Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari a changer d'avis il ne veut plus que j'allaite - allaitement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 07/07/13 | Mis en ligne le 18/06/14
Mail  
| 941 lectures | ratingStar_531623_1ratingStar_531623_2ratingStar_531623_3ratingStar_531623_4
Ton mari semble être mal informé sur l'allaitement. Il a peut-être lu ou entendu ce qu'on peut trouver dans les médias, à savoir "l'allaitement exclut le père" et "maman n'aura qu'à tirer son lait pour que papa puisse donner un biberon de temps en temps". Il croit peut-être que "sein ou biberon c'est pareil". Il ne sait sans doute pas que : - Un seul biberon peut compromettre l'allaitement (en cas de confusion sein-tétine). C'est pourquoi si du lait doit être donné autrement qu'au sein, il faut privilégier un autre moyen (tasse, pipette, seringue, DAL etc…). - La lactation a besoin de plusieurs semaines (voire plusieurs mois) pour se mettre bien en place. Interférer dans les premières semaines, c'est un risque important de créer des problèmes. - Tirer son lait peut-être très fastidieux, en plus toutes les femmes n'y parviennent pas. - Laver un tire-lait est encore plus fastidieux que laver un biberon. - Tous les bébés n'acceptent pas de recevoir du lait autrement qu'au sein, pouf comme ça du premier coup. Les premiers essais peuvent être très éprouvants, contrairement à ce que laissent croire les jolies photos de papa-qui-donne-le-bib-avec-amo ur qu'on peut trouver dans les magazines. - Le père joue un rôle décisif dans l'allaitement : son soutien est très important, et multiplie par beaucoup les chances d'avoir un allaitement heureux. Surtout si l'on rencontre un jour une difficulté. Mon expérience à propos de l'exclusion du père : Mon mec m'a dit avoir un peu ressenti cette exclusion dans les 1ères semaines. Il a patienté en nous câlinant pendant les tétées, en veillant à notre confort, et lorsque nous étions à l'extérieur, en s'assurant que j'étais à l'aise (par ex il tenait à l'écart la belle-famille gentille-mais-relou). De mon côté, j'ai pensé à lui dire et à lui répéter combien son soutien nous était précieux et utile. Puis quand j'ai été prête je me suis absentée en lui confiant le bébé. Il lui a donné mon lait (à la seringue) , et là, il a été super fier et "soulagé" de voir qu'il pouvait le nourrir en mon absence. Ensuite il a eu plein d'occasions de le garder. Par ailleurs c'est un père très impliqué, il faisait tout ce qu'on peut faire avec un nouveau-né (à commencer par le porter en écharpe). Donc, une fois informé, ton mari sera-t-il prêt à prendre le risque de compromettre le bien-être de bébé (qui ne demande qu'à téter, lui) pour s'offrir le plaisir de lui donner un bib ? Ou bien sera-t-il d'accord pour attendre que tu aies une occasion de lui confier bébé, ce qui finira bien par arriver ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531623
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite