Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Place du père, et l'évolution de l'éducation au fil du temps

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 17/05/10 | Mis en ligne le 01/05/12
Mail  
| 151 lectures | ratingStar_249238_1ratingStar_249238_2ratingStar_249238_3ratingStar_249238_4
Ma mère a connu mon père toute jeune, elle avait 17 ans et c'était son 1er mec et son 1er amour. Elle m'a eu à 24 ans et mon frère à 28. Au début tout allait bien, faut dire qu'on était parti vivre en Algérie, pays d'où est originaire mon père, et que là bas mes parents ne bossaient pas, lui s'occupait de la maison, du ravitaillement (les citernes de lait et compagnie, c'était la campagne ! ) et elle des enfants. En gros : pas de tension, pas de problème ! Et on est revenu en France quand j'ai eu un peu plus de 5 ans pour que j'aille à l'école. Au bled la révolution n'était pas loin et ma mère souhaitait qu'on apprenne dans une école mixte et laïque. Et là ça a été foutu ! Mon père a trompé ma mère, il passait ses soirées avec ses potes à boire et à fumer, la grande classe ! On le voyait très rarement et quand il était là ça gueulait de partout. Mais ils ont insisté ! Et ils ont même acheté un pavillon dans l'Oise. Ma mère s'est retrouvée seule car toute la famille était dans la banlieue sud à plus d'une heure de route et elle même devait se taper 1h30 de transport matin et soir pour aller au boulot. Ils ont fini par divorcer en 1998 et ils ont revendu le pavillon en 2007. Ah oui ! Ils ont insisté mais uniquement pour le pire … Du coup j'ai grandi avec de très mauvaises idées sur les hommes et aujourd'hui encore je ne parviens pas à faire confiance à 100%. Et bien entendu je ne veux pas reproduire tout ça alors je me blinde un max : j'ai MES sous, MES choses à moi, quand on achète quelque chose avec zhom c'est soit lui soit moi mais pas les deux pour éviter les problèmes si on se séparait, … Je progresse doucement mais c'est très dur. Mais du coup je sais que je laisserai toute la place qu'il faudra à zhom pour élever et profiter de ses enfants. D'ailleurs je suis terriblement heureuse que ce soit un p'tit mec, je dis toujours "comme son papa" et j'espère qu'il lui ressemblera. Pour avoir vécu sans père je sais que ça laisse un vide horrible. Bon après on survit, on avance et ça se passe bien quand même, mais je sens qu'il me manquera toujours quelque chose. Concernant l'éducation on est à peu près sur la même longueur d'onde avec zhom. On en parle beaucoup et on est très souvent d'accord. Quoiqu'il en soit je ferai tout pour qu'on ne se dispute pas devant les petits, j'en ai trop souffert. A part ça pour tout ce qui est biberon, couches,… je sais qu'il assurera, j'en suis certaine et j'ai pleine confiance en lui. D'ailleurs on pense inscrire le petit aux bébés nageurs et j'ai tout de suite proposé à zhom d'y aller chacun notre tour comme ça on passera du temps seul avec le petit.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


249238
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages