle ne pleurait pas, elle ne voulait pas. Jade avait tout vu, elle baissa la tête devant la fuite de son amie mais préféra la laisser seule. Du coté de Mathéo, Nora et Gwen. Alex et Samantha avaient tout quitter le domicile de Nora. Gwen était entré, il monta directement dans sa chambre. Nora soupira et monta le voir. - Nora : Gwen, sa va ? - Gwen : Oui… Laisse moi seul ! Nora n'insista pas, elle redescendit au salon où se trouvait Mathéo. Il la regarda sans éprouver de la culpabilité. Elle le regarda interrogative. Elle avait eu des nouvelles d'un ami à elle, elle avait le coeur brisé. Elle sortit des feuilles de son armoire avant de s'assoir sur son canapé. - Nora : Math' tu étais où ? Sa fait deux jours que l'on ne ta pas vu ! - Mathéo : J'avais énormément de travaille ! - Nora (énervée) : Tu te fous de moi ! (jetant les photos sur la table) : C'est quoi ça ?! C'est ça ton travail !! - Mathéo (énervé) : Où tu as eu ça ?! - Nora (idem) : Sa ne répond pas à ma question ! - Mathéo (idem) : Ta gueule Nora ! C'est pas de ma faute si tu m'ennuis ! J'ai plus de plaisir avec toi ! - Nora (idem) : Tu m'écoeures ! Tu es répugnant ! Mathéo se leva et attrapa Nora par les cheveux. Il la fit se lever. Il la regarda dans les yeux avant de lui mettre lui une claque, puis deux et il continua jusqu'à se qu'elle pleurs et qu'elle le supplie. Mathéo la jeta au sol et partit en claquant la porte. Elle posa sa tête sur le sol et fondit en larmes. Gwen avait tout vu, il monta dans sa chambre et s'enferma à clef. Du coté de Nathan et Léya. Nathan avait décidé de redescendre sa femme sur son fauteuil, elle avait envie de l'embêter. Elle utilisa sa magie pour se déplacer en volant donc pour aller plus vite que son mari. Elle utilisait ses pouvoirs de l'eau pour mouiller son fiancé qui courrait dans la maison. Elle rigolait au éclat tout comme lui, revoir sa femme rire au éclat lui réchauffait le coeur. - Nathan (riant) : Léya ! Nathan qui ne regardait pas où il allait, glissa sur le sol humide et s'écroula au sol sous un four rire de sa femme. Du coté de Molly et Ewen. Ils étaient tous deux dans le palais. Ewen faisait les cent pas, il semblait réfléchir mais aussi culpabilisé. Molly arriva dans la salle, une enveloppe dans les mains. Les larmes perlèrent sur son visage. Elle regarda son mari, elle était anéantit. Quand leurs regards se croisèrent, il baissa la tête. - Molly (regardant la lettre, et en pleur) : Ewen chéri, je voulais que tu saches que je t'aime plus que tout au monde. J'espère que tu seras d'accord de quitter ta femme pour moi. Tu me la toi-même dis quand nous nos corps se rencontrèrent pour la première fois dans ton bureau que tu mourais d'envie de faire ta vie avec moi. Tu as certes deux enfants avec elle mais avec moi, tu en auras des dizaines. J'attend ta réponse dans de bref délais. Je t'aime de tout mon coeur… Elle le regarda toujours en pleurs, ses larmes Ewen le regrettait. Il ne voulait pas la faire souffrir ainsi, pas pour des sottises. Ewen se décida à regarder sa femme dans les yeux malgré la tristesse qui l'avait envahit depuis peu. - Ewen : Molly, je… je suis désolée, je comptais t'en parler, je te le jure. - Molly (pleurant) : Me dire quoi ? Que tu ne m'aimes plus ? Que tu veux épouser cette princesse ? - Ewen : Non, je ne sais pas pourquoi elle a dit. Je ne veux pas me séparer de toi Molly, je t'aime, je te le promet. J'ai juste dérapé une nouvelle fois. - Molly : Tu as alors réellement coucher avec elle ? - Ewen (baissant la tête) : Je suis désolé… Molly quitta le palais en courant et en pleurant. Elle s'écroula à genoux près du lac dans le jardin. Du coté Jason et Emma. Jason et Emma étaient monté tous deux au grenier. Emma voulait se débarrasser de quelques choses qui trainait et qui ne servirait plus. Ayant peur des rats, elle avait demandé a son mari de l'accompagné. Jason s'amusait a lui faire peur. - Emma : Arrêt de te foutre de moi et aide moi ! - Jason : Pourquoi tu veux absolument te débarrasser des affaires de bébé ? - Emma : Parce qu'elles ne nous servent à rien. - Jason : Ah… - Emma : Jason ? Un problème ? - Jason : Non (pensant) oups… Emma continua a trier ses affaires, Jordan quant à lui pensait… Du coté de Samantha et Alex. Samantha était entrée dans la maison et s'était mise en face d'Alex qui semblait énervé. Notre homme avait eu peur du comportement imprudent de sa femme en prenant la voiture alors qu'elle n'avait pas le permis. - Alex : Tu aurais put te tuer ! - Samantha : Mais je ne le suis pas ! - Alex : Bah heureusement !!! - Samantha : Arrêt de crier ! Tu me casses les oreilles !!! Alex s'approcha de sa femme et la prit dans ses bras. Un ***** langoureux et fougueux s'enchaina. Samantha poussa Alex dans le canapé avant de se mettre sur lui et de l'embrasser dans le cou. Elle commença à le dévêtir, il en fit de même. Leurs corps brulaient du même désir et de la même passion : Celle de ne faire qu'un. Leurs corps et leurs âmes fusionnèrent en peu de temps. Laissant place à un moment sensuel… XD. Du coté de Riven et Flora. Riven était assis sur le fauteuil le regard vide. Les épaules voutées par le poids de la culpabilité. Les paroles de Musa et son départ précipité lui avaient ouvert les yeux sur son comportement. Il avait conscience d'avoir négligé sa femme pendant huit ans et aujourd'hui, il en payait le prix. La main de Flora sur son épaule le sortit de sa transe. Les yeux de la Fée pétillaient de compassion et d'infamie. Flora : Riven je suis désolée…C'est ma faute tout ça… Riven : Non Flora, c'est la mienne. J'ai trop tourné le dos à Musa alors qu'elle avait besoin de moi elle aussi. A présent j'en paie les pots cassés. J'ai mérité ce qu'il m'arrive… Flora : Riven, ça va s'arrangé entre vous. Vous avez surmonté plus qu'une simple dispute. Riven : Justement elle m'a pardonné trop de fois. Et j'ai une nouvelle fois déconné avec elle…Je ne sais pas si cette fois, je pourrais la faire revenir avec un seul "désolé" ! Les yeux du vieux Spécialiste se mirent à briller et il cligna plusieurs fois pour empêcher les larmes de couler. Sans succès. D'un geste rageur, il les essuya. Riven : Flora, si je perdais Musa je m'en remettrais pas…Pas cette fois ! Je l'aime trop pour ça… Devant la détresse de son ami, Flora fit la seule chose qu'elle pouvait faire dans ces cas là. Maladroitement, elle lui offrit une épaule pour pleurer et le réconforta comme elle pût avec des mots gentils. Du coté de Musa. Musa était plongée dans ses pensées. Depuis son brutal départ de la maison à cause de sa dispute avec Riven, la Fée de la Musique arpentait les rues de Magix sans but précis. Ne faisant pas attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Pourtant un magasin d'instrument attira son attention. Une fois de retour à Magix, elle avait abandonné ma musique –avec regret- pour se consacrer à son mari et ses amis. Même si elle ne se l'était pas avoué, cela lui avait laissé un grand vide. C'est donc comme une adolescente devant du maquillage que Musa entra dans ce magasin. Elle sautillait presque dans les rayons tellement une joie lui chauffait les veines. Quand un homme portant un bonnet noir, passa à côté d'elle, la bousculant au passage, elle n'y fit pas attention cependant un désagréable frisson lui parcouru la nuque dans il la frôla…Soudain, le chaos régna dans le magasin prit d'assaut pas un braqueur… Braqueur : Personne ne bouge et il n'y aura aucun blessé. Je veux juste l'argent de la caisse et ensuite je repartirais sans aucune casse. Gérant : Et si je ne veux pas vous donner l'argent ?! Braqueur : Dans ce cas vous aurez une mort sur la conscience mon pauvre. Vous ne m'en croyez pas capable ? Vous allez vraiment être surpris de ce que je peux faire quand je suis déterminé ! Comme pour ponctuer ses menaces, le braqueur regarda tour à tour les clients du magasin, passant en revue leurs visages et expressions. Son regard s'attarda sur Musa et un sourire vicieux apparu sur ses lèvres. Il braqua son revolver sur la Fée. Braqueur : Si vous ne me donnez pas le fric tout de suite, je vous jure que c'est elle qui trinque. ET ça va faire des dégâts dans la magasin…. Du coté de Brandon. Nova n'avait toujours pas quitté le palais au grand bonheur de Brandon qui ne le souhait pour rien au monde. Il avait annoncé au peuple de son royaume qu'il voulait leur annoncé une grande nouvelle. Sans en avoir parlé à sa belle, le peuple se réunit vers le palais. Brandon avait donné une robe pour Nova, c'était l'une des robe que Stella portait lors des réceptions. - Nova : Brandon, pourquoi cette robe ? - Brandon : Je vais faire une annonce au peuple, pour toi. Brandon prit la main de la femme et alla sur le balcon avec elle. Il prit un bon souffle avant de prendre la parole. - Brandon : Mon très cher peuple, voici 10 ans que votre reine, Stella est décédée, je croyais que l'amour ne me frapperais plus jamais, or, il y a quelques mois, je suis tombé sur l'une des fille de ce royaume. Mon coeur ne bat que pour elle maintenant, j'ai l'honneur de vous présentez la nouvelle dame de ce royaume, Nova qui sera prochainement votre reine si elle accepte ! Nova ne sut quoi répondre, elle resta muette et confuse. Le peuple l'applaudit et l'acclamèrent. Brandon lui prit le visage avant de lui déposer un ***** sur le front. - Brandon : Je te laisse y réfléchir. - Nova : Merci. Elle se blottit alors dans les bras du roi sous les regard attendris du peuple… Du coté de Layla et Nabu. A peine eu t'ils une minute de repos où ils purent s'enlacer, voila qu'une nouvelle réunion les attendaient. C'est en quatrième vitesse de Layla se prépara pour y aller accompagnée de son mari qui en avait marre. Voilà, Bisou. A bientôt… Je vous tiendrais au courant pour celle qui le désir.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


282892
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages