Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Parentalite et infidelite

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 253 lectures | ratingStar_264529_1ratingStar_264529_2ratingStar_264529_3ratingStar_264529_4
Les enfants et le couple… Bien entendu avoir des enfants est assez naturel à beaucoup d'entre nous. Bien entendu la plupart du temps on est en couple et même marié quant on a des enfants. Bien entendu les couples qui décident d'avoir des enfants s'aiment, s'aiment souvent très fort. Alors il est où le problème ? Et pourquoi je mets ce poste ici ? Le problème c'est que les bébés ça pousse dans le ventre des épouses et rarement dans les bourses du monsieur. Le problème c'est que les épouses qui sont aussi les mères, doivent cependant rester des amantes. Le problème c'est qu'en France ne 2009, les choses n'ont pas beaucoup changé depuis ces 20 dernières années et que la gestion des enfants et des tâches ménagère incombe encore aux mamans/épouses/amantes dans une écrasante majorité de l'ordre de 70 % ! Ci-dessous un copié/collé d'un entretien réalisé avec un thérapeute conjugal et les résultats des enquêtes IPSOS sur le sujet : Y a t-il des couples qui viennent vous voir pour des problèmes de "partage de tâches" dans leur ménage ? Non, pas directement. On vient me voir pour des problèmes sexuels, d'adultère, de conflit avec la famille, de désaccord sur l'éducation des enfants… Mais quand on creuse un peu, on arrive souvent à un problème de mauvaise répartition des tâches à la maison. Où en est-on du "partage des tâches" aujourd'hui selon vous ? Quand on regarde les chiffres, on voit que les femmes effectuent encore les deux tiers du travail domestique : 70% du travail ménager et 60% des tâches éducatives. En une décennie, le temps passé par les hommes aux tâches ménagères a à peine augmenté de 10 minutes par jour… C'est intéressant cette réflexion ou la thérapeute de couple, professionnelle des conflits entre époux, lie elle-même les deux choses : conflit (dont l'adultère) / Répartition des tâches au sein du foyer… [… ] view. Shtml. Et pour sur ! Avec l'arrivée des enfants, ce n'est plus "toi et moi dans les yeux" …mais un grand NOUS collectif, mais surtout aussi de nouvelles contraintes ! Des OBLIGATIONS ….. Une PRIORISATION. Un INVISTISSEMENT en temps et en énergie qui n'est tout simplement pas comparable. Et dans cette surcharge de "travail" et bien force est de constater que ce sont plus souvent les "épouses/mères" qui se retrouvent surchargées et ce sont aussi plus souvent les époux qui sont infidèles…. Extrait d'un article sur le sujet. La présence ou non d'enfants joue énormément dans le fait de s'accorder un extra. Tout simplement parce que, quand on est mère, on réfléchit à deux fois avant de prendre le risque de tomber amoureuse. Et aussi parce que, lorsqu'on bosse, on le case où le bel amant dans notre emploi du temps ? Voilà pourquoi 48% des Françaises mères et en couple se disent prêtes à surmonter, sans regarder ailleurs, une grave crise conjugale… C'est donc aussi parce que les épouses sont "chargées" des enfants, et qu'elles dégagent ainsi du temps libre pour les époux, qu'ILS peuvent aisément caser une maitresse dans leur agenda, alors que l'épouse elle, quand bien même elle le voudrait…elle ne le peut pas. Et cela le monsieur le sait parfaitement de manière consciente ou inconsciente…. Ainsi il s'assure et des amours parallèles et la fidélité de son épouse !!! Parce que et oui, je voudrais le signaler…les infidèles n'envisagent pas souvent que leurs compagnes elle le soit. Voilà à mon avis d'ailleurs quelque chose d'assez masculin que je rapproche moi de la notion de polygamie ou des fantasmes les plus répandus chez les hommes à savoir un homme et plusieurs femmes. Cela variant suivant les cultures avec plus ou moins d'acceptation sociale (pour la polygamie par exemple) et plus ou moins de manière consciente (vs le fantasme). Autre facteur important, la psychologie masculine et féminine. Autre extrait d'article : Voilà une différence fondamentale entre les hommes et les femmes : la préméditation. Selon Clara Pernec (co-auteure de "Pourquoi les hommes trompent les femmes… et vice versa", éd. First) , la femme tombe en infidélité presque par accident : "il lui faut un déclencheur (en général une rencontre, quelqu'un qui lui fait briller les yeux) , puis elle s'organise pour gérer au quotidien". De fait, nos occasions de tromper sont statistiquement liées au nombre d'individus rencontrés. Pour l'homme, c'est le contraire : il s'organise, se met en chasse, puis trompe. L'homme est un chasseur !!! Depuis la préhistoire il chasse en tout lieu et par tous les temps et la femme elle va à la cueillette. Qui dit chasse dit donc préméditation mais aussi instinct guerrier, virilité, besoin de prouver aux autres aussi sa supériorité, son ascension dans le groupe. Le mâle dominant a toujours été celui sui "couvre" le plus de femelle. Dans la littérature "romantique" du XIXème l'homme qui avait réussit avait une maitresse de même qu'il avait une calèche, une épouse bien née et des domestiques…. La maitresse étant encore inconsciemment un "signe extérieur de richesse" . Pour la femme on parle d'opportunité par la cueillette. On prend ce qu'on trouve, on s'accommode de ce qu'on trouve… et en vagabondant au lieu d'être en chasse, la femme a depuis la préhistoire développée un système de pensées complexe qui agit par ricochet. Une idée en appelle une autre, on se pose des questions (cette feuille est-elle comestible) etc.…là où l'homme fonce bille en tête. (Source de ma réflexion "Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent – d'Alan et Barbara Pease déjà auteurs de Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et les femmes ne savent pas lire une carte routière). Donc en bref, il me semble qu'il y ait une forte corrélation entre ce qui est l'ordre de la masculinité versus la féminité – la répartition des tâches ménagères dans le couple – et évidemment l'arrivée des enfants…. Ah mais j'en vois déjà pousser des hauts cris et me dire que des épouses trompent également leur conjoint…que parfois l'époux trompe mais qu'il n'y a pas d'enfants etc.… Que parfois la mère/épouse est une vraie consommatrice de mâles en tout genre… Oui, oui et vous aurez raison mais je ne parle pas là des cas particuliers mais de la majorité des cas d'adultère. Et dans cette majorité ce sont les époux qui sont le plus infidèles et les épouses le plus souvent trompées et la présence d'enfants dans ces mêmes couples… Un sondage IFOP mené en 2000 avançait le chiffre de 39% d'hommes pour 24% de femmes, affirmant avoir déjà eu des relations sous la bannière de l'infidélité dans leur vie. Et à la question pourquoi est-on infidèle voici la réponse. En ce qui concerne les hommes, on constate un taux record d'infidélité au moment de la naissance des enfants. Ils expliquent souvent qu'ils ne trouvent plus en leur femme toute la séduction qu'elle déployait au début. Ainsi, ils en viennent à la considérer davantage comme une mère. Souvent, ils ne veulent pas la quitter pour maintenir une stabilité pour les enfants. Cet article trouvé sur psycho net me permet donc de revenir à une notion que j'ai déjà exposé ici et qui est la motivation de l'infidèle n'est pas tant un problème dans le couple…qu'un problème chez lui. Ce que nous dit le sociologue dans cet article c'est que concernant les hommes, ce sont EUX qui ont une vision différente de leur femme et non leur femme qui auraient véritablement changé…. C'est hyper important ça….et les maitresses sont nombreuses ici à nous dire combien leur amant, époux infidèle, leur explique parfois que leur femme est devenue moins ceci ou cela, que la routine ceci ou cela qu'elle ne serait plus qu'une mère et le négligerait… Or d'après les sociologues, et les psys qui sont interviewés régulièrement ce n'est pas le cas. Mais en revanche les hommes vivent encore avec ce fameux mythe de la mère ou la putain….tout se jouant dans leur tête, donc virtuellement et non dans la vie réelle du couple !!! De mon point de vue, la femme accepte d'avantage l'arrivée des enfants et les changements insérant au foyer qui s'y rapportent. Sans doute que le fait de porter DANS SON CORPS l'enfant de longs mois avant son arrivée l'aide elle à prendre conscience de la place que l'enfant va désormais occuper et d'accepter aussi qu'elle devra y consacrer du temps. L'homme de son coté, chasseur ancestral n'a pas de manière aussi automatique (ce qui e veut pas dire qu'il ne l'aurait pas du tout) la capacité à intégrer ce nouveau facteur dans l'organisation de sa vie. Ainsi il reproche à sa femme quoi exactement ? Et bien et c'est mon avis personnel, il lui reproche tout simplement d'ASSUMER elle les enfants qu'en conscience elle ET lui ont décidés de mettre a monde. Elle est moins disponible pour lui…il se sent moins "pris en charge" … et au final il a une blessure narcissique…. "Je ne suis plus au centre de ses attentions" … donc "Elle m'a négligé" ….donc "il est normal que je m'éloigne d'elle" . Voyez cher amis comme à la manière d'un syllogisme, une affirmation vraie au départ peut se terminer par une assertion fausse à l'arrivée ! Ainsi il me semble que certains hommes pensent sincèrement ce qu'ils disent, et notamment à leur maitresses, en terme de couple en péril alors que de toute évidence ce n'est pas forcément le cas. Même si par ailleurs c'est parfois évidemment le cas. Toujours est-il que mon expérience d'épouse et de mère, m'amène à la conclusion qu'avoir des enfants ruine le couple à bien des égards. Pour l'épouse que se passe-t-il ? On grossit, On porte seule l'enfant et on assume seule les désagréments physiques de la grossesse, même si par ailleurs c'est aussi seule qu'on en éprouve les grands plaisirs… Mais si par exemple je parle de sentir le bébé bouger. Evidemment moi je l'ai ressenti dans mon corps, mais lui pouvait le ressentir en mettant sa main sur mon ventre. En revanche les nausées, les douleurs articulaires, la prise de poids, le choc hormonal, l'accouchement etc.…c'est pour ma pomme !!! Il y a aussi le volet psychologique qui fait qu'hélas nous sommes plus irritables et en début de grosses plus fatiguées aussi….donc toujours moins disponibles…donc il pense = elle me néglige. Je me souviens qu'en début de grossesse souvent je m'endormais très tôt…à 21h j'étais liquéfiée…Lui n'allait jamais se coucher avant 23H ou23H30…. Je traduis donc maintenant, je le laissais tomber 2H à 2H30 par jour !!! Ce n'est pourtant pas de la négligence…mais une des conséquences physiques de la grossesse. Or pour moi dès l'instant où on veut un enfant on doit assumer aussi les aléas qui vont avec…. Ensuite l'enfant arrive. Personnellement j'ai allaité mes 3 enfants. Je pense que cela m'a rendue encore plus "mère" et encore moins "putain" à ses yeux ; 0). Moins sexy donc …. Et évidemment l'allaitement prend du temps en tête à tête avec bébé et pas avec chéri. Evidemment aussi tu ne me touche pas les seins come avant parce que sinon tu es susceptible de les stimuler et de faire sortir du lait…. Evidemment encore tu porte ce putain de soutien gorge d'allaitement quasiment jour et nuit parce que tu as des seins comme des obus…et ils fuient en plus ! Le dit engin de torture étant très rarement ET sexy ET efficace ; 0). Puis les enfants grandissent…sont malades….sont accaparants….et pour tout dire épuisants ! Savez-vous ce qu'une jeune maman dit le plus fréquemment au cours d'une même journée de manière alternative à ses enfants ou à son compagnon ? C'est prouvé ça aussi je l'ai lu sur internet, même si je ne vous copie pas tous les articles. Et bien la phrase fétiche de la jeune maman c'est. "Plus tard - J'ai pas le temps ! " Véridique. Et elle ne dit pas ça pour embêter le monde la jeune maman. Elle le dit parce que bien souvent elle est effectivement passablement occupée… On a parlé plus haut des tâches ménagères… la majorité des femmes ayant en outre une activité professionnelle… ceci explique cela…C. Q.F. D ; 0). Cela a donc pour moi 3 conséquences directes : 1). Maman/épouse débordée = épouse moins attentive, donc épouse qui ne verra pas immédiatement les changements chez son homme infidèle…. Je signale que cependant elle est censée sentir à la seconde près quant un des boutchous est enrhumé et est en plus parfois/souvent sommée par le même époux de gérer ce tracas…. (70% de mères accompagnant les enfants dans les salles d'attente des pédiatres autres étude IPSOS). 2). Epoux/papa = disponible pour des aventures potentielles puisque c'est maman qui prend en charge et le foyer et les enfants….. 3). Epoux/papa rassuré sur la fidélité de la maman/épouse puisqu'elle est scotchée aux gosses, à son boulot et à la maison….= époux parfaitement rassuré et heureux ! Je n'oublie pas non plus mais cela serait très long à développer en détails qu'il y a aussi l'éducation des enfants, le choix d'une nourrice, d'un établissement scolaire etc.….qui créent autant de sujet de désaccord potentiel et de tourments supplémentaires. Alors qu'avec la maitresse on ne gère pas le quotidien et encore plus rarement des enfants….. Ainsi la maitresse garde et gardera encore pour longtemps cette image bien agréable de douceur, de disponibilité et disons le de "rêve" par rapport à l'épouse/maman/empêcheuse de tourner en rond qui elle ne fait qu'emmerder monsieur avec des considérations bassement matérialistes et opérationnelles très concrètes qui lui demande en outre un investissement bien plus important que le fait de cocher un RDV dans un agenda…. Dans une prochaine vie de toute façon, cela fait 13 ans que j'en ai acquis cette certitude, je veux être un homme ou alors femme de cadre sup avec femme de ménage, nurse à domicile et argent de poche conséquent ! Ainsi entretenue à ne rien foutre, et sans non plus avoir la charge d'une double journée harassante je serais bien plus désirable aux yeux de n'importe quel mâle. Des heures entières consacrées à mon régime, mon coach sportif et ma manucure me rendront complètement pimpante et mon homme inquiet devant tant de beauté mais aussi de temps libre en sera donc radicalement collé à mes basques ! De toute façon sinon je serais un mec et je pourrais me vautrer allègrement dans l'abandon total, me consacrant en priorité à ma petite personne, mes nombvreux amis et camarades de jeux (poker- jeux vidéo - internet - bowing etc) , mes loisirs hors foyer et mes sorties entre potes…voire ma délicieuse maitresse…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264529
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages