Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon enfant hypertonique

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 2407 lectures | ratingStar_49189_1ratingStar_49189_2ratingStar_49189_3ratingStar_49189_4

Bonjour à toutes,

Je ne suis pas toujours connectée donc ne m'en veuillez pas si je ne réponds pas tout de suite.

Je réponds "vite" à tout le monde…  

 

Hugomann, moi aussi mon petit bout était plus hypertonique côté gauche. La kiné l'a si bien entraîné qu'après on le croyait gaucher, avec le temps, cela s'atténue doucement, je pense qu'il sera droitier, comme tout le monde dans la famille. Bon courage à vous.

 

Quattrojuju, je ne comprends que tres bien lorsque tu me dis que tu as eu du mal avec les médecins. Le hasard a voulu que la kinée se passe en Allemagne. Là-bas, soit la prise en charge est plus facile, soit j'ai eu de la chance, et peut-être bien les deux. En France, heureusement que j'avait un excellent pédiatre que je connaissait déjà car il suivait mon fils aîné, il m'avait conseiller d'agir au plus tôt. En téléphonant à la néonat avec qui je n'avais pourtant aucun grief, je n'avait pas vraiment l'impression d'être comprise : allez voir un pédiatre… C'est tout ? En Allemagne, j'ai du demander au pédiatre la prise en charge, elle ne l'a pas proposée. Je trouve que c'est curieux que les médecins ne proposent pas ce genre de chose de leur propre chef mais bon (d'accord pour certaines éconnomie de la sécu mais sur la santé de nos enfants, je ne crois pas que le calcul soit le bon.) … En fait, heureusement que je connaissais un médecin qui m'avait dit de ne pas lâcher et d'insister jusqu'au bout !

La thérapie allemande, j'étais hésitante au début mais finalement, je dois leur tirer mon chapeau, (attention, je ne sais pas ce qui ce pratique en France). La méthode est dure très dure même (mon mari ne restait pas pendant les séances à la maison, voir crier son fils lui semblait très difficile à supporter) mais elle marche, sans faux jeux de mots.  

Notre fils tombait beaucoup aussi au début, elle m'avait dit que cela allait s'arranger et qu'il fallait l'entraîner à l'équilibre, lui laisser prendre des risques, avec filets tout de même, attention. Un jour alors que je prévenais une nième chute (pas de bien haut vu, qu'il en était à l'apprentissage du passage position assise- sur les genoux) , elle m'arrêta et me dit : laissez-le donc apprendre et félicitez ses progrès au lieu de faire attention aux chutes ! Gloups, j'ai eu du mal à avaler, j'en avais mal au coeur, alors on a fait autrement, dans la maison, les coins à protéger, des tapis de sol partout…. Beaucoup de jeux au sol allongé, assis à genoux cela avant même qu'il ne marche, sur des gros ballon, la tête en haut, la tête en bas, pour développer les repères dans l'espace. Cela s'est amélioré doucement.

Cette kiné était très expérimentée et spécialisée dans les prémas et les enfants polyhandicapés moteur, elle avait d'ailleurs elle-même eu un préma.  

Elle a mis d'entrée de jeux l'enfant en avant et au centre de sa thérapie, pendant les séances, même à 4 mois d'age réel, elle s'adressait à lui comme à une personne, c'est plutôt rare, je trouve. Bien sûr elle me parlait et m'expliquait (et à la nourrice aussi) comment faire pendant tout nos séances solo de la semaine.

 

Iseult 44 un gros bisous à vous, beaucoup de courage …

 

Bakwerel bonne thérapie avec ta puce et bon entraînement… Notre fils ne tenait pas son cou non plus, hypotonie du cou et des bras mais pas des jambes et du tronc, hypertonic, complètement raide, je n'ai jamais su si j'avais bien traduit tant cela me parraissait contradictoire.

 

Lennie : Je n'ai pas demandé à la kiné la méthode qu'elle employait. Elle m'avait dit qu'elle s'adapterait au problème de notre fils, j'en avais conclu qu'elle personnalisait en fonction de l'enfant et des progrès puis qu'aucun enfant n'est pareil. Elle m'a beaucoup parler de stimulations. A cette époque je n'étais vraiment pas bien et j'ai zappé un certain nombre de chose dont le nom de la méthode. Quand je nous projetais dans l'avenir, je me voyais poussant une chaise roulante avec un enfant ou un adulte handicapé, j'en pleurais. Je pense que certaines me comprendront sans peine, malheureusement.

Aujourd'hui certaines personnes doivent me trouver folle et penser que j'ai exagéré mais bon, je sais tout le mal que notre fils et toute notre famille au sens large a eu pour qu'il marche. Maintenant qu'il parle, il me dit souvent (ou plutôt il crie ou pleure) lorsqu'il n'arrive pas à faire quelque chose : je veux réussiiiiiir !!! Je ne peux m'empêcher de repenser au séance pendant lesquels on lui disait, tu vas réussir !

 

Pour en revenir aux méthodes, c'est vrai que je n'ai pas eu non plus à me renseigner sur les méthodes puisque à partir du moment où j'ai exigé (fermement il est vrai !! ) des séances de kiné pour mon fils, je les ai eu. Il a commencé  à 3,5  mois d'age réel ! Ce qui vous donne une idée de la crevette que c'était !

Ce dont je me souviens, c'est qu'au début, c'est de la musculation basée sur l'action et la réaction puisqu'on ne peut exiger d'un bébé qu'il produise un mouvement d'effort répétitif. La contrainte ou blocage appliqué par l'adulte engendre un mouvement de dégagement du bébé. La bonne position de l'adulte est donc essentielle pour faire jouer le bon muscle chez l'enfant. Pour se souvenir des exercices, il y en avait au plus 4 différents à enchaîner de chaque côté (gauche et droit). Les exercices étaient changés régulièrement, je dois dire que je serais incapable de les refaire sans de nouveau avoir une assistance. Il faut être très précis sur les pressions\blocage pour ne pas faire mal et la kinée vérifiait toujours qu'on avait compris et qu'on savait faire le geste correctement.

Ensuite lorsque les muscles ont été capables de fonctionner correctement, le temps de l'apprentissage systématique est arrivé. Les mamans qui ont des bébés dans la phase d'apprentissage de la marche et sans problème de développement moteur comprendront sans problème. Ce sont tout ces mouvements que les bébés répètent sans fin jusqu'à réussir à se retourner, s'asseoir, se mettre debout.  

Par exemple, dans les plus voyants : le bébé en position accroupi, les mains posés par terre qui tend les jambes, les replie puis les retend etc… jusqu'au "rebond" et au rétablissement. Ou encore, les mains agrippées à une barre devant lui, le bébé passe de la position à genoux à la position debout en mettant une jambe après l'autre….

Je ne sais pas si c'est une méthode particulière mais vraiment chapeau bas à tous ces spécialistes qui ont réussi à décortiquer les mouvements d'apprentissage de la marche des bébés, à les ordonner, (puisque la kiné m'a dit qu'il y avait un ordre précis dans l'apprentissage à respecter) et à transmettre ce savoir à nos bouts de choux à problème moteur. Perso quelque soit la méthode, je suis admirative du résultat !

 

Bon courage à vous toutes, je retourne bosser …
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


49189
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages