Histoire vécue Grossesse - Bébé > Allaitement      (23416 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vos avis pertinents, please!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 145 lectures | ratingStar_259941_1ratingStar_259941_2ratingStar_259941_3ratingStar_259941_4
Bonjour à tous et à toutes. J'AIMERAI QUE VOUS PRENIEZ LE TEMPS DE LIRE MON HISTOIRE ; J'ai beaucoup de mal à exprimer et à expliquer ce dont j'ai vécu. Je vais commencer par le début. Ma soeur (jumelle) et moi avons vécue avec nos 2 parents jusqu'à l'âge de 7 ans. Ce sont les plus belles années de mon existence. Puis, mes parents ont divorcés car ma mère s'est aperçu que mon père la trompait avec sa (à elle) meilleure amie. Je l'ai très mal vécue d'autant plus que notre mère faisait tout pour nous monter contre lui et elle nous a toujours dit qu'il nous avait abandonné toutes les 3. (ce qui un peu compréhensible car elle souffrait énormément, elle a même du se faire hospitalisé car elle a eut une anorexie mentale suite à ça). Par la suite, ma soeur et moi avons du prendre de grande responsabilité car ma mère ne travaillant pas, a du faire une formation pour entrer dans le marché du travaille. Donc on a du tout assumer seule (faire à manger, s'occuper de toutes les tâches ménagères… à l'âge de 8 ans) Puis pendant 1 an, on vécu à 3 (ma mère, ma soeur et moi). Suite à cela, ma mère supportant mal de vivre seule (sans homme) , elle sortait le soir pour aller voir ses conquêtes et de temps à autre elle l'amenait à la maison. Ma soeur et moi, supportions mal le fait de tout entendre de ses ébats amoureux car nous entendions tout… (car ma mère avait prit pour habitude que l'on dorme toutes les 3 ensembles lorsqu'elle était seule.) C'était assez dure pour nous car c'était comme si on vivait un 2ième abandon. Après ces quelques conquêtes, ma mère voulait trouver une relation stable avec un homme et c'est là qu'elle s'est inscrite dans une agence matrimoniale. Et malheureusement pour nous, elle est tombée sur un PERVERS NARCISSIQUE dans toute sa splendeur. Elle a été séduite par ses connaissances, son expérience de la vie (car il avait 17 ans de plus qu'elle) , sa prestance, Nous avions alors 11 ans à ce moment là et nous avons vécus avec lui jusqu'à nos 21 ans environ. Ça a été les pires années de ma vie… Il n'y a pas besoin d'un psy pour savoir que s'en était un. Il cherche par n'importe qu'elle moyen à se faire admirer. Il ne vie que par le pouvoir et écrase les personnes qui pour lui, ne lui apporte rien. Il utilise les personnes pour éviter de faire les choses par lui même en ayant aucune reconnaissance. Fait faire les choses les plus ingrates par les autres et dès qu'il doit y avoir une reconnaissance par une personne haut placé (maire …) il est toujours là. De très grosses souffrances, il devait tout contrôler. Il choisissait tout pour nous. Les études que nous devons faire, les options de langue au collège, le sport que nous devons pratiquer, nos amis… ça a été notre destruction totale. Et le pire c'est qu'il manipulait notre mère contre nous, et elle était toujours d'accord avec lui en nous disant que c'était pour notre bien… Comme il était devenu président d'un club d'aviron, nous avions l'obligation d'en pratiquer. En plus de cela, il était notre ENTRAINEUR. C'était la seule activité qu'on avait le droit de pratiquer. Il avait une très grosse emprise sur nous. Nous voulions plus rentrer à la maison, on voulait vivre à l'école, fuir ce quotidien devenue insupportable… J'ai fait une tentative de suicide à l'âge de 16 ans, j'ai fugué plusieurs fois à 15 ans mais toujours revenu car je n'avais nul part ou aller. Personne se doutait de la vie que nous avions. J'ai vite pris conscience que je n'avais pas le choix de vivre avec lui, donc je me suis mise à l'ignorer totalement et à m'éloigner peu à peu. Je savais qu'en m'isolant de tout ça, j'allais me protéger de ce contexte familiale. Mais j'ai gardé des séquelles de cette maltraitance psychologique. Aujourd'hui j'en est 26, et j'ai une relation assez ambigue avec ma mère car je lui en veux énormément de ne pas avoir su nous protéger de lui. D'avoir fait passer cet homme IRRESPECTUEUX avant ses PROPRES ENFANTS. Ça nous arrive d'en parler mais très rarement et ne reconnait pas ses tords. Le résultat aujourd'hui est que je n'ai pas confiance en moi, j'ai très peur des autres et me suit construite une énorme carapace dans laquelle je me suis enfermée. Je me sent bien que toute seule car je sais que je ne craint rien. J'ai peur de parler de ce que j'ai vécu de peur qu'on ne me comprenne pas. En face des personnes, j'ai l'impression de ne pas être moi même et de faire semblant que tout va bien. J'ai l'impression que je n'ai pas fait la paix avec moi même et que le passé sera toujours là à me rattraper. J'ai l'impression de ne pas avoir de personnalité … Je suis en concubinage avec mon copain et cherche à me protéger même de lui. Je doute de sa sincérité car lui aussi cherche constamment à se faire admirer et près à modifier la vérité pour prouver qu'il à raison. Il faut à tout prix montrer qu'il existe et veut être le centre d'intérêt. J'ai encore l'impression de m'être fait berner. Je me dis que je dois les attirer. PAR CONTRE, ce qui me fait le plus de mal, c'est que je pense que ma soeur jumelle dans ce grand malheur à eut moins de chance que moi. J'ai vraiment l'impression qu'elle est devenue comme lui. Car elle a été énormément en contact avec lui. Comme il était entraineur d'aviron, il s'est emparé de ma soeur pour qu'elle devienne une championne. Tout ça pour se valoriser au près des autres clubs et des élus de notre commune. Ma soeur, elle acceptait tout de lui (comment elle devait manger, à quelle heure elle devait se coucher…) . Elle cherchait à être considérée à ses yeux, prendre de l'importance. Elle voulait compter pour lui et c'est même devenue une source de conflit entre ma mère et ma soeur. Moi, ayant comprit inconsciemment son comportement destructeur, j'ai vite arrêter l'aviron pour avoir un maximum du peu de liberté qu'il me rester. Aujourd'hui, je comprends pourquoi ma soeur jumelle a des comportements complètement contradictoire. Un jour elle m'adore et le lendemain elle m'ignore voir même me déteste… Ce qui me fait très mal. J'ai l'impression qu'elle veut toujours me défier pour montrer qu'elle est la meilleure… Elle ne supporte pas de perdre… Et c'est un comportement qui m'attriste car on a tout partager ensemble, aussi bien le bonheur que le malheur !!! On était très fusionnelle. Du coup je cherche encore à me protéger d'elle alors qu'on a était si proche !!! CA ME FAIT MAL !! Je ne sais pas quoi faire !!! N'hésitais pas à m'écrire. Merci.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


259941
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juin 2013 ? c'est par ici ! *complet*

image

Coucou les filles. Superzolie : super si gygy s'est montré rassurante, si ça se trouve à la prochaine écho, tout sera partie… Fova : impec pour l'écho, ah lal la j'ai hâte d'être le 20 hihi. Pour la triste nouvelle du bébé aux infos, c'est...Lire la suite

Essais bebe ap fc fev 2012, depuis 14 bb,8 grossesses, 4 attendettes

image

Et ça va finacièrement car congé de 3 ans tu dois avoir très peu d'indemnités ? Pour l'allaitement c super car c t pas gagné vu les soucis du début moi ça me manque et je regrette même si je c que pour ses reflux c mieux d'avoir arrêter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages