Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une file pour aller tout droit, une autre pour tourner à droite.

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 04/04/11 | Mis en ligne le 27/07/12
Mail  
| 200 lectures | ratingStar_281799_1ratingStar_281799_2ratingStar_281799_3ratingStar_281799_4
J'ai été particulièrement sensible à votre récit car j'ai connu un abus de pouvoir de ce type il y a quelques jours, sans que ce soit allé jusqu'à l'agression physique… Mon tort ? Je me trouvais à un feu rouge à l'endroit duquel la chaussée était partagée en 2 files de circulation : une file pour aller tout droit, une autre pour tourner à droite. Je ne connaissais pas du tout le secteur et me trouvant sur la file de droite j'ai voulu changer de file après m'être arrêté et avoir mis mon clignotant à gauche. La ligne n'était pas continue, la voiture suivante arrivant derrière moi (file de gauche) étant alors à une cinquantaine de mètres (minimum !!! ) , je décidai de m'engager. Je précise que j'ai encore le permis probatoire : je suis jeune conducteur mais absolument pas inconscient. Au contraire, j'ai tous mes points et ai plutôt tendance à manquer de confiance en moi… Ma compagne était avec moi dans le véhicule. Nous revenions d'une soirée au restaurant (et je n'avais pas bu). La voiture arrivant derrière moi était BANALISÉE et roulait à vive allure (plus proche de 100km/h que de 50) sans gyrophare ni un quelconque signe distinctif pouvant laisser croire qu'il s'agissait de policiers. A l'intérieur, 2 hommes… Après que j'ai changé de file, le véhicule des pseudo-policiers me double par la droite puis se remet sur la file de gauche en freinant fort pour me bloquer, m'obligeant à freiner et à l'éviter en le redoublant par la gauche !!! Le véhicule klaxonnait en continue avec agressivité. Je ne comprenais rien à ce qui ce passait. Je ne pensais absolument pas à ce moment précis qu'il pouvait s'agir de policiers. Je croyais avoir affaire à des fous, vexés que je leur sois passé devant… Je m'engage alors sur un rond point. Le véhicule me redouble par la droite et m'empêche de sortir par la sortie pour laquelle j'avais mis mon clignotant. Je précise que pendant toute cette "poursuite" je n'ai à aucun moment dépassé la vitesse limite, n'ai commis aucun délit routier, et ai toujours signalé ma direction avant d'en changer… Le véhicule fou quand à lui faisait crisser ses pneus à chaque man ? Uvre, prenait énormément de risques que le "A" à l'arrière de mon véhicule m'interdisait d'assumer. J'ai même vu à un moment dans mon rétroviseur le passager rire de la situation. J'avais peur pour ma copine mais également pour moi et ma voiture… Arrive alors un feu rouge m'obligeant à m'arrêter. Le véhicule fou s'arrête à son tour. Et le conducteur sort de sa voiture, totalement hors de lui. Il contourne ma voiture et avant que je n'ai pu verrouiller ma porte, ouvre ma portière en me criant dessus que j'étais un chauffard (le comble !!! ) et me demandant si je savait qui Il était. Je répondais que "non" en l'appelant Monsieur et en le vouvoyant. Il me dit alors qu'il était "agent assermenté et que, ce que je venais de faire était très grave, m'ordonnant de me garer sur le bas côté ! A ce moment, je ne croyais toujours pas la version de cet homme complètement hors de lui, qui me tutoyait et me parlait dans un langage fleuri avec énormément de mépris. Il faut dire qu'il n'avait absolument pas l'air d'un policier. Âgé d'une quarantaine d'année, avec ses tatouages, son pendentif "dent de requin" en acier ou même sa façon de parler, il avait plus l'air de sortir de prison ! Puis il remonta dans son véhicule. Ma copine m'a alors demandé de ne pas s'arrêter, que ce n'était surement pas de vrais policiers. J'étais d'accord avec elle mais j'ai quand même obtempéré, considérant qu'il valait mieux entrer dans leur jeu avant de m'engager sur la voie express et risquer un accident avec ces types. Je voulais en finir. Je me suis alors garé et suis sorti de mon véhicule. Le sermon et les insultes ont alors recommencé. Pour ma part, je n'ai à aucun moment élevé la voix, essayant de calmer le jeu. Je me suis excusé plusieurs fois. Ma copine est ensuite sortie du véhicule à son tour, s'excusant également. Le conducteur fou m'a alors demandé les papiers du véhicule. Il n'arrêtait pas de répéter que tous mes points allaient sauter, que je faisais "mon kéké devant ma copine", qu'il allait "appeler ses collègues". Le "collègue passager" lui était calme, fumant sa cigarette en souriant. Puis ce dernier a dit au conducteur : "ça va, ils ont compris, on est attendu". Le conducteur m'a alors rendu mon permis en me disant que ça allait pour cette fois mais qu'ils avaient ma plaque d'immatriculation… Quant à moi, j'étais si choqué que je n'ai à aucun moment pensé à leur demander leur carte de police ou même à relever le numéro de leur plaque d'immatriculation. Je suis juste resté extrêmement choqué par l'histoire… En rentrant chez moi, j'ai vérifié naïvement sur internet si un refus de priorité valait effectivement 6 points, mais ce n'était pas le cas… Ma copine m'a dit qu'il y avait une radio dans leur véhicule, ce qui pouvait laisser croire qu'ils étaient effectivement policiers. Mais la façon qu'ils ont eu de prendre tant de risque, de me parler si vulgairement en me tutoyant devant mon amie m'ont choqué et me laisse dubitatif… Si ce monsieur fait effectivement parti de la Police, alors il me semble qu'il est une menace pour nous tous. Comment aurait-il réagit si je l'avais contredit ?! Dois-je signaler ce comportement et si oui à qui ? Merci de votre avis. Cordialement.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


281799
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages