Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes conseils pour l'allaitement après une césarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 304 lectures | ratingStar_43885_1ratingStar_43885_2ratingStar_43885_3ratingStar_43885_4

Bonjour,

J'avais envie de partager avec vous mon expérience concernant la mise en place de l'allaitement de mon fils.

Il est né par césarienne programmée pour siège, un vendredi matin, je ne fais que l'appercevoir.

Quand je redescend de la salle de réveil on m'annonce qu'il fait une détresse respiratoire importante et qu'il a été emmené en néonat. Je vous passe les détails sur mon ressenti… mais une fois l'info digérée, je dis que j'avais l'intention d'allaiter, et demande si ça allait pouvoir se faire (j'avais beaucoup entendu parlé de mise au sein précoce pour favoriser l'allaitement…). On me répond que pour l'instant je dois me reposer et que l'on verrait ça le lendemain. Le lendemain je repose la question, on fini par m'apporter le samedi soir un tire lait électrique, en me disant de commencer à tirer de tps en tps pour stimuler la montée de lait (je le fais 4 - 5 fois par jour). Pendant ce tps mon fils est sous perf, et un tuyau lui ammene directement du lait (de donneuses, un grand merci à elles) dans l'estomac.

Ma montée de lait se fait. La veille de la sortie de mon fils du service néonat, soit le mardi, j'essaye de le mettre au sein, mais ça ne marche pas, forcément il n'a pas faim !! Je ne m'en inquiète pas, mais le lendemain on me dit qu'il doit absolument prendre au sein pour que je puisse le descendre dans ma chambre (ils doivent vérifier qu'il peut boire et respirer en même tps) , je me mets à pleurer en disant que assise sur une chaise droite au milieu de couveuses qui "bippent" et de va et vient constants, je ne vois pas bien comment ça pourrait marcher, que l'on serait mieux tranquilles dans ma chambre. Ils me proposent d'aller dans un petit salon isolé, une infirmière pese mon fils avant. Nous voilà enfermés mon mari mon fils et moi et là les supporters de foot n'ont qu'à bien se tenir !! Mon mari s'est transformé en coach ! Après de longs encouragements mon fils à tèté, mais très vite s'est endormi !! Pendant que mon mari allait chercher l'infirmière pour lui dire que c'est bon il avait bu, j'ai été prise de panique, j'ai attrapé un petit paquet de compresses, les ai glissées dans le pyj de bébé, et ai laissé l'infirmière le peser comme si de rien était !! … prise satisfaisante !! On a notre bébé avec nous. Les tetées suivantes se sont bien passées, j'ai allaité 6 mois !!

Tout ça pour dire que la motivation y est pour beaucoup dans la mise en place de l'allaitement, et qu'être séparée de son bébé les premiers jours n'est pas forcément un frein à un allaitement serein et durable.

 
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


43885
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages