Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon séjour à la maternité s'est très bien passé mais j'ai du abandonner l'allaitement dès la naissance

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 291 lectures | ratingStar_30690_1ratingStar_30690_2ratingStar_30690_3ratingStar_30690_4

Tout a commencé le 26 janvier après-midi avec des douleurs dans le bas du dos qu'avec l'aide des autres MM j'ai identifié comme étant des contractions dans les reins (super douloureux pour celles qui ne connaissent pas…). Les douleurs ont duré environ 4h pour enfin s'arrêter. J'ai ainsi pu dormir tout e sachant que le lendemain on allait avec mon mari MKL à la mat' pour un monito de contrôle (j-2). 5h30 du mat', les douleurs reviennent non violentes régulières masi espacées. Je me lève pour éviter de le réveiller avant l'heure prévue pour aller à la mat'. Vers 7h30, les doulerus sont toujours là et commencent à se rapprocher. Je décide de le réveiller. On prend le petit déjeuner' et je lui dis de otue fçons, on y va pour le monito on verra bien ce qu'ils vont dire !!! Et oui, je ne réalise pas encore que c'est LE grand jour tant attendu qui commence ! Lui oui heureusement. Vers 9h nous partons pour la mat' avec toutes les affaires. Arrivés la-bas (avec toujours ces satanées contractions qui sont douloureuses…) on me fait le monito et on me dit que les contractions sont anarchiques (ah bon, moi je les ressent toutes les 5 minutes mais toujours dans le dos) mais on me garde quand même. Examen par une élève SF très douce, je commence à perdre le bouchon muqueux. On nous emmène alors en salle de travail et remonito (la position couchée est de plus en plus douloureuse avec les contractions qui commencent à être utérines). Au bout d'une heure, on me lève le monito et je peux un peu me lever (ouf, ça soulage…) MKL me masse le dos à chaque contraction pour faire passer. Au bout d'un moment, je sens comme un ballon se percer et couler : c'est la poche des eaux. On appelle les SF qui s'occupent de moi (qui sont super gentilles) et là, reposition couchée. La douleur augmente à chaque fois mais le travail progresse régulièrement… Arrive 15h, l'heure tant attendue de la pose de la péri et là, je bénie l'ansthésiste (si si, je vous jure). La douleur s'arrête, et je tremble de tous mes membres (normal, me dit une SF car je me détends enfin). Les contractions continuent je ne les resents plus. J'ai juste la sensation d'envie de pousser à chaque fois. La SF me dis que c'est bien, qu'elles n'auront pas besoin de me dire quand pousser quand ce sera le moment. Une heure après, on me réinjecte la péri car je recommence à avoir mal. Le temps passe ; MKL est resté avec moi de puis le début, il n'est sorti qu'au moment où ils ont posé la péri. Vers 18h30, l'envie de pousser se fait plus pressente ; Le gynéco de garde vient. Bébé se présente en siège, les fesses en premier. L'équipe ne peut rien faire pour m'aider ormis m'encurager lors es poussées. 30 minutes après, je pousse toujours mais rien. Le gygy décide de faire une césarienne. Heureusement me dira t'il après car Alexis était très haut et on aurait eu du mal à le sortir. Il est 19h44. On me ramène en salle de réveil et bébé est dan sune couveuse (panne de chauffage). Je précise que je désire l'allaiter et on me dit qu'il fait trop froid pour qu'on me le mette sur moi, que la mise au sein se fera dans la chambre. Le temps passe, il est presque 1h du mat et on me remonte enfin dans la chmabre. Je reprécise que je souhaite l'allaiter et que j'attends la mise ausein ; Celle-ci n'aura lieu qu'à 5h du mat' quand la SF me l'amène car il a faim. Elleme le place sans explications et part. Il perd le sein et moi, je ne sais que faire car je suis encore perfusée. En fait, personne ne m'expliquera comment bien le mettre au sein, i lprend mal, pleure tout le temps. Nous sommes Vendredi. Résultats de scourses : Samedi soir, la mort dans l'âme et en larmes, je me résouts à abandonner l'allaitement et à passer au bib. Alexis se calme car il mange à sa faim. Ne pas pouvoir l'allaiter est (et restera peut-être) le drame de ma vie.

Cela dit, mon séjour à la mat' s'est super bien passé, bébé va super bien et moi aussi bien que la césarienne ne soit pas de tout repos. Et oui, même si on ne le met pas au monde par VB, les suites sont un peu douloureuses (surtout la marche…).
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


30690
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages